La Menace Fantôme revient au cinéma ! Star Wars célèbre les 25 ans d’un mauvais film…

Il y a 25 ans, Star Wars faisait son grand retour avec l'épisode I intitulé "La Menace Fantôme". A l'occasion du 4 mai, le film ressort dans 250 salles en France

Star Wars : Dark Vador marche dans la fumée

Maj le :

Frédéric Domain

Cinéma

Aujourd’hui, cet opus mythique (ou affreux, soyons honnête) de la saga revient sur grand écran pour fêter cet anniversaire. Le 4 mai prochain, journée mondiale dédiée à Star Wars, 250 salles de cinéma françaises projetteront le film en exclusivité. Pour pouvoir profiter de cette bouse de ce film sur grand écran !

Un événement à ne pas manquer pour tous les amoureux de la Force

Pour cette journée spéciale, plus de 250 projections exceptionnelles seront organisées partout en France. Les jeunes cinéphiles pourront profiter de ces séances uniques afin de découvrir pourquoi les amateurs de Star Wars détestent cette « nouvelle trilogie » de l’époque.

Car entre Qui Gon, Jar-Jar Binks, les Midi-chloriens et le naufrage de Dark Vador, il y a de quoi détester le film !

Au-delà des projections, de nombreuses animations seront proposées aux spectateurs pour compenser la médiocrité du film. Ce sera ainsi l’occasion de voir comment un studio a flingué l’histoire riche et complexe qui a fait vibrer plusieurs générations depuis 1977, date de sortie du tout premier épisode.

La Menace Fantôme, un film culte ? Non.

Sorti en 1999 après une longue attente depuis la fin de la trilogie originale, La Menace Fantôme a marqué les esprits des fans. D’une façon plutôt désastreuse. Un problème générationnel, avec des fans de la première heure qui voient leur mythes fondateurs piétinés par un blockbuster creux, et des enfants et ados qui assistent à un film d’action à gros budget. La faute à un Lucas en roue libre qui a viré tous les conseillers qui ont permis à la première trilogie d’être ce qu’elle était.

La catastrophe en 5 points :

  1. La force : d’une énergie mystique elle devient une bactérie présente dans le sang avec les midi-chloriens. Viens faire ta prise de sang, Jedi, tu as simplement été contaminé au hasard par la Force.
  2. Dark Vador : Le plus grand méchant de l’Histoire du cinéma l’est devenu par hasard, par un concours de circonstances, et suite à un comportement d’ado frustré. Il ne sait pas piloter, il est incapable et tout arrive dans des concours de circonstances absurdes.
  3. Jar-Jar Binks : le ressort comique est confié à un nullos raté, ok, mais le problème est que tous les évènements importants sont déclenchés par sa maladresse. Star Wars fusionne avec Louis de Funès, génial (non).
  4. Le manque d’originalité : les épisodes 4, 5 et 6 sont tellement bons que les repomper va devenir une marque de fabrique de cette saga qui n’a jamais su gérer son héritage. Tout est repris depuis les premiers épisodes, toutes les structures narratives, les enjeux de personnages.
  5. Le scénario éclaté : alors certes il y avait de l’argent dans la production et le film est visuellement assez fou, course de pods en tête, mais que c’est ennuyeux. C’est un film comique dans l’espace, ni drôle ni épique, où on vous explique que rien ne sert d’avoir des enjeux ou de la force de caractère : un Jar-Jar qui trébuche ou un Vador qui appuye par hasard sur un bouton et le sort de la galaxie est scellé. Les enjeux politiques complètement oubliés puis bourrés à la fin du film de manière indigeste : rien ne va dans ce film !

Est-ce que ça a empêché le public d’aller voir le film ? Non, car son chiffre d’affaires dépasse le milliard de dollars à travers le monde !

Les origines ratées de Vador

C’est bien grâce à cet épisode que nous découvrons pour la première fois les aventures d’Anakin Skywalker, futur drak-daron de Luke Skywalker et héros de la trilogie originale. Le film nous fait assister à la naissance de l’un des méchants les plus mythiques du cinéma, de la pire des manières possibles.

Comment on devient Dark Vador ? En marchant sur un rateau de l’Empire ! En se trompant de bouton dans un vaisseau ! Ou juste parce qu’on se fait larguer par Padmé et qu’on boude comme un ado ! Ben voyons. Prends ça dans le casque, mythe.

May the fourth be with you

Critique à part, avec la projection exceptionnelle de La Menace Fantôme dans les salles françaises, l’objectif est clair : rassembler les fans autour de cet opus qui fête ses 25 ans, et transmettre la passion Star Wars aux nouvelles générations.

En 2024, La Force sera avec nous ! Nul doute que les amateurs de la saga seront heureux de se retrouver pour vivre ensemble cet événement unique en son genre. Sinon il y a Star Wars Unlimited qui est sorti, et qui est lui un hommage plus fidèle à l’esprit de la vraie trilogie ! Rendez-vous le 4 mai prochain pour célébrer ensemble ces 25 années de galaxie lointaine, très lointaine…


Frédéric Domain


Bandeau google actus

Etiquettes : Star Wars

Newsletter Campustech

Recevoir les actus, critiques, guides et bons plans jeux de société deux fois par semaine

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

A lire aussi :

Star Wars Unlimited Amiral Ackbar pièges

Star Wars Unlimited : 5 pièges à éviter quand on débute

Agressivité Kylo Ren

Star Wars Unlimited : Kylo Ren étend les Ombres de la Galaxie

Mandalorien Star Wars Unlimited

Star Wars Unlimited : les leaders connus du set 2 Ombres de la Galaxie

Star Wars Andor droïde

Star Wars : L’Aube des Jedi sera co-écrit par le meilleur scénariste d’Andor

Jeux de cartes en duel

Duel de cartes : 8 jeux de cartes pour une baston à deux joueurs

Dans la même catégorie :

Furiosa

Furiosa : les premières réactions au préquel de Fury Road sont surprenantes

Margot Robbie Monopoly

Margot Robbie dans un film Monopoly : ne passez pas par la case navet

Star Wars Andor droïde

Star Wars : L’Aube des Jedi sera co-écrit par le meilleur scénariste d’Andor

Loups-Garous

Loups-Garous : de mauvais jeu à mauvais film sur Netflix (et 3 jeux pour le remplacer)

Rebel Moon

Rebel Moon : le prochain Zack Snyder sauce Star Wars sera charcuté sur Netflix

Dune 2

Dune 2 : saura-t-il raconter une histoire et ses personnages ?

Deadpool 3

Deadpool 3 se dévoile avec des photos de tournage

Furiosa

Furiosa revient, et elle est pas là pour rigoler ! (trailer)

Laisser un commentaire