Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Des jeux des livres : succombez au mage noir

Aujourd'hui je mets en parallèle la trilogie du magicien noir de Trudi Canavan et le jeu Mage Noir. L'accès à la puissance a un coût, et il est temps de payer.

A grands pouvoirs, grandes responsabilités : lancer des boules de feu flamboyantes, soulever des vagues monumentales, faire hurler des tornades dévastatrices par la paume de ses mains, c’est bien beau mais attention au revers de la médaille. Dans la trilogie du magicien noir de Trudi Canavan et dans le jeu Mage noir de Vincent Vimont et Constantin Dedeyan, l’utilisation de la magie noire met en lumière la notion de sacrifice et les décisions parfois difficiles à prendre dans les cas extrêmes.

La Trilogie du magicien noir

La Trilogie du Magicien noir est un best seller phénomenal que je vous invite à découvrir. Avec deux millions d’exemplaires vendus pour sa trilogie, Trudi Canavan est entrée dans le monde de l’imaginaire en révélant au public un univers comparable à celui de JK Rowling.

L’auteure reprend ici le thème du héros malgré lui et nous raconte l’histoire de Sonea qui, bien qu’issue des classes les plus pauvres, va se révéler être une utilisatrice naturelle de la magie, d’habitude réservée aux classes les plus hautes.

« Cette jeune fille est plus puissante que la moyenne de nos élèves, peut-être même plus que nos mages ! Elle est un danger. Il faut la trouver et l’arrêter. Si c’est une renégate, la loi nous oblige à l’amener devant le roi. Sinon, nous sommes tenus de lui enseigner le Contrôle. C’est encore une enfant, probablement une voleuse! Mais elle pourrait devenir une grande magicienne…»

Le premier tome nous fait découvrir Sonea, une jeune fille des bas-fonds de la cité de Kyralia, qui découvre par hasard qu’elle possède des pouvoirs magiques. Elle devient alors une fugitive, poursuivie par la Guilde des Magiciens, qui veut l’empêcher d’utiliser ses “pouvoirs sauvages”. On est vite conquis par le caractère bien trempé de notre héroïne sur fond d’injustice sociale et de quête d’identité.

Le deuxième et troisième tome suivent le parcours de Sonea, sous la protection du magicien Rothen. Véritable mentor, il est celui qui parvient à la convaincre de surmonter sa peur des magiciens et contrôler son pouvoir. Sa rencontre avec Akharin, le haut seigneur de la Guilde sera ensuite decisive puisqu’il se révèle être le puissant mage noir, utilisant une magie bannie plusieurs siècles auparavant. D’ailleurs Sonea sauvera son monde en utilisant elle aussi cette magie bannie.

fb img 1697888948863 1

En abordant la magie noire sous un angle différent, Trudi Canavan pose la problématique de la nécessité de la sédition dans les cas extrêmes. Pour moi, l’une des forces de cette série réside dans la création d’un monde de fantasy riche et complexe et des personnages secondaires attachants.

Trudi Canavan a par ailleurs élaboré un système de magie basé sur l’utilisation de pierres magiques et la volonté de l’utilisateur, ce qui se révèle assez classique mais qui marche très bien.

Les pierres de magie sont des cristaux magiques qui se trouvent sous terre, dans des gisements naturels. Chaque pierre a une couleur spécifique, et la couleur détermine le type de magie que la pierre peut produire. Par exemple, les pierres blanches sont utilisées pour la magie curative, tandis que les pierres noires sont associées à la magie noire.

Pour utiliser la magie, un magicien ou une magicienne doit tenir une pierre magique dans sa main et se concentrer sur l’intention de son sort. La volonté de l’utilisateur est essentielle pour canaliser correctement la magie de la pierre. Plus la volonté est forte, plus le sort sera puissant.

Enfin, l’utilisation de la magie nécessite un équilibre : Trop d’utilisation de magie positive (par exemple, pour guérir) peut épuiser le magicien, tandis que l’utilisation excessive de magie noire (par exemple, pour attaquer) peut le corrompre. L’équilibre est essentiel pour maintenir la santé mentale et physique.

La Trilogie du magicien noir de Trudi Canavan aux éditions Bragelonnne

trudy caravan

A lire :  Des jeux des livres : Dracula ne boit jamais...de vin

Mage noir

Dans le jeu Mage noir et de la même façon que dans les romans de Trudi canavan, le fait de contrôler la magie noire permet de devenir un mage plus puissant… mais attention, cela a toujours un coût. C’est un jeu de cartes d’affrontement tactique à 2 joueurs. Chaque carte représente un sort, permettant d’obtenir des effets d’attaques diverses, d’invoquer un objet magique ou d’effectuer un rituel de magie noire afin de gagner de nouveaux pouvoirs.

Vous pouvez choisir vos sorts à l’avance puis, durant un autre tour, les lancer, parfois en devant canaliser certains sorts plus faibles comme composants pour lancer des sorts plus puissants. Lancer des sorts n’est pas gratuit, pour cela vous devez utiliser de la Mana des différents éléments que vous piochez à votre tour. La gestion de cette énergie est primordiale et engendre pas mal de dilemmes. En effet ce que vous laissez en Mana dans l’éther sera pris par votre adversaire…

mage noir

mage noir

Dans Mage noir chaque joueur commence avec 20 points de vie. Vous remportez la victoire si vous réduisez le total de points de vie de votre adversaire à zéro. Twist interessant, devenir un mage noir est un gain en puisssance magique inportant mais en échange d’un sacrifice.

Toutefois devenir mage noir n’est pas obligatoire : si le statut donne des avantages, il est tout à fait possible de remporter la victoire sans avoir joué de rite de passage de la partie.

Mon avis sur Mage Noir

Mage noir est jeu d’affrontement pour 2 joueurs simple à prendre en main pour des parties courtes et nerveuses : mention spéciale pour la partie d’initiation scriptée. La profondeur de Mage noir provient en grande partie de la création de votre propre deck et donc la création d’un style de magie basé sur les éléments primordiaux propre à chaque joueur.

La combinaison des sorts des éléments Air, Feu, Végétal, Eau, Minéral et Arcane, chacun avec leur style de jeu unique, permet de créer un deck asymétrique. C’est extrêmement beau, on admire les illustrations magnifiques de toute une équipe de grand talent. Au final j’adore l’univers très inspiré par le système de magie des romans de Trudi Canavan.

mage noir

Mage noir

  • Un jeu de Vincent Vimont et Constantin Dedeyan
  • illustré par Geoffrey Amesse
  • édité chez Double Combo Games.

 

mage noir

bouton achat partenaire

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
bouton Ludum
bouton playin 2
wizard head campustech

Newsletter

Reçois un récap des actus ludiques + les bons plans et promos sur les jeux