Magic The Gathering : le Mulligan, l’art de commencer avec une main favorable

Je démarre aujourd'hui une série de conseils pour débutant à Magic : The Gathering. En priorité, nous allons voir le concept de mulligan et de main favorable pour commencer une partie !

Mtg mulligan

Je me lance ici dans une série d’articles-conseil autour de la pratique de Magic The Gathering. Il existe une poignée de recommandations que j’ai glané au fil de mes parties contre des joueurs expérimentés. Si je les avais entendu dès le départ, ça m’aurait facilité la vie.

Le premier et le plus important des conseils, concerne la main de départ. Il s’agit à n’en pas douter, d’un point qui fera la différence entre une bonne et une mauvaise partie. Et la gestion de cette main de départ passe, entre autre, par le mulligan.

Qu’est-ce que le mulligan?

Après avoir mélangé votre deck, vous piochez vos 7 cartes, mais vous n’êtes pas satisfait de votre main de départ. Dans ce cas, vous pouvez déclarer un Mulligan. Cela consiste à mélanger les cartes que vous venez de piocher dans votre bibliothèque et à piocher une nouvelle main. Bien entendu, il y a une contrepartie, puisque vous devez mettre 1 carte de votre main en dessous de votre bibliothèque pour chaque Mulligan que vous avez déclaré.

Vous pouvez répéter cette action autant de fois que vous le souhaitez, tant que vous avez des cartes en main. Dans le commander multijoueur, le premier mulligan est généralement gratuit. Mais pensez à demander à vos camarades de jeu si vous n’êtes pas sûr qu’ils appliquent cette règle.

mtg mulligan
La main parfaite, elle n’arrive pas souvent, alors n’hésitez pas à mulligan!

Le but du mulligan et de vous permettre de démarrer la partie dans de bonnes conditions, avec une main favorable.

Qu’est-ce qu’une main favorable?

Selon les decks et les stratégies, selon le niveau du deck et ce qu’il contient, la réponse pourra changer. Nous allons donc aborder la question de façon générale. Mes conseils s’orientent plutôt pour la pratique du commander non-compétitif, mais une fois que vous avez compris le principe, vous pouvez les affuter et les appliquer à d’autres formats ainsi qu’à d’autres niveaux de jeu.

Une main favorable est une main dans laquelle vous pouvez jouer au-moins les deux tiers des cartes sans rien piocher de plus.

Illustration :

mtg mulligan

 

 

La main suivante est favorable. Vous avez des cartes jouables. Avec vos 3 terrains, vous pouvez poser Djoira, le mage et Gadrak. La stratégie est pas optimisée, vous n’avez pas de tour 1, mais vous pouvez jouer. En plus le mage vous permet de récupérer un artéfact, certes couteux, mais qui pourra rapidement se révéler décisif.

Au contraire :

mtg mulligan

 

La main suivante est une horreur. Vous avez toujours 3 terrains, mais deux arrivent engagés. Vous avez, par une chance extraordinaire, un combo finish et deux cartes assez violentes en main, mais les coûts de mana sont tellement élevés, que le temps de les poser, vous serez déjà mort.

Jetez-moi ça et piochez une main décente.

 

mtg mulligan

 

Ici vous avez une main risquée : Vous disposez de cartes à faible coût en mana, vous disposez de 2 terrains, mais techniquement vous n’êtes en mesure que de jouer le remue-méninges puisque seule la tour de commandement est capable de générer du mana de couleur. Vous pouvez espérer que la pioche de 3 cartes vous amènera un terrain rouge pour débloquer la situation, mais en l’état, vous prenez un risque. A vous de voir.

N’ayez pas peur de recommencer

Gardez bien en tête ce point essentiel : mieux vaut une petite main jouable, qu’une main dégueulasse. Pour aller dans ce sens, n’hésitez pas à mulligan plusieurs fois.

mtg mulligan

 

 

Je préfère 100 fois cette main de départ à 4 cartes, qu’une main à 7 cartes dans laquelle je ne pourrais pas jouer grand-chose. Le mulligan est tellement important pour certains gros joueurs, qu’il arrive parfois que certains concèdent la partie sur un mauvais mulligan…

Et pour vous, qu’est-ce qu’une main favorable, selon vos critères? N’hésitez pas à nous le dire en commentaire !


Yannick Midavaine


Bandeau google actus

Etiquettes : conseils débutants Magic | Magic the Gathering | mulligan | wizards of the coast

Newsletter Campustech

Recevoir les actus, critiques, guides et bons plans jeux de société deux fois par semaine

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

A lire aussi :

hasbro chris cocks

Hasbro persiste et signe dans l’utilisation d’IA pour Magic ou Donjons & Dragons

Magic Fianl Fantasy Assassin's Creed

Final Fantasy, Assassin’s Creed : Magic The Gathering force sur les licences lucratives

One D&D dragon

One D&D : que réserve la prochaine version du jeu de rôle Donjons & Dragons ?

Donjons et Dragons : un dragon au sommet d'une montagne

Hasbro perd 1 milliard de dollars, Wizards of the Coast sauve les meubles

meurtres-manoir-karlov

Meurtres au manoir Karlov : ouverture d’enquête sur Ravnica

Dans la même catégorie :

Hors la loi de croisetonnerre

Les Hors-la-loi de Croisetonnerre : 8 cartes incontournables de l’extension

Magic rareté

Le guide de la rareté des cartes Magic : de commune à mythique !

melange deck

Magic The Gathering : Comment mélanger son deck, le retour

Magic Planechase

Magic The Gathering : le planechase, un mode multijoueur original et fun

comment choisir son premier deck Magic préconstruit

Magic The Gathering : bien choisir son premier deck

Kutzil-Malamet-Marie-Magny-Art

Magic The Gathering : comment rendre meilleur un deck préconstruit ?

Mana magic

Guide Magic The Gathering : comment équilibrer sa base de mana ?

The Ancient One Magic The Gathering MTG

Magic : 5 créatures légendaires des Cavernes Oubliées d’Ixalan pour créer des decks Commander de folie

4 réflexions au sujet de “Magic The Gathering : le Mulligan, l’art de commencer avec une main favorable”

  1. Avant le mulligan actuel,les règles de Mulligan étaient moins favorables et on hesitait plus à mulliganer.
    Aujourd’hui,ne pas hesiter à mulliganer,se mefier notamment des mains moyennes qui semblent pouvoir sortir en dependant d’une seule carte (exemple une main lourde avec un brainstorm).En effet si cette carte est geree par l’adversaire d’une manière ou d’une autre c’en est fini…

    Répondre
  2. Cool !
    Avant toute chose, merci pour cet article ?
    Ensuite, il y a peu, j’ai jouer avec des gens qui, lors du mulligan, ne ce défaussaient que des cartes dont ils ne voulaient pas et piochaient autant de carte qu’ils en avaient defaussé, n’ayant plus jouer depuis Amonket et jamais en commander, je n’ai pas osé réagir, mais grâce à ton article, je suis fixé, leur façon de faire n’est pas  » legit  »

    Répondre
    • Ah oui, je n’avais pas connaissance de ce mulligan. ^^
      J’ai pas suivi les évolutions des différentes règles mais, pour ma part j’ai recommencé à jouer juste avant amonkhet et j’ai cru comprendre que la règle a régulièrement changé. Peut-être un reliquat d’une ancienne règle.
      Après je ne connais pas le contexte mais il m’est déjà arrivé de tomber a des tables de potes ou la règle c’était: on s’en fout, on est pas en compet, on est là pour que les deck tournent alors pioche ce qu’il faut pour démarrer ta partie.

      Répondre

Laisser un commentaire