Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

As d’or 2024 : les grands perdants et les oubliés

La sélection des nommés de l'As d'Or a été dévoilée, et comme choisir c'est renoncer, forcément un tas de prétendants ont été laissés de côté. Voici les jeux qui auraient pu espérer un prix.

De Trio à Darwin’s Journey, de Faraway à Mon Puzzle Aventure, la sélection des nommés pour l’As d’Or 2024 est un exercice impitoyable. Voici les grands perdants de cette année 2024, les jeux qui ont échoué aux pieds de la sélection du jury. D’énormes surprises et des choix “logiques”, voici tous les jeux qui n’étaient pas loin du dernier cut. Pas facile d’être jury, soyez-en certains !

Le terme d’oubliés est d’ailleurs injuste, le jury a forcément vu et joué à des centaines de jeux, et leur sélection est le fruit de centaines d’heures de travail. A l’issue de ça le jury doit en sortir 12 et l’exercice doit être impossible !

Ils n’ont oublié aucun jeu, ils ont fait des choix. Cet article n’est donc ni une critique envers le jury, ni une critique de la sélection : si j’avais eu moi à sortir 12 jeux, cela aurait appelé à autant de commentaires. On a toutes et tous des préférences, on les défend un peu, et on a tous un prisme de critères qui comptent plus que d’autres.

Les absents et oubliés de l’As d’Or

Dorf Romantik

dorf romantik

Incompréhensible pour moi que cette absence du Spiel des Jahres 2023 ! Dorf Romantik est l’adaptation d’un jeu vidéo, dans lequel vous allez construire un panorama avec des tuiles, en remplissant des objectifs de couleur. Jusque là pas de quoi grimper aux rideaux du Palais des Festivals, mais là où Dorf excelle c’est qu’il propose un format Legacy. Après chaque partie de Dorf Romantik vous marquerez des points, vous gagnerez des succès, et vous progresserez sur une piste de cases à cocher.

De là, de nouvelles boîtes qui contiennent de nouvelles tuiles, cartes, règles de façons de scorer qui rendent le jeu ultra intéressant et rejouable. Beaucoup plus profond et retors qu’il n’y paraît, Dorf Romantik est absent des nommés et c’est une énorme déception pour moi !

Forêt Mixte

forêt mixte

Forêt mixte a su conquérir un public malgré un scoring alambiqué. Son rythme paisible, ses combos géniales et ce souci du détail dans l’imbrication parfaite des effets réussissent à passer outre le côté plus rébarbatif du comptage. Un poil trop déséquilibré pour espérer un As d’Or peut-être.

Mindbug

mindbug

Petit séisme à sa sortie, Mindbug a réussi à conquérir le cœur des joueurs après un buzz insolent (oui, on attend toujours impatiemment un jeu du papa de Magic) et quelques extensions qui ajoutent de la rejouabilité. Ici, exit le mana, on pose ce qu’on a, quand on veut pour des duels rapide et nerveux. Pas assez profond pour l’As d’Or, mais pas loin j’imagine.

Focus

focus

Sous des apparences mignonettes, Focus est un jeu coopératif pour deux joueurs qui va offrir une très chouette surprise en terme d’expérience de jeu brute. Au confluent de Similo et Codenames, ce jeu de communication 100% visuelle vous offrira de très belles parties. Pas assez convaincant pour le prix suprême.

A lire :  Créez et votez pour vos cartes Blanc Manger Coco pour la version anniversaire !

Les absents et oubliés de l’As d’Or Enfant

Nekojima

nekojima

Enorme surprise cette absence de Nekojima ! Le jeu réussit pourtant le tour de force d’être à la fois un jeu d’agilité qui ravira les plus petits et un jeu tactique quand les plus grands s’en mêlent et tentent de prévoir la pose des piliers en prenant compte de ce qui va être imposé plus tard ! De plus son mode coopératif ou compétitif permettra de jouer en toute sérénité, pour multiplier les plaisirs ! Superbe édition et matos de folie pour Nekojima, mais peut-être que l’étiquette du jeu d’adresse l’a empêché de franchir le dernier palier.

Fluffy Valley

fluffy

Ce premier jeu de gestion de ressources tout mignon offre une proposition intéressante pour les petits joueurs en herbe dès 6 ans. Déplacer un chien de prairie c’est réaliser une action et anticiper un hiver qu’on espère le plus doux pour nous animaux. Pas loin de rentrer dans le dernier trio pour l’As d’Or enfant !

Le Grand Méchant Monstre

grand méchant monstre

Un roll n’write spécial enfant ? Évidement qu’on signe direct ! Dans Grand méchant monstre vous allez former votre monstre au fil de la partie en essayant de remplir le trouillomètre avant vos adversaire, fou rire garanti à la découverte des monstres autour de la table ! Mais le jeu n’a pas gagné le coeur du jury !

Chou y es tu ?

chou y es-tu ?

Une chasse à l’homme pour les tout-petits. Ce jeu fait l’unanimité, des lapins trop mignons essayant de manger les choux, un jardinier pas content qui essaie de les retrouver mais avec une contrainte de déplacement  et cette boîte qui sert de plateau de jeu c’est super bien pensé ! Grosse incompréhension sur ce jeu des Space Cow qui cartonne partout !

A lire :  Gloomhaven revient en force : la V2 annoncée par Cephalofair Games

Les absents et oubliés de l’As d’Or Initié

Sky Team

sky team

Proposition novatrice dans cette simulation de film catastrophe où pilote et co-pilote coopèrent pour faire atterrir un avion de ligne. Avec des dés et un paravent, chaque rôle influe sur une partie du plateau, du train d’atterrissage aux volets, de la tour de contrôle aux freins. Une pléthore de scénarios et une difficulté croissante pour ce Sky Team ! Mais d’autres facteurs ont probablement joué dans cette non-sélection…

Les Toits de Paris

les toits de paris

Incarnez un pie à Paris, non pas l’animal mais un membre du gang des voleurs ! Dans un jeu de stop ou encore essayer d’être majoritaire dans certaines couleurs d’oeuvres d’art, au nez et à la barbe de la Police. Le jeu manque probablement d’une surcouche mécanique pour prétendre à mieux, mais c’est une proposition qui tient la route.

The Vale of Eternity

the vale of eternity

Arrivé trop tard dans l’année, la bombe de jeu de cartes à combo de Mandoo Games avait pourtant un rôle à jouer !

A lire :  Les images valent mille mots dans ces jeux d'association d'idées

Les absents et oubliés de l’As d’Or Expert

Discordia

discordia

Discordia est une merveille d’édition avec ses plateaux creusés et son aspect modulable. L’originalité du jeu réside dans le fait qu’on se débarrasse de ses ouvriers. Il va donc falloir jongler avec un peu de hasard, du placement et des effets combos hyper gratifiants ! Les règles sont touffues mais facilement comprises et la victoire immédiate qui pèse sur les joueurs force tout le monde à se concentrer sur ses choix ! La concurrence est rude pour Discordia qui avait pourtant de solides atouts !

Heredity

heredity

Heredity se ramène avec une proposition intéressante dans le jeu de survie. Une narration forte accompagnée par des choix pas simples et une mécanique de personnage qui s’affaiblit et a de plus en plus de mal à réaliser certaines actions, c’était une vraie bonne idée, que cette non-nomination ne récompense pas. Dommage.

Nucleum

nucleum

Entre Barrage, et Brass, Nucleum est un jeu expert qui fera fumer votre cerveau. Du handbuilding d’actions et une mécanique de positionnement hardcore pour ce jeu de Simone Luciani chez Intrafin. Luciani nous sort dans la même année deux jeux “Asdorisables” (Darwin’s journey) ! Ici, point d’animaux mais des réseaux d’énergie pour acheminer et traiter le Nucleum, cette nouvelle ressource gérée grâce à des tuiles dominos qu’on dépense pour agrandir le réseau ou qu’on garde en sachant que ce travail de titan gagnera à utiliser les synergies pour être rentable !

Nucleum pas dans la liste, alors que Château Blanc paraît très initié à côté de lui ! Plus facile de critiquer que d’être jury en tout cas.

Voidfall

voidfall

Rien que pour ses 52 mises en place différentes, il mérite d’être nommé. Plus sérieusement, le hasard est quasi inexistant dans ce monstrueux eurogame car tout tiendra aux choix des actions que vous ferez avec vos cartes, des bonus qui combottent que vous aurez prévus, évidemment, et de l’apprentissage progressif des technologies. De quoi le distinguer mais il ne rentre pas dans la sélection. La durée d’installation du jeu y est peut-être pour quelque chose.

Marrakesh

marrakesh

Si Marrakesh fait incontestablement parti des jeux experts il est cependant une belle porte d’entrée pour s’y essayer. Les règles ne sont pas si complexes mais il y a de multiples stratégies possibles et toutes se valent. Ça pétille de partout, chaque zone du plateau offre des dilemmes permanents et une véritable satisfaction à chaque tour. Les joueurs les plus expérimentés seront comblés par l’aspect calculatoire quand les novices prendront plaisir à programmer leurs actions et apprendre à les bonifier petit à petit !

Il ne figure pas dans les nommés pour l’As d’Or cependant, peut-être en raison d’une édition très en-dessous pour un tarif de 75€ affiché…

Planet Unknown

planet unknown

Planet Unknown ne pouvait qu’être nommé, et il ne l’a pas été. Son système intelligent de distributeur de tuiles (Susan officiellement, “Le Plateau de Fromage Galactique” officieusement) dans lequel tous les joueurs viennent piocher simultanément se combine avec la simplicité d’un jeu d’optimisation de tuiles pour en faite un bon jeu d’optimisation de pistes. Un solide concurrent dans sa catégorie, accessible, asymétrique, unique. Personnellement je le trouve un poil fade pour le niveau As d’Or, mais en initié pourquoi pas ?

Et vous, quels sont les jeux qui ont été nommés et qui n’auraient pas dû l’être, ou les jeux absents de manière injuste ?

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
bouton Ludum
bouton playin 2
wizard head campustech

Newsletter

Reçois un récap des actus ludiques + les bons plans et promos sur les jeux