Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Festival des jeux à Essen, mon bilan de la première journée

Voici mon bilan du jour 1 d'Essen, marqué par beaucoup d'achats et d'attente interminable pour choper les incontournables du salon !

Réveil tôt ce matin, petit coup de métro pour rejoindre le Messe et entrée dans les immenses halles du salon international du Spiel dans la ville d’Essen. Après avoir vu des dizaines de vidéos, après avoir écrit une liste des jeux que j’attendais à Essen, le plan de la matinée était clair : choper les petites pépites introuvables ou presque ailleurs qu’à Essen…

(Précision : ayant un shop je n’achète pas tout ce qui est déjà annoncé en localisation par un éditeur français, ou qui existe déjà en français)

Nokosu Dice et Robotricks, entre connoisseurs

Le jeu qu’il fallait absolument attraper ce jeudi, car de BGG à d’autres références tout le monde savait que seulement quelques boîtes seraient présentes : Nokosu Dice ! Un simple jeu de plis et de dés édité par engames. Mais une hype monstrueuse ! Et c’est sans surprise qu’on voit sur le stand ou dans la queue avec nous des connaisseurs comme Vind’jeu ou Ben des recettes ludiques (big up !). Plus d’une heure de queue, les gens de engames complètement hallucinés et dépassés.

Sur le stand on pouvait aussi choper Robotricks et une grosse hype sur ce jeu avec seulement 40 boîtes dispo, lol. Et deux autres jeux, luz et toppen, pour aucune raison valable.

Pas de doute on est à Essen, le salon est lancé !

Saashi&Saashi + Oink games, le Japon à la folie

Pendant que Sylvain fait la queue pour Nokosu je vais inspecter le stand Oink Games et Saashi&Saashi. Deux éditeurs que j’adore, la maîtrise graphique de leurs projets étant à mon sens stratosphériques, et uniques. Après avoir chopé Nokosu Dice, nous nous retrouvons dans une autre queue d’une heure, pour aller prendre à peu près tout ce qui est dispo à la vente. Et Mélissa m’avait sacrément donné envie avec son article sur deux jeux de Saashi. Je sais que ça va être mon gros craquage du salon, mais j’ai une (super) excuse : créer une vitrine de jeux rares et de collection dans notre shop à Gap. Je prends aussi deux pin’s ultra chouettos pour ma fille.

A lire :  Spiel des Jahres 2023 : les nommés sont connus !

J’ai donc tout naturellement dépensé 400€. Même si Pixie Games en localise certains en France, la tentation est beaucoup trop grande.

campustech x saaashi
petit selfie avec Saashi-sama

 

Ca y est les sacs sont lourds !

 

TBD parce que Taïwan aussi

Pendant que je fais la queue et que je bave devant cette incroyable qualité éditoriale, Sylvain file chez Taiwan Boardgame Design pour attraper un sombre Vegetable Stock collector Essen que seules de sombres nuits dans un van à traîner sur BGG permettent de repérer.

C’est 10 balles, ça ne compte pas !

vegetable stock

Beacon Patrol

Un jeu de tuiles coopératif et d’exploration dans lequel on joue des garde-côtes chargés de sécuriser des phares et des bouées le long de la côte ? Edité par les orfèvres de Pandasaurus ? Mais oui mon capitaine ! Je prends !

beacon patrol

Evacuation, les gars sûr de chez Delicious Games

Un des seuls jeux experts que je voulais prendre, car pas encore annoncé en localisation : Evacuation de Vladimir Suchy. Ces mécaniques intriquées de démantèlement/construction entre deux lieux pour conserver un moteur efficace me semble tellement original que je veux le tester absolument. Notamment pour jouer avec Sylvain, qui dans la plus grande des logique achète lui aussi une boîte, au cas où ? (+ un Shipyard pour un pote.)

Irrattrapables.

Kutna Hora, car CZE ne déçoit jamais

Direction les tchèques de CZE et le collector de Kutna Hora, et ses pièces en métal indispensables pour jouer à la vraie version du jeu (pas du tout). Pré-commandé sur leur site, pas de queue cette fois, juste le jeu à prendre, et espérer que l’instinct soit bon sur ce qui m’a tout l’air d’être un énorme banger. Que Iello localisera, mais pas avant un an. C’est ce qu’on dit pour se rassurer !

The Light in The Mist, pour progresser en allemand ja doch

Sylvain profite d’un détour jeter son dévolu sur un jeu de tarot, narratif, en allemand. Soit ce qui ressemble le plus à une triple peine, mais promis c’est pour progresser en allemand (le jeu existe en anglais).

A lire :  8 jeux de société incroyables qui vont me faire craquer à Essen

Tequila

Autre petite trouvaille du salon, un jeu à cocher Mexicain appelé Tequila, où l’on gère une fabrique de…Tequila, si. Très beau et bien pitché par l’animatrice du stand, et probablement jamais édité chez nous, ça fait encore un jeu de collection de déniché (dors Sylvain).

La guilde des expéditions pas marchandes

Armés de deux sacs, nou nous rendons au service de shipment pour mettre tout ça dans un carton, et expédier en France le loot du jour. 25 kilos, 55€. Et un carton d’une valeur de plus ou moins 1000€ qui part sans assurance…Ca ou payer pour deux valises dans l’avion au retour, + se trimballer les jeux partout, le choix est vite fait.

loot essen

Festival des jeux d’Essen : mon bilan partie 2

Mandoogames la révélation

Dracula VS Van Helsing

C’est les sacs et le coeur léger que nous décidons d’enfin jouer. Après un falafel et une eau pétillante, nous voici sur le stand de Mandoogames. Parce que Sylvain veut me faire jouer à Van Helsing vs Dracula. Et oh mon dieu que c’est bien. J’ai eu très peur d’un jeu analysis paralysis pour moi au début, mais en fait pas du tout. Le jeu de Théo Rivière et de Maxime Rambourg (déjà co-auteurs sur The Loop) est incroyable. Potentiellement l’un des meilleurs jeux à deux de cette année, il propose un affrontement asymétrique entre Dracula et Van Helsing, sur un système ultra-malin de majorité et d’atout. Avec des surcouches mécaniques tout juste jouissives.

Le jeu sort en français chez Blackrock, vers le 17 novembre. Foncez ! Mais foncez vraiment. Et que dire de sa tronche absolument superbe, de son gamedesign minimaliste et épuré, d’un matériel magnifique…

dracula vs van helsing

12 Chip Trick

Une animatrice française nous pitche ensuite 12 Chip Trick, en présence du vice-président de Mandoogames. Et là encore, grosse claque. Mais genre grosse grosse claque. Un jeu qui se joue avec, surprise, 12 jetons de poker, bleus et rouges. D’une valeur de 1 à 12. Un jeu qui se joue à trois seulement (adapté pour 4 joueurs mais le vrai jeu se joue à 3).

Impossible à pitcher en deux lignes, sachez juste que vous aurez 4 jetons en main, et que vous allez essayer de jouer un jeton d’une valeur suffisamment haute pour gagner le pli de jetons. En gagnant vous allez pouvoir choisir l’un des trois jetons joués et le scorer devant vous. Sauf que vous ne devez pas dépasser 21. Sauf si tout le monde dépasse 21. Sauf que si il y a un jeton rouge vous DEVEZ le prendre.

A lire :  Dorf Romantik, Terraforming Dice, Ready Set Bet, Eila, Les Toits de Paris...l'actus des jeux par Girl Dot Game

Un gros noeud au cerveau, de la mémoire, du gameplay ciselé. Une folie.

12 chip trick

SAUF QUE TOUT EST SOLD OUT. AAAAAAAARGH.

The Vale of Eternity

Dernier jeu essayé chez mandoogames, The Vale of Eternity, un jeu de cartes à combo lui aussi très bien foutu, peut-être un cran en-dessous des deux autres jeux coup de coeur. Mais c’est un jeu qui nécessite une vraie partie complète ou deux pour le sanctionner d’un “c’est cool” ou “ouais ça a l’air vraiment bien”.

eternity

vale of eternity

 

Free League Publishing le sang

Dernière Halle visitée, la halle 1, celles des rôlistes et du TCG, et un stand qui écrabouille de sa splendeur toute la concurrence : Free League. OMG c’est bourré de livres tous plus beaux les uns que les autres.  The One Ring, Tales from the loop, Mutant Year Zero, Blade Runner, Alien…un paradis de rôliste avec des éditions magnifiques. Je reste bouche bée.

img 3286

img 3284

img 3290

img 3288

img 3291

img 3292

img 3293

img 3295

Mork Borg

Mais ma mâchoire tombe littéralement quand je vois une autre sainte trinité rolistique exhiber son édition ultime gros jaune flashy black & pink, j’ai nommé Mork Borg, Cy Borg et Pirate Borg. Des oeuvres d’art. L’incarnation de la créativité et de l’édition. Le travail typographique, illustratif et de mise en page est hors de ce monde. Je n’en reviens pas.

img 3302

img 3297

img 3300 1

La soirée Blackrock

Fin de journée en beauté avec Girldotgame et Alex qui me font entrer à la soirée Blackrock, où je discute avec le pimpant Matthieu Bonin des jeux de Catch Up Games, puis avec Joelle du Scorpion Masqué, mais aussi avec deux américains représentant une sorte de jumeau internet de campustech : le site meeple mountain. Allez, il est deux heures, demain j’ai un ou deux jeux à choper, peut-être, et des interviews en compagnie de Girldotgame !

Allez, je vous turbo-dump quelques photos en complément, et à demain !

img 3308

img 3307

img 3303

img 3279

img 3272

img 3258

img 3252

img 3235

img 3236

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
bouton Ludum
bouton playin 2
wizard head campustech

Newsletter

Reçois un récap des actus ludiques + les bons plans et promos sur les jeux