Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Mes conseils pour bien débuter le jeu de rôle en tant que joueur

Conseils jeu de rôle : il est l'heure de démystifier cette pratique si particulière. Après les conseils MJ, il est l'heure d'aborder une poignée de recommandations pour les joueurs débutants.
RPG

Pour faire suite à notre article “5 conseils pour bien débuter en jeu de rôle” plutôt orienté Maître de jeu, voici une poignée de conseils jeu de rôle a destination des joueurs qui s’apprêtent à se lancer dans leur première partie.

livres jdr
Driglaly Dlagnts, pas bientôt dans vos boutiques

Le jeu de rôle : un jeu dans lequel vous jouez un rôle

Ça a l’air idiot, mais c’est important de se rappeler de ça : le jdr est une activité à part, puisque vous vous apprêtez à vous lancer dans un jeu avec des règles, un cadre de fonctionnement, mais aussi un énorme aspect interprétation, qui s’affranchit de tout cadre. Vous allez y mettre beaucoup de vous-même, vous allez en retirer ce que vous (et vos camarades de jeu) apportez au jeu, et tout ça peut paraitre intimidant, peu accessible, voir élitiste.

Mais QUE NENNI ! Voici quelques conseils, pour attaquer le jdr avec sérénité.

Créez un personnage que vous êtes capable de jouer

Vous vous apprêtez à incarner un personnage, avec son caractère, ses forces et ses failles, son background, et ses wagons de règles. Ne soyez pas trop ambitieux sur votre première incarnation. Il existe des archétypes basiques, et c’est ok de les jouer.

Avant de vous lancer dans le perso tiré de votre psyché tordue, le build insensé que vous voulez incarner, voir (comme j’aime parfois à le faire) le personnage dysfonctionnel avec lequel vous pensez prendre un pied monstre, jouez un perso basique, avec un fonctionnement simple et efficace.

A lire :  Rôlistes, lancez vos dés depuis google grâce à cette fonctionnalité

Vous allez vous rendre compte que, votre premier personnage sera imparfait, il va vous servir de tutoriel, de brouillon, ne mettez pas tout ce que vous avez dedans. Si votre personnage a un caractère trop complexe, une histoire trop tordue, un concept trop élaboré, vous risquez d’être dépassé.

jdr

Intéressez vous aux règles, mais ne bloquez pas là-dessus

Un jeu de rôle a donc des règles, sans cela, il ne peut pas fonctionner correctement. C’est pas mal de s’intéresser aux règles, mais ça ne doit pas être un enjeu. Ne vous mettez pas la pression avec ça, vous allez être entouré des joueurs et d’un maitre de jeu, qui vont vous accompagner. Ce qui est cool, c’est que vous pouvez démarrer simplement en vous contentant de dire ce que vous voulez que votre personnage entreprenne, et laisser le MJ et les joueurs traduire sous forme de règles.

Pour démarrer, ça peut suffire. En jouant, vous allez vous emparer des bases. Ensuite, il faudra vous intéresser à la logique ludique de votre personnage:

  • Comment jouer ce personnage ?
  • Comment le faire évoluer ?
  • Quelles sont ses forces et faiblesses ?

 

La troisième phase arrivera plus tard, quand vous serez à l’aise avec la base et votre personnage : vous aurez le loisir de vous intéresser au arcanes du jeu, aux règles globales, etc. A ce moment-là, vous ne serez déjà plus un joueur débutant.

Vous n’êtes pas un acteur. Interprétez votre personnage comme vous le sentez

Tout le monde n’est pas à l’aise avec l’idée de s’exprimer publiquement. Tout le monde n’est pas en capacité de changer de comportement, de voix, de façon de penser, etc. Et c’est ok.

A lire :  Jeu de rôle : mes conseils pour mener une campagne long terme

Vous voulez vous lever, mimer les gestes, mettre toutes les intentions du monde dans votre interprétation ? Libre à vous de le faire. Vous avez tout a fait le droit de rester assis et de vous contentez d’énoncer vos actes et d’interagir avec vos camarades de jeu sans incarner totalement votre personnage. L’important c’est d’être à l’aise et en capacité de suivre le déroulement de l’action, y participer activement et d’échanger avec tout le monde.

Lorsque vous serez à l’aise avec la table, les règles, le concept de jeu, vous pourrez peut être prendre de l’assurance et pousser plus loin votre incarnation, mais si ce n’est pas le cas, ça n’est pas un problème.

Acceptez de perdre

Pour créer du jeu, des interactions, pour prendre votre place dans la narration, vous devez garder en tête un point crucial : le jdr n’est pas un jeu dans lequel il est nécessaire de réussir pour continuer à avancer, au sens strict du terme.

Je m’explique :

Vous allez être confronté à des challenges, des énigmes, des défis, et vous allez les réussir ou échouer. Échouer ne signifiera pas forcement que l’aventure prend fin. Cela signifie simplement que votre aventure va prendre une tournure différente. A partir de là, n’ayez pas peur d’entreprendre des trucs, soyez audacieux, soyez force de proposition et trompez-vous !

En tant que maître de jeu, je préfère un joueur qui se plante dans sa prise de décision, plutôt qu’un joueur qui ne décide pas, qui ne tente pas. L’immobilisme dans le jeu de rôle, c’est un poison. Allez parler à ce PNJ impressionnant, allez voir ce lieu qui vous fait peur, tentez cette mission qui semble suicidaire.

A lire :  5 conseils pour bien débuter en jeu de rôle

Logiquement, votre maître de jeu a posé le cadre de jeu, et donc, vous n’êtes pas sensé démarrer au milieu d’un champ de mines sans être au courant de cette donnée.

Vous n’allez, de toute façon, pas jouer de la même manière selon le cadre de jeu. Personnellement je vous déconseille de démarrer votre expérience JDR par une table hardcore. Démarrez en détente.

d20 jeux de rôle
Je lance un d20, j”obtiens §*¤

Jouez en groupe

Vous n’êtes pas seul à la table. Vous jouez dans un groupe. Que vous décidiez de jouer avec ou contre le reste de la table, n’a pas grande importance. Ce qui compte vraiment, c’est d’interagir. Gardez simplement en tête votre expérience de jeu est conditionnée par ce que vous apportez à la table. Incarnez votre personnage comme vous le sentez, mais ne restez pas inactif ou spectateur.

Le maître de jeu ou les joueurs pourront vous tracter, mais ça ne peut durer qu’un temps. C’est en créant des interactions, du jeu, que vous allez obtenir votre place dans la narration, et donc obtenir un rôle au sein de la table. Si vous restez en arrière, vous risquez de vous effacer.

Le plus dur c’est de se lancer dans les jeux de rôle

Vous êtes assis à cette table, avec ces gens, avec ces dés dans votre main, pour vous amuser, pour vivre une aventure, pour raconter une histoire collective. Détendez-vous, et calez-vous sur le rythme de la table, entraidez-vous et tout va bien se passer.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
bouton Ludum
bouton playin 2
wizard head campustech

Newsletter

Reçois un récap des actus ludiques + les bons plans et promos sur les jeux