La suite de Brass, le meilleur jeu de société de tous les temps, arrive sur Kickstarter

Le prochain chapitre de Brass arrive sur Kickstarter fin 2024 : une priorité pour le studio Roxley, qui vient de l'annoncer sur le forum de BGG !

Brass Birmingham suite

La suite tant attendue de Brass : Birmingham pourrait arriver sur Kickstarter fin 2024, selon le concepteur Gavan Brown de Roxley. Cette nouvelle pépite ludique devient la priorité absolue du studio. Brass : Brimingham, la pépite de Martin Wallace est le top 1 du classement de BGG des jeux de société, cette nouvelle est donc de la plus haute importance chez les joueurs experts.

Gavan Brown, un des esprits créatifs de Roxley, a révélé sur BGG que la prochaine suite de la célèbre série Brass se profile à l’horizon pour une campagne Kickstarter prévue fin 2024. Ce projet, encore sans nom, est actuellement la priorité du studio.

Brass: Birmingham, sorti en 2018, a su captiver joueurs et critiques par sa complexité et son exploration approfondie de l’industrialisation du Royaume-Uni aux 18ème et 19ème siècles. Salué pour son mécanisme de construction de moteur et sa stratégie poussée, le jeu a même détrôné Gloomhaven pour s’emparer de la première place sur BoardGameGeek l’année dernière.

Les pousseurs de kubenbois fébriles

L’attente pour un nouveau jeu Brass frémit depuis quelque temps déjà, la communauté exprimant régulièrement son impatience sur les forums et les réseaux sociaux. Le 16 janvier, Brown a finalement apporté une lueur d’espoir, annonçant que la prochaine suite est la priorité de développement de Roxley pour 2024.

« Notre prochain projet Brass est notre priorité absolue pour le développement en 2024 »

a déclaré Brown, ajoutant que le lancement sur Kickstarter est prévu pour le quatrième trimestre de 2024. Comment Martin Wallace réussira a renouveler le concept ? Moi j’espère de tout coeur un Brass Legacy, mais je ne pense pas que ce format ait les faveurs de Wallace.

brass plateau de jeu
crédit : BGG

Vers de nouvelles hauteurs

Après le succès de Skyrise, le dernier titre de Roxley lancé sur Kickstarter en 2022, et l’expansion de Santorini, l’équipe se concentre désormais sur ce qui promet d’être une conception encore plus ambitieuse. La suite de Brass est en développement depuis l’annonce de Brown en 2021, suggérant que le projet est en bonne voie pour une campagne de financement participatif fin 2024, avec une sortie probable entre mi et fin 2025.

Avec une attente palpable et une communauté sur les starting blocks, la suite de Brass sera un gros évènement dans l’univers des jeux de société. Sous la houlette de Roxley et la vision créative de Gavan Brown, le prochain chapitre aura la responsabilité d’apporter une nouvelle dimension à la série acclamée (qui comprend aussi Brass : Lancashire, ce dernier étant classé top 20 dur BGG), et un format adapté aux jeux modernes et à la moulinette Kickstarter. On surveille ça sur Campustech, restez connectés !

Et en attendant, Laurent vous parlait ici d’un autre jeu de Martin Wallace, Anno 1800.


Frédéric Domain


Bandeau google actus

Etiquettes : Brass | Martin Wallace | roxley

Newsletter Campustech

Recevoir les actus, critiques, guides et bons plans jeux de société deux fois par semaine

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

A lire aussi :

Anno 1800 jeu critique avis

Critique et avis sur Anno 1800 : Wallace mon beau Wallace

Dice Throne X-Men

Arrêtez tout ! Marvel Dice Throne Missions et X-Men arrivent !

Dans la même catégorie :

Kemet servant Masaharta

Kemet : Rise of the Gods débarque sur Gamefound…une nouvelle ère pour les dieux d’Egypte

Kolpa : ça colle ou ça colle pas ?

Linq jeu

Linq : des mots bidons pour démasquer les espions !

Rayman le jeu de société

Rayman tape du poing sur la table de jeu

à la louche

« À la louche » : sans extension fourchette

Margot Robbie Monopoly

Margot Robbie dans un film Monopoly : ne passez pas par la case navet

Viking Raiders jeu

Un jeu d’ambiance à base de gros gnons avec Viking Raiders

Manhattan Project War Machine

Manhattan Project War Machine : c’était pas ma guerre froide

Laisser un commentaire