Sagrada Artisans : les artistes du vitrail reviennent dans un jeu Legacy

Aujourd'hui sort en boutique le jeu Sagrada Artisans, un standalone Legacy dans l'univers de Sagrada.

Sagrada, c’est avant tout une sorte de classique moderne du jeu de société. Dans ce jeu de placement de dés atypique, les joueurs incarnent des artisans vitraillistes chargés de réaliser les vitraux de la Sagrada Familia, l’une des plus célèbres basilique de monde, située à Barcelone.

Sorti en 2017, le jeu Sagrada s’articule autour d’une mécanique de placement de dés, où chaque joueur va former son vitrail à l’aide de dés de couleurs, en respectant diverses restrictions et en essayant de marquer le plus de points. Vous disposez d’objectifs personnels et communs, et pourrez utiliser des outils afin de contourner certaines règles de placement. Le jeu avait vu les extensions s’enchaîner : Passion, Life, Glory…

sagrada artisans legacy

Sagrada version Legacy

Face au succès public et critique de la gamme, l’éditeur Floodgate Games a pris la décision de passer au niveau supérieur, en lançant en 2022 Sagrada Artisans. Le jeu a été maintenant localisé via Matagot et sera disponible à partir de vendredi dans toutes les boutiques ludiques.

Si Sagrada Artisans reprend les principes de bases de son grand-frère, la changement majeur est qu’on est ici sur un jeu Legacy. Autrement dit, un jeu en campagne, où chaque partie va avoir une influence sur les parties suivantes, et former une histoire unique. Le format Legacy a le vent en poupe : du dernier Spiel des Jahres Dorf Romantik à Aeon’s End, en passant par les Aventuriers du Rail Légendes de l’Ouest ou encore My Island bientôt, le public apprécie donner du sens aux parties, et avoir un objectif final !

Mais revenons à Sagrada Artisans : on cherche toujours à réaliser les vitraux de la Sagrada Familia, mais l’on n’incarne plus un Artisan : cette fois, nous sommes une famille complète d’artisans, dont les membres vont se succéder sur plusieurs générations !

sagrada artisans legacy

sagrada artisans legacy

Un campagne en 10 scénarios

Sur une campagne de 10 scénarios uniques, vous construirez un ensemble de vitraux, et serez amené à effectuer plusieurs choix cruciaux, entre 3 axes stratégiques majeurs, de la customisation de dés, déblocage de nouveaux pouvoirs à chaque niveau, l’évolution et l’apparition de nouveaux outils…La mécanique de dés est bien présente, mais les vitraux sont cette fois représentés par des fiches à colorier.

Pour 2 à 4 joueurs, ce Sagrada Artisan s’inscrit dans la lignée des licences populaires ayant droit à une version Legacy. Les premiers retours critiques des états-unis sont d’ailleurs très positifs, le jeu ayant reçu un Seal of Excellence chez Dice Tower. On retrouve la paire auteurs-illustrateur à l’origine de Sagrada (Adrian Adamescu et Daryl Andrews, Peter Wocken à l’illustration).


Frédéric Domain


Bandeau google actus

Etiquettes : matagot | sagrada

Newsletter Campustech

Recevoir les actus, critiques, guides et bons plans jeux de société deux fois par semaine

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

A lire aussi :

Kemet servant Masaharta

Kemet : Rise of the Gods débarque sur Gamefound…une nouvelle ère pour les dieux d’Egypte

5 jeux en bois qui ne vous laisseront pas de marbre

house of cats chat du bibliothecaire

House of Cats et le chat du bibliothécaire : chat-thérapie

Viking Raiders jeu

Un jeu d’ambiance à base de gros gnons avec Viking Raiders

Manhattan Project War Machine

Manhattan Project War Machine : c’était pas ma guerre froide

Dans la même catégorie :

Kemet servant Masaharta

Kemet : Rise of the Gods débarque sur Gamefound…une nouvelle ère pour les dieux d’Egypte

Kolpa : ça colle ou ça colle pas ?

Linq jeu

Linq : des mots bidons pour démasquer les espions !

Rayman le jeu de société

Rayman tape du poing sur la table de jeu

à la louche

« À la louche » : sans extension fourchette

Margot Robbie Monopoly

Margot Robbie dans un film Monopoly : ne passez pas par la case navet

Viking Raiders jeu

Un jeu d’ambiance à base de gros gnons avec Viking Raiders

Manhattan Project War Machine

Manhattan Project War Machine : c’était pas ma guerre froide

Laisser un commentaire