Rebel Moon : le prochain Zack Snyder sauce Star Wars sera charcuté sur Netflix

Dans son dernier film, Rebel Moon, disponible sur Netflix le 22 décembre, Zack Snyder nous plonge dans une épopée spatiale qui rappelle la saga légendaire de Star Wars. L'histoire est centrée autour d'un personnage mystérieux du nom de Kora et se déroule aux confins de l'univers.

Rebel Moon

Maj le :

Frédéric Domain

Cinéma

Un projet initialement pensé pour être un Star Wars ! Il n’est pas étonnant que Rebel Moon ressemble à un film de la saga Star Wars, puisque le projet a d’abord été conçu comme tel. Mais il a pris une tournure différente pour finalement devenir une création originale de Zack Snyder, bien qu’on y retrouve des éléments-clés : combats spatiaux, autorité dictatoriale, rébellion, scènes de combat chorégraphiées et droïdes en tête.

Faut-il croire au projet Rebel Moon ?

Non. Je ne pense pas que Snyder soit capable de faire un film, son histoire de film maker le montre année après année. Et encore une fois ici, quand Netflix lui donne les clés du camion, c’est en imposant un format réduit, alors que le gars fait des films de 3h ? Zack Snyder annonce d’ailleurs déjà une version longue du film, d’une durée de trois heures, pour les amateurs qui souhaitent en découvrir davantage. Je ne crois pas que ça soit une bonne nouvelle…

Rebel Moon sera donc proposé en version charcutée au montage, d’une durée de 1h45, puis connaîtra un director’s cut de 3h. Mais qu’est-ce que les producteurs font avec ce mec et ses projets ? Pourquoi ces films à tiroirs, en fonction de quoi ? Est-ce que Miller fait ça avec Mad Max ? On verra ce que donne le film mais je ne comprends pas ce gimmick de production, c’est pas comme si ça avait super bien marché avec la pléthore de films DC ?

Au-delà du format, Snyder et ses co-scénaristes Shay Hatten et Kurt Johnstad ont préféré rester sur un terrain connu dans Rebel Moon, avec un film qui semble assembler plein de références pop culture pour les régurgiter à sa façon.

Tout ces éléments sont masqués par une production friquée qui permet d’embaucher des artistes de haute volée. Que ce soit les effets, les costumes, le make-up, tous les visuels puent la qualité. Et vont masquer un film probablement creux. J’espère me tromper !

Rebel Moon : un casting alléchant

Le film a su rassembler un certain nombre de talents. Grosse production, gros casting, et gros budget.

Avec des acteurs tels que Sofia Boutella, Charlie Hunnam, Djimon Hounsou et la voix d’Anthony Hopkins, Rebel Moon est allé recruter un panel de talents pour incarner son histoire épique.

  • Sofia Boutella y joue le rôle principal de Kora, cette étrangère mystérieuse dont le destin va bouleverser l’équilibre des forces à l’œuvre dans ce nouvel univers.
  • Charlie Hunnam, connu pour ses rôles dans Sons of Anarchy et Pacific Rim, prête ici son charisme et son six-pack à un personnage complexe et intriguant. (coucou l’archétype Han Solo le mercenaire cynique loser)
  • Djimon Hounsou, habitué aux films d’action et de science-fiction, apporte sa présence imposante et son expérience à l’écran
  • Enfin, la légende vivante, Anthony Hopkins, vient parfaire le casting avec sa voix inoubliable et reconnaissable entre mille pour donner vie à un droïde.

 

Une épopée spatiale en deux parties

A noter que Rebel Moon est le premier volet d’une saga en deux parties : le second film, intitulé Scargiver ou Le donneur de cicatrices, devrait sortir sur la plateforme Netflix prochainement. Reste à savoir comment le diptyque sera articulé.

Dans l’ensemble, Rebel Moon incarne les problème habituellement véhiculés par les projets de Zack Snyder. Netflix aura-t-il réussi à cadrer ce projet pour en faire un bon diptyque SF, comme une sorte de cousin série B de Star Wars ? Future pépite ou gros film de poseur trop friqué à la Snyder ?

Ma prédiction sur Rebel Moon :

  • un film sans âme
  • un film beaucoup trop beau pour ce qu’il est avec de la value sur les effets et les visuels
  • un film tranché en mille morceaux pour rester en format digeste pour le grand public
  • trop de bastons pour rien

 

Comment ça j’aime pas Snyder ?


Frédéric Domain


Bandeau google actus

Newsletter Campustech

Recevoir les actus, critiques, guides et bons plans jeux de société deux fois par semaine

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

A lire aussi :

Dans la même catégorie :

Margot Robbie Monopoly

Margot Robbie dans un film Monopoly : ne passez pas par la case navet

Star Wars Andor droïde

Star Wars : L’Aube des Jedi sera co-écrit par le meilleur scénariste d’Andor

Loups-Garous

Loups-Garous : de mauvais jeu à mauvais film sur Netflix (et 3 jeux pour le remplacer)

Star Wars : Dark Vador marche dans la fumée

La Menace Fantôme revient au cinéma ! Star Wars célèbre les 25 ans d’un mauvais film…

Dune 2

Dune 2 : saura-t-il raconter une histoire et ses personnages ?

Deadpool 3

Deadpool 3 se dévoile avec des photos de tournage

Furiosa

Furiosa revient, et elle est pas là pour rigoler ! (trailer)

alita 2

Alita 2 : la suite de Battle Angel est appuyée par ses producteurs, confiants

Laisser un commentaire