Qu'est-ce qu'un NFT ?

NFT : les non fungible tokens, qu’est-ce que c’est ?

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on pinterest
Share on whatsapp

Sommaire

Le terme NFT est apparu récemment avec le boom des crypto-monnaies. Vous avez déjà vu des personnes parler de Nifties, de NFTs, de Non Fungible Tokens, mais vous vous demandez ce que veulent dire ces termes ? Voici un article pour vous aider à comprendre ce que sont les NFT, et à quoi il servent.

Qu’est ce qu’un NFT ?

Définition du NFT : NFT est l’acronyme pour Non Fungible Token. Ce terme pourrait être traduit en : jeton non-fongible. Les NFT sont des objets numériques qui font partie de l’univers cryptographique, et qui sont reliés à des blockchains de crypto-monnaies.

Définition de la fongibilité : La fongibilité, c’est le caractère interchangeable d’un objet. Dans le cadre de la monnaie fiducière, les billets ou pièces sont fongibles : vous pouvez interchanger un billet de 10€ contre un autre, ils n’ont aucune valeur en soi en tant qu’objet individuel. Ils ont la valeur qui est inscrite dessus, peu importe l’exemplaire du billet ou de la pièce.

Définition de la non-fongibilité : les NFT sont non-fongibles, ce qui veut dire qu’ils ont un caractère unique ou bien identifié, comme le fait d’être le énième token d’une série de 10 par exemple.

Les jetons cryptographiques habituels comme l’Ether ou le Bitcoin sont des crypto-monnaies fongibles. Les NFT ont la particularité d’être non-fongibles.

Prenons un exemple : imaginons le tableau d’un peintre connu, disons la Joconde. Le tableau original existe, il a une immense valeur. Cependant, vous pouvez trouver partout sur le net des millions de photos du tableau, ou même des reproductions dans des magasins de souvenirs. Ces photos ou reproductions ont-elles la même valeur que le tableau original ? Non ! Car c’est le tableau original seulement qui possède la vraie signature du peintre, et c’est le Louvre qui en a la propriété.

Un NFT c’est comme un tableau original et unique : c’est un objet qui a une signature, un contrat intelligent, reconnu par tous les membres d’un réseau : la blockchain ou la base de données dont il fait partie. C’est un contrat intelligent entre le possesseur du NFT et la blockchain dont il fait partie, comme la blockchain Ethereum par exemple.

Comment ça marche les nft ?

Maintenant que la définition est plus claire, comment ça marche les NFT ? Pourquoi en acheter ou en utiliser ?

Les NFT font souvent partie d’un univers, d’une blockchain, et ont une valeur à l’intérieur de ce registre ou cette base de données. Ils servent de monnaie d’échange, ou ont une fonctionnalité particulière dans cet univers : ils donnent accès à des features, ou ont un pouvoir qui leur est propre.

Prenons un exemple : imaginons un jeu en ligne multijoueurs. Dans ce jeu, les développeurs ont intégré des NFT que l’on peut acheter, et qui sont uniques : une épée, une monture, une clé. Maintenant imaginez que vous pouvez vous servir de cet objet dans un autre jeu du même éditeur, ou que la clé dans tel jeu ouvre les portes d’un autre jeu ou donne accès à des aspects cachés pour les autres joueurs. Il est possible aussi de transférer ses NFT ou leur valeur dans plusieurs blockchains comme la blockchain Ethereum…Voilà le pouvoir des NFT !

Quelques exemples de NFT

La startup Sorare a développé un jeu de fantasy football, dans lequel les cartes sont des NFT ! Dans Sorare, les utilisateurs peuvent acheter, échanger ou gagner des cartes de joueurs de football. Chaque image / carte est unique, et bien sûr il existe différentes versions de chaque carte, différentes raretés qui leur donnent une valeur individuelle. Chaque joueur va ainsi acquérir des NFT et constituer son équipe. Mais ces NFT peuvent être vendus, échangés ou achetés sur un marché.

nft sorare
exemple de NFTs Sorare

Autre exemple, le créateur de twitter Jack Dorsey a créé une image unique du premier tweet de l’histoire, et l’a vendu comme NFT contre 3 millions de $…Voici une image de NFT connu : les rocks being. D’autres NFT célèbres ont fait le buzz, comme la Disaster Meme Girl, le Quantum de Kevin McCoy, ou encore le célèbre Beeple, Everydays—The First 5000 Days, vendu 69 millions de dollars !

disaster girl meme nft
NFT du meme Disaster Girl

Combien ça coûte un NFT ?

Le prix d’un jeton ou token NFT est évidemment variable. Ce sont les utilisateurs d’une blockchain ou d’un univers qui en déterminent la valeur. On peut donc acheter un NFT pour zéro euros ou pour plusieurs millions d’euros. Il faut considérer les NFT comme des actifs numériques, qui peuvent prendre de la valeur ou en perdre.

Comment acheter des NFTs ?

Pour acheter des NFT, il suffit de se rendre sur le site, la plateforme ou la blockchain qui en propose. Vous pouvez acheter des NFT à peu près partout où l’on parle de crypto-monnaie. Récemment la plateforme d’exchange Binance a proposé des NFT gratuits pour quiconque rejoignait sa plateforme. Binance propose aussi une marketplace proposant les NFT de divers artistes et univers.

Comment fabriquer un NFT ?

Il est tout à fait possible de fabriquer soi-même un NFT. Pour ça, il suffit de proposer un fichier numérique au format png, par exemple, et de le soumettre à une plateforme comme Mintible, Rarible ou encore OpenSea. En quelques minutes votre NFT sera créé et minté, c’est à dire certifié comme objet unique et non-fongible sur les bases de données de blockchain concernée. Le processus d’enregistrement des oeuvres NFT est très simple, et donne au marché de l’art un second souffle dans le monde entier. Les acheteurs potentiels et les collectionneurs de NFT se disputent des collections entières, que ce soit pour les jeux-vidéos ou pour l’art.