Critique et avis sur Le Roy des Ribauds : n’est-il est pas beau, le Roy?

Dans le royaume de France, le Roy des Ribauds sert la cause du roi Philippe Auguste, qui règne sur son peuple d’une main de fer. Mais dans l’ombre, entre complots et manigances, il est craint de tous. Et vous, agirez-vous dans l’ombre ou dans la lumière afin de terrasser votre adversaire ? Voici mon avis et ma critique sur le Roy des Ribauds !

Mise à jour le :

Par : Ludiguid

Dans : Critiques et Avis

Le roy des ribauds critique et avis

Tiré d’une bande-dessinée du même nom créée par Ronan Toulhoat et Vincent Brugeas, le Roy des Ribauds est un nouveau microgame signé Matagot qui se démarque par la qualité et l’attention portées à son matériel. Parviendra-t-il à se faire une place dans la gamme?

Le thème et le design : l’élégance sans l’immersion

Le Roy des Ribauds tire son thème d’une bande-dessinée du même nom. Les trois conditions de fin de partie intitulées Mariage, Sacre et Meurtre, résument plutôt bien les enjeux de l’univers sombre de cette oeuvre.

Côté matériel on constate immédiatement que la qualité du jeu est supérieure à ses prédécesseurs. On retrouve les classiques d’un microgame avec le fameux contenant en forme de portefeuille, un peu plus décoré qu’à l’accoutumé. Mais la différence majeure se situe dans les cartes qui présentent de magnifiques illustrations ornées de dorures, donnant immédiatement du cachet à un jeu de cette envergure.

roy des ribauds
roy des ribauds

Le gameplay : entre simplicité et efficacité

Issu de la gamme des microgames, ce jeu en conserve les codes : ses règles tiennent sur à peine quelques cartes. 16 cartes au total ! Le jeu tend vers une épure maximale, incarnant à la perfection le cahier des charges des micro-games. Lors de la mise en place du jeu, on pose quatre cartes face cachée au centre de la table : cette zone sera appelée la Cour. Chaque joueur pioche ensuite trois cartes chacun (s’il pioche au moins deux reines, il doit refaire sa main).

À chaque tour, les joueurs doivent effectuer une action parmi :

  • Révéler une carte de la Cour et activer son effet
  • Échanger une carte de sa main avec une carte de la Cour : la carte posée dans la Cour peut être face visible, ce qui activera son effet, ou face cachée

Un joueur remporte la partie s’il atteint une de ces trois conditions de victoire pendant son tour :

  • Le Meurtre : deux Assassins révélés entourent un personnage face visible
  • Le Sacre : trois Rois sont dévoilés dans la cour
  • Le Mariage : il commence son tour avec trois Reines en main
roy des ribauds
roy des ribauds
roy des ribauds

Les effets des cartes : un bon équilibre

Chaque personnage a un effet différent :

  • L’Assassin permet de regarder deux cartes face cachée dans la Cour
  • La Reine permet de regarder deux cartes dans la main de l’adversaire. Ce dernier devra alors se défausser de toutes ses Reines dévoilées, puis recompléter sa main
  • Le Roi permet de piocher deux cartes, puis d’en défausser deux, ou bien de révéler une carte de la Cour
  • Le Chevalier permet d’échanger deux cartes de la cour, puis de retourner une carte de la cour (face visible ou cachée) sans en activer son effet
roy des ribauds effets

Mon avis sur le Roy des Ribauds

Son format de microgame correspond parfaitement à son gameplay : un jeu à emporter et à sortir partout, dont les parties durent rarement plus de cinq minutes, ce qui appelle généralement à une revanche (ou plusieurs). La maîtrise du jeu se fait progressivement, de par ses différentes conditions de victoire qui exigent de jongler entre plusieurs stratégies radicalement différentes. Comme nous l’expliquait Erwann Ricord dans son carnet de board sur Le Roy des Ribauds.

D’apparence plutôt simple, il demandera donc un peu plus de réflexion qu’il n’y paraît avec le temps. Une belle courbe de progression vous attend. De plus, le magnifique matériel, avec ces cartes qui brillent, participe également à la bonne expérience du jeu. Il fait donc partie, pour moi, du haut du panier des microgames actuels. Pour le tester vous pouvez jouer d’ailleurs le jouer sur BGA ici.

le roy des ribauds matagot
bouton ludum
ludiguid le roy des ribauds

Etiquettes : Matagot | Roy des Ribauds


Mon avis en bref

Le Roy des Ribauds est un microgame qui allie beauté et efficacité, pour des parties rapides et stratégiques. 


Edition

4

Mécaniques

3.5

Rejouabilité

3.5

Originalité

3

Note

14

Comment sont notés les jeux ?


Points Positifs

Le format microgame qui permet de l’emporter et le sortir partout

La simplicité des règles qui induit pourtant une certaine réflexion

Les trois conditions de victoire qui équilibrent le jeu

Les illustrations et dorures des cartes

Points Négatifs

Certaines parties très écourtées

Le thème un peu confidentiel


Ludiguid


Infos :

Editeur : Matagot

Créé par : Erwann Ricord

Nb joueurs : 2

Idéal à : 2

Age mini : 10

Durée : 10mn

Caractéristiques :

Complexité : 2

Thématisation : 3

Interactivité : 4

ludum cta mobile
Box Ludum CTA Mobile

Avec le même tag :

6 jeux de dés

Mes 6 jeux de dés préférés du printemps !

6 nouveaux jeux de cartes en famille

Mes 6 nouveaux jeux de cartes préférés pour jouer en famille !

En mai joue à ce qui te play

En mai, joue à ce qui te play ! 6 jeux pour passer les ponts

Stonemaier Games

Comment ne pas être déçu par un jeu Stonemaier Games

Là t'abuses le jeu

Le poids de Hulk ? 3 tonnes ?! Non mais là t’abuses !

Dans la même catégorie :

Kipourkoi jeu critique avis

Mon avis sur KipourKoi : jouez à ça !

Flowers jeu avis

Flowers : mon avis et ma critique

Pharaon conflits

Critique et avis sur Pharaon Conflits : l’extension pas si conflictuelle que ça

Les chateaux de Bourgogne avis jeu

Critique et avis sur Les châteaux de Bourgogne édition spéciale : la version ultime

Volltreffer jeu avis et critique

Volltreffer : mon avis sur un jeu de plis vintage

Pharaon critique avis jeu

Critique et avis sur Pharaon : Egypt for ever

7 Wonders Architects

Mon avis sur 7 Wonders Architects Medals : merveilleux ?

Age of Galaxy jeu critique et avis

Mon avis sur Age of Galaxy : un 4X de poche ?

Laisser un commentaire