Magic The Gathering : le planechase, un mode multijoueur original et fun

Parmi les variantes de Magic The Gathering, il en est une qui semble retrouver les grâces de son éditeur : le planechase. Voici donc une présentation de ce mode de jeu fun et chaotique.

Magic Planechase

Il existe un grand nombre de modes de jeux pour Magic The Gathering mais l’un d’entre eux semble, depuis quelques temps, effectuer un retour en force : le Planechase.

planechase planechase

Apparu en 2009, via 4 decks spécifiques à ce mode, le Planechase est un mode multijoueur  ajoutant quelques mécaniques et des cartes à part (comme c’est le cas pour l’Archenemy), ajoutant des effets pour tous les joueurs. Par la suite, d’autres éditions Planechase virent le jour, avant de disparaitre quelques temps. Ce n’est que récemment, avec les decks commanders du set « L’invasion des machines », que ce mode de jeu est réapparut.

planechase

Le dernier set en date, consacré à Doctor Who, propose lui-aussi 4 deck commander accompagnés de cartes planaires :

planechase

Une démocratisation du mode plutôt bienvenu, et qui devrait s’appliquer à l’ensemble de Magic The gathering, puisqu’un jeu n’est jamais aussi vivace que lorsqu’il est accessible.

Principes généraux

Pour jouer au mode Planechase, vous avez besoin :

1arepotawrup
Les dés sont ornés de 2 symboles : planeswalker ou chaos
  • D’un dé planaire à 6 faces
  • d’un paquet de cartes grand format, spécifique au mode de jeu
  • d’un deck de 60 ou 100 cartes
  • d’amis volontaires pour se mettre à une énième déclinaison de votre jeu préféré, alors que eux, tout ce qu’ils veulent c’est jouer en modern

 

Les cartes du mode planechase sont de 2 types :

planechase

Phénomènes : des cartes avec un effet ponctuel.

planechase

Plans : des cartes avec un ou des effets passifs, déclenchés + un effet de chaos.

Vous pouvez jouer selon deux modalités :

  • Deck partagé : un deck partagé contient au moins 40 cartes (ou 10 fois le nombre de joueurs si vous êtes plus de 4). Un deck planaire ne peut pas contenir plus de cartes phénomènes équivalant à 2 fois le nombre de joueurs (pour 4 joueurs c’est donc 8 phénomènes maximum). Dans ce mode, c’est le fun qui domine puisque l’on aura aucune certitudes quant à la nature des cartes que l’on tire. Les effets pourront aussi bien nous avantager que nous couler sans ménagement, et il en ira de même pour tous les participants.
  • Deck individuel : ici il faudra constituer un deck de 10 cartes, ne pouvant contenir plus de 2 cartes de phénomènes. Les règles seront les même que pour le mode Deck partagé, si ce n’est que les effets se limiteront au joueur concerné par le deck. En deck individuel, la stratégie occupe une plus grande place, puisqu’il est question de se constituer un deck de 10 cartes planaires. Il faudra donc choisir des cartes qui synergisent avec le deck que l’on utilise, et rapidement, cela peut très mal délirer.

 

Quelque-soit le mode choisi, il n’est pas possible d’avoir plusieurs exemplaires d’une même carte.

Déroulement de la partie :

Lorsque vous démarrez une partie multijoueurs, révélez la carte du dessus du deck planaire partagé. Il s’agit du plan sur lequel tout le monde se trouve, et son effet s’applique à tous les joueurs. Pendant la phase principale de chaque joueur, il est possible de lancer le dé planaire à 6 faces :

  • si le dé atterrit sur le symbole Planeswalker, les joueurs doivent se transplaner sur le plan suivant. Mettez le plan actuel sous le deck planaire et révélez le suivant.
  • Si le dé atterrit sur le symbole Chaos, le joueur qui l’a lancé doit déclencher la capacité de chaos du plan.

Le premier jet de chaque tour est gratuit, mais si le joueur veut lancer le dé planaire plus d’une fois, il doit payer (1) supplémentaire pour chaque lancer : le deuxième lancer coûte (1), le troisième (2), et ainsi de suite.

Il existe (trop) peu de cartes classiques qui interragissent avec le deck planaire. C’est un peu dommage, même si cela permet de pratiquer le mode avec n’importe quel deck.

planechase

Avis sur le mode de jeu :

Bien que récupérer des cartes planaires soit un peu contraignant, le mode s’avère fun, il ajoute une dose de stratégie, de chaos, ou un peu des 2, selon la composition du deck planaire. Il commence à y avoir pas mal de cartes disponibles et contrairement à l’Archenemy, la plupart existent en Français. N’hésitez pas à tester ce mode orienté multijoueur et fun.


Yannick Midavaine


Bandeau google actus

Etiquettes : Commander | Magic the Gathering | multijoueur | planechase | wizards of the coast

Newsletter Campustech

Recevoir les actus, critiques, guides et bons plans jeux de société deux fois par semaine

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

A lire aussi :

hasbro chris cocks

Hasbro persiste et signe dans l’utilisation d’IA pour Magic ou Donjons & Dragons

Magic Fianl Fantasy Assassin's Creed

Final Fantasy, Assassin’s Creed : Magic The Gathering force sur les licences lucratives

One D&D dragon

One D&D : que réserve la prochaine version du jeu de rôle Donjons & Dragons ?

Donjons et Dragons : un dragon au sommet d'une montagne

Hasbro perd 1 milliard de dollars, Wizards of the Coast sauve les meubles

meurtres-manoir-karlov

Meurtres au manoir Karlov : ouverture d’enquête sur Ravnica

Dans la même catégorie :

Hors la loi de croisetonnerre

Les Hors-la-loi de Croisetonnerre : 8 cartes incontournables de l’extension

Magic rareté

Le guide de la rareté des cartes Magic : de commune à mythique !

melange deck

Magic The Gathering : Comment mélanger son deck, le retour

comment choisir son premier deck Magic préconstruit

Magic The Gathering : bien choisir son premier deck

Kutzil-Malamet-Marie-Magny-Art

Magic The Gathering : comment rendre meilleur un deck préconstruit ?

Mana magic

Guide Magic The Gathering : comment équilibrer sa base de mana ?

The Ancient One Magic The Gathering MTG

Magic : 5 créatures légendaires des Cavernes Oubliées d’Ixalan pour créer des decks Commander de folie

Pauper edh

Magic : le Commander est trop cher ? Passez au format PauperEDH

Laisser un commentaire