Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Magic The Gathering : bien choisir son premier deck

Alors jeune, on veut jouer a Magic the gathering, mais on ne sait pas par où commencer ? N'ai crainte : Campustech est là pour te guider dans les méandres du JCC. Après la lecture de ce modeste guide, tu seras en mesure de choisir ton premier deck et dans quelques années, tu évoqueras, non sans émotions, son souvenir en ces termes : mon premier deck, je l'ai acheté grâce à Campustech.
comment choisir son premier deck Magic préconstruit

Démarrer dans Magic The Gathering n’est pas une entreprise évidente : le jeu compte des dizaines de milliers de cartes pour une infinité de combinaisons. Dans ces conditions, fabriquer un deck est un challenge. Heureusement, vous avez plusieurs façon de procéder, et nous allons voir ensemble, celles qui pourraient vous convenir au mieux. Attention, il ne sera pas question ici de fabriquer un deck, mais bien de choisir un deck existant.

Les decks préconstruits

Depuis le milieu des années 90, Wizards of the coast propose des deck préconstruits, et pendant très longtemps, un deck préconstruit c’était basiquement un tas de cartes pas ouf qui allait finir tôt ou tard dans votre grosse boite de rangement, mais depuis quelques années et l’avènement du Commander, nous avons vu apparaitre des préconstruits pas dégueulasses et tout à fait jouables, souvent remplies de dingueries.

préconstruit

J’ai souvenir d’avoir commencé à jouer à Magic en pleine Sixième édition, avec Masque de Mercadia (à la dure). Dans mon bled, mettre la main sur autre chose que les dernières sorties était un exploit, et il fallait se contenter de ce qu’on trouvait. J’avais acheté quelques boosters et un vieux deck rempli de communes et d’unco, avec 1 ou 2 rares pas folles au milieu. Vous comprendrez pourquoi j’ai rapidement arrêté…

préconstruit

Alors, aujourd’hui, trouver autre chose qu’un Commander en préconstruit n’est pas simple, mais il existe quelques produits officiels intéressants, comme les Challenger packs. Ces challenger packs proposent des préconstruits corrects, pour différents formats (ici vous pouvez voir quelques exemples pour du Moderne du Standard et du Pioneer). A l’époque de l’arrivée du produit (2018) j’avais acheté le deck Hazoret Aggro, qui était tout à fait pertinent à jouer.

préconstruit préconstruit préconstruit préconstruit

Ces decks ont l’avantages de vous proposer un jeu pas trop honteux, avec une réserve. Dés lors vous pouvez ouvrir la boite, prendre connaissance du deck et jouer. Efficace et rapide.

Niveau Commander, vous avez l’embarras du choix, mais il faut surveiller l’actualité car certains decks deviennent rapidement difficile à trouver. Grosso-modo, il y a entre 2 et 5 decks qui sortent par extension. En plus de ces extensions, Wizards met en vente des produits spéciaux régulièrement (les sets remastered, les sets masters, les sets ou deck crossover “Universes Beyond” et j’en passe), ce qui fait que le marché est saturé, mais qu’il vous offre à vous, joueur débutant, l’opportunité de prendre le train en marche à intervalles réguliers, tout au long de l’année. Comptez en gros, 2 sorties par trimestre.

A lire :  Magic Commander Masters : le deck Groupe de Planeswalkers vous invite à la fête !

A partir de là, faites-vous plaisir et choisissez la combinaison de couleurs ou le thème proposé qui vous correspond le mieux.

A titre personnel, je me suis lancé dans le commander avec l’édition 2018, et j’ai opté pour un deck rouge/bleu artéfact. Un choix de couleurs que je ne jouais pas dans d’autres formats, un archétype (artéfact) que je voulais découvrir, et un commandant qui m’intéressait : Saheeli, la talentueuse. Je joue encore le deck, bien que la liste des cartes qui le compose a profondément changé (plusieurs fois, en lorgnant dans des directions bien différentes). Un deck change constamment.

préconstruit

 

Conseils

Evitez certains types de decks. Si vous n’avez pas grand chose en terme de cartes ou de budget, ne vous jetez pas sur un deck 3 couleurs. Il va vous demander des efforts de modification plus conséquents qu’un deck mono ou bicolore. Le mana c’est le nerf de la guerre, Wizards est un poil radin (moins qu’avant mais toujours un peu) sur les terrains et modifier son mana de façon efficace, ça coute vite cher. Sans cet effort, vous allez un brin galérer à poser votre jeu, ce n’est pas impossible, il y a régulièrement des decks 3 couleurs très funs qui sortent, si jamais l’un d’entre eux vous fait de l’œil, allez-y, mais en connaissance de cause.

préconstruit

J’adore ce deck.

 

Pour le reste, je vous conseille vivement d’éviter les decks 4 e t 5 couleurs : ils sont difficiles à jouer, bien qu’intéressants, et demandent, pour le coup, un investissement obligatoire, pour équilibrer la base de mana.

préconstruit

 

Mais ce n’est pas grave, car un deck mono ou bicolore, c’est très très bien.

Bien souvent, il est possible de deviner le thème du deck préconstruit grâce à la carte de Commandant mis en avant. Il va vous apporter des indications sur la mécanique globale du deck, le type de créature qu’il met en avant ou s’il va plutôt jouer sur d’autres types de cartes. Ainsi, si vous souhaitez jouer un deck créatures, ne vous jetez pas sur un préconstruit dont le commandant copie les sorts de rituels ou d’éphémères.

preconstruit

La couleur importe peu, c’est une question de gout et de façon d’arriver à ses fins. Il y a de très nombreuses manières de jouer chaque couleur, et dès l’instant où on les combine, les options de jeu se décuplent. Donc ne vous prenez pas la tête sur les couleurs, jouez ce qui vous plait, ce qui vous semble sympa, ce qui vous fait envie. Et si vous ne savez vraiment pas quoi faire, jouez Bleu/Vert.

A lire :  4 conseils de jeu essentiels pour débuter à Magic The Gathering

préconstruit

Pour avoir un large choix de decks préconstruits, vous pouvez vous rendre sur la page dédiée de notre partenaire :

bouton playin 2

Les decklists

Une autre possibilité, plus technique et moins immédiate, consiste à se rendre sur un site et à récupérer une decklist. Vous allez sur des sites comme Deckstat pour divers formats (en anglais malheureusement), Untapped pour les deck Arena ou encore Lotus Noir et vous récupérez la liste d’un deck qui vous intéresse.

Voici l’interface du site Lotus noir :

préconstruit

Vous aurez accès à tout un attirail d’outils de recherche, pour trouver votre bonheur.

préconstruit

Une fois que vous aurez fait votre sélection, il ne vous restera plus qu’à copier la liste, et à commander les cartes sur un site d’échange (je vous conseille encore une fois Cardmarket.com qui est une référence).

préconstruit

Ci-dessus, un exemple de decklist sur Untapped.

 

Cardmarket

préconstruit

Sur le site Cardmarket.com, vous avez la possibilité de créer des listes d’achat. Une fois une liste alimentée, elle vous donne accès à quelques outils pour faciliter votre achat : le shopping wizard qui va sélectionner seul les cartes en cherchant à tirer les prix vers le bas selon vos critères, ou une liste des vendeurs possédant le plus de cartes dans votre liste. A vous de faire votre choix.

préconstruit

C’est assez simple d’accès, plutôt sécurisé, et les prix sont intéressants.

préconstruit

préconstruit

Ensuite vous fermez les yeux, vous tapez vos codes de CB et vous validez, le reste appartiendra bientôt à l’histoire.

Conseils

Les conseils donnés pour les préconstruits peuvent s’appliquer ici, mais nous allons y apporter quelques nuances :

  • ne démarrez pas avec un deck trop complexe.

Trop complexe peut vouloir dire plusieurs choses : trop de couleurs à gérer, une stratégie ultra fine qui nécessite de maitriser les tempo de jeu, la méta, une connaissance profonde de son deck, l’utilité de chaque cartes, car certaines peuvent être employées à des fins très spécifiques. J’ai vu des mecs jouer avec des très gros decks modernes, ils ne jouent pas au même Magic que  moi quand je draft avec mes potes ou quand je fais un commander avec ma femme… Chaque carte a un rôle, chaque tour est crucial, c’est épuisant.

  • maîtrisez votre budget.
A lire :  Fallout, Assassin’s Creed : Magic déploye une feuille de route dingue à la Gen Con

Démarrer avec un deck à 300 € (ou 1500, vous avez compris le délire) n’a aucun sens. Vous allez apprendre à jouer, faire des erreurs, ne pas comprendre l’intérêt de certaines cartes, dans le pire des cas, ou pulvériser n’importe qui sans le moindre effort dans le meilleur des cas. On n’apprend pas à conduire avec une Bugatti.

Si vous voulez apprendre à jouer à Magic, commencez petit, votre premier deck doit être un point de départ, une base amusante que vous allez modifier, car Magic The Gathering, c’est un jeu de construction. Votre deck doit refléter le joueur que vous êtes.

AVIS PERSONNEL : La méta c’est intéressant, les decklists sont des outils de savoir, mais arriver dans un jeu, lâcher un billet pour avoir un deck de champion et ravager le board de ses potes avec les outils d’un autre, c’est un truc de feignasse.

Ou plutôt, c’est un aspect du jeu mais ce n’est pas le jeu (j’ai dis feignasse pour provoquer). Vous devez vous emparer des outils et les faire votres, et cela passe par de la personnalisation, de la recherche, de l’artisanat.

preconstruit

Mon conseil ultime pour choisir votre premier deck, c’est d’acheter un bundle, ou de trouver une annonce sur Leboncoin, un gars qui se débarrasse de quelques centaines de cartes pour une somme allant de 20 à 50€. Ce ne sera jamais le loot ultime, mais vous aurez de la matière pour un point de départ. Passez-les en revue, trouver 2 ou 3 éléments qui font plaisent, construisez un deck autour, avec ce que vous avez, ça sera forcement bancal, mais ce sera un départ.

Ensuite renseignez-vous sur ce que vous jouez, ce que les joueurs font des cartes que vous utilisez, dans quel format, et à partir de là, faites un choix de deck.

Tout le monde n’a pas le temps de créer un deck de toute pièce, mais si vous souhaitez jouer à ce jeu, vous allez avoir besoin de connaitre les cartes, et quoi de mieux que de fouiller pour se faire un deck, pour apprendre à connaitre le plus de cartes possible ? Vous allez me répondre jouer, et vous aurez raison.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
bouton Ludum
bouton playin 2
wizard head campustech

Newsletter

Reçois un récap des actus ludiques + les bons plans et promos sur les jeux