blockchain

Qu’est-ce que la blockchain ? Comprendre les bases

Sommaire

La blockchain est une technologie qui va révolutionner notre société. Aujourd’hui, nous avons encore du mal à imaginer que le monde que nous connaissons puisse être transformé par un simple protocole informatique. Mais le concept de blockchain va bouleverser toutes nos habitudes et redonner aux citoyens le pouvoir d’une économie plus juste et indépendante, qui n’appartiendra plus à des états ou des grandes entreprises. Voici toutes les bases à savoir pour comprendre ce qu’est une blockchain et comment elle fonctionne.

Qu’est-ce qu’une blockchain ? Définition d’une blockchain

Définition de la blockchain : La blockchain est un registre public, décentralisé et transparent qui permet d’identifier les participants d’une transaction en ligne. Tous les utilisateurs peuvent y participer sans intermédiaire. Le terme de blockchain désigne donc une sorte de livre de compte numérique totalement décentralisé.

La blockchain est utilisée dans la crypto-monnaie pour assurer l’intégrité et la traçabilité des transactions.

Par exemple, pour une transaction de 100$ effectuée sur Bitcoin, la blockchain va enregistrer l’identité du vendeur et de l’acheteur ainsi que le montant et la date de cette transaction. Cette donnée sera visible par tous les utilisateurs de la blockchain et personne n’en sera propriétaire.

Pourquoi les crypto-monnaies utilisent une blockchain ?

Les blockchains constituent un rouage essentiel de la crypto-monnaie : la blockchain est comme on vient de la voir le socle pour assurer l’intégrité et la traçabilité de chaque transaction.

Pour bien comprendre le principe, imaginons par exemple l’achat d’un objet sur Amazon :

Si Amazon ne vous livre pas cet objet, vous allez devoir prouver que vous avez bien payé : vous dépendez donc de l’autorité de votre banque qui seule peut montrer que vous avez été débité. C’est ce qu’on appelle une blockchain privée, étatique ou centralisée : les institutions propriétaires de cette transaction décident du fonctionnement du réseau. Si votre banque ferme, fait faillite ou décide de ne pas confirmer cette transaction, vous n’avez aucun moyen de les contredire. Heureusement, il existe des garde-fous et aucun banque n’aurait intérêt à fonctionner comme ça. Mais on a vu lors des crises que des faillites pouvaient avoir un impact considérable pour leurs clients.

Sur le même sujet :
La cryptomonnaie est-elle l'avenir de l'économie ?

Pour pallier ce problème, la blockchain bitcoin (et des crypto-monnaies en général) décentralisent les opérations de transaction et assurent l’intégrité du système en utilisant un registre public comprenant toutes les transactions effectuées sur le réseau. Pour reprendre l’exemple de l’objet Amazon, chaque utilisateur de la blockchain dont vous, pouvez prouver que la transaction a eu lieu. Amazon devra vous livrer cet objet parce que des millions d’utilisateurs peuvent voir que la transaction est réelle et indiscutable.

hong kong de nuit

Quels sont les usages des blockchain ?

Dans le cas des crypto-monnaies, elles utilisent une blockchain pour encaisser et mettre à jour en temps réel la blockchain. Mais la blockchain est bien plus qu’une technologie pour créer des crypto-monnaies. La blockchain peut être utilisée dans de nombreux domaines :

  • La blockchain peut être utilisée pour assurer l’autorité de certains systèmes
  • La blockchain peut être utilisé dans des domaines sensibles où il y a besoin de garantir l’intégrité des données
  • Dans des cas présentant un risque élevé de fraude où il faut une machine décentralisée pour assurer l’intégrité du système blockchain
  • Le blockchain peut être utilisé dans les domaines du droit et de l’assurance : blockchain est une sorte d’ancien registre pour prouver que des événements ont eu lieu

Qu’est-ce que la blockchain bitcoin ?

La blockchain bitcoin est la blockchain la plus célèbre. Elle est née en 2009 avec le bitcoin, une crypto-monnaie qui fonctionne grâce à un protocole blockchain. Cette blockchain est basé sur un algorithme de preuve de travail, qui prévoit que n’importe quel utilisateur peut résoudre des équations cryptographiques complexes pour enregistrer les transactions sur la blockchain.

Sur le même sujet :
Comment les NFT prennent-ils de la valeur et pourquoi ?

Lorsqu’une transaction bitcoin a lieu, cette blockchain bitcoin va alors intégrer la transaction dans un bloc et valider cette transaction. Ce bloc va ensuite être distribué à tous les nœuds blockchain de sorte que chaque utilisateur puisse confirmer qu’une transaction s’est bien passée comme l’a décrit ce bloc.

Qu’est-ce que la blockchain ethereum ?

La blockchain ethereum est une blockchain privée, ce qui signifie qu’elle n’est pas distribuée à tous les utilisateurs blockchain mais reste sous le contrôle d’un propriétaire blockchain. Ether est le token (crypto-monnaie) de la blockchain Ethereum. La blockchain ethereum a été créée en 2014 par Vitalik Buterin, un programmeur blockchain russe de 21 ans. Le but de la blockchain Ethereum est de fournir aux développeurs une blockchain programmable et sécurisée, afin qu’ils puissent coder en utilisant la technologie Ethereum.

La blockchain Ethereum, à l’instar de la blockchain bitcoin comporte également sa propre crypto-monnaie appelée Ether. Jusqu’à présent, blockchain était un phénomène intrinsèque à Bitcoin : elle ne pouvait être rien d’autre qu’un algorithme. Le problème avec la blockchain bitcoin est qu’elle n’est pas évolutive. Lorsqu’on veut rajouter un nouveau type de transaction , il faut complétement refaire l’algorithme et réécrire le code de la blockchain.

Pourquoi y’a-t-il plusieurs blockchains ?

La blockchain ethereum a résolu ce problème en séparant la sphère technique de la sphère managériale.  Dans le cas de la blockchain Ethereum, il y a une sorte de “coin” (crypto-monnaie) nommée Ether, mais il y a également une entreprise qui gère le développement de la blockchain.

Pour ce qui est du succès d’Ether, lui-même n’a pas remplacé le bitcoin comme monnaie numérique.  Cependant, une application développée sur Ethereum a été l’une des plus grosses levées de fonds jamais effectuées.  Un projet appelé the DAO, a recueilli 12 millions d’euros en ether par le biais d’une ICO (Initial Coin Offering).

Sur le même sujet :
5 Cryptos qui vont exploser en 2023 et pourquoi

 

J’espère que cette introduction au concept de blockchain vous aura été utile, et que vous comprenez mieux pourquoi ce type de réseau est l’avenir des transactions. En rendant le commerce transparent et indépendant, la blockchain intègre une promesse citoyenne et égalitaire qui bénéficiera à tous les utilisateurs, quels que soient leur origine, sexe, âge ou localisation. Elle redonne une responsabilité aux entreprises en affichant toutes les transactions publiquement, et sécurise les échanges indépendamment des gouvernements ou institutions.