Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Boîte du jeu de société Wingspan

Critique Wingspan : jouer de ses propres ailes

Wingspan est un jeu de gestion d'oiseaux, édité par Matagot, il vous invite à découvrir la vie de vos volatiles favoris, à développer leurs habitats respectifs et à écraser vos collègues ornithologues dans la joie et la bonne humeur.

Wingspan est un jeu  de société édité par Matagot. Il est sorti il y a quelques années et s’est enrichi depuis, d’une série d’extensions. Dans Wingspan, vous incarnez un amateur d’oiseaux, et vous allez passer votre session de jeu à observer, collectionner et développer votre volière. Durant 4 manches, vous allez avoir un certain nombre de tours pour remplir des objectifs (qu’ils soient personnels ou communs). A la fin de la partie, on fera le total des points accumulés et on désignera un vainqueur. Voici mon avis et ma critique de Wingspan !

Un jeu de gestion et d’anticipation

Un partie de Wingspan débute par un choix : chaque joueur se voit distribuer 2 cartes de mission perso et 5 oiseaux. Il va devoir choisir une de ces 2 missions, et garder entre 0 et 5 oiseaux, sachant que chaque oiseau défaussé, peut être remplacé par un jeton de nourriture au choix. Les jetons de nourriture servent à payer le coût (ou une partie du coût) des oiseaux que l’on souhaite poser dans notre volière (le plateau de jeu individuel).

La table de jeu se divise en différentes parties :

  • La pioche, présente 3 piles d’oiseaux, ainsi que 3 oiseaux face visible.
  • La mangeoire donne accès à 5 dés de nourriture à relancer sous certaines conditions
  • Les objectifs de manches sont tirés en début de partie et donnent lieu à une compétition entre les joueurs pour remplir le plus efficacement les objectifs

 

wingspan plateaux de jeu

wingspan objectifs de manche

wingspan

A lire :  Avis sur Red Rising : remportez la lutte des classes spatiale

Enfin, on trouvera 2 coupes dans lesquelles on pourra piocher des œufs ou des jetons nourriture. Une partie se joue donc en 4 manches. A tour de rôle, chaque joueur effectue une action détaillée sur sa volière :

  • Poser un oiseau
  • Gagner de la nourriture
  • Pondre des œufs
  • Piocher des cartes oiseaux

 

Pour effectuer son action, le joueur pose un des cubes dont il dispose, sur la ligne de son choix. La case sera déterminée par la présence ou non d’oiseaux. Au début, il devra poser son cube sur la case la plus à gauche de sa volière. Une fois l’action effectuée, il reculera son cube de case en case jusqu’à la partie la plus à gauche de la volière, et ce sera au tour du joueur suivant.

Reculer le cube de case en case est utile, car certains oiseaux, possèdent des capacités qui s’activent lorsque l’on effectue une action spécifique (pouvoir d’activation).

Durant la première manche, chaque joueur dispose de 8 cubes. A la fin de la première manche, il faut utiliser un de ses cubes sur le plateau des défis de manche, afin de désigner sa position sur le défi de la manche qui vient de se terminer. La deuxième manche dure donc 7 tours, la troisième, 6 et la dernière 5.

Il faut donc bien réfléchir à ses actions, planifier son jeu et s’adapter aux aléas de la pioche et de la mangeoire (ou des éventuelles actions adverses, même si le jeu n’est pas des plus agressifs à ce niveau-là). En effet, il faut maximiser ses chances de remplir ses objectifs de mission, finir en tête des défis de manche et poser des oiseaux qui rapportent des points.

Il est donc essentiel de bien choisir l’action que l’on va mener durant un tour :

Poser un oiseau

Poser un oiseau demande de dépenser des jetons de nourriture. Il faut ensuite le poser dans la zone désignée par sa carte (il arrive qu’un oiseau puisse habiter plusieurs zones).

wingspan

Chaque carte oiseau possède les mêmes informations :

  • Un nom
  • un ou des habitats
  • un coût en nourriture
  • une valeur en points de victoire (symbolisés par des plumes)
  • un type de nid
  • un nombre d’œuf max par nid
  • une illustration
  • une envergure
  • un effet (à la pose, durant la phase d’activation, entre 2 tours, ou aucun effet)
  • un pays d’origine ainsi qu’un texte d’information

 

Une fois posée, en général, une carte oiseau reste en place et occupe une case. Lorsque l’on voudra jouer une action d’une ligne occupée par l’oiseau, il faudra activer l’effet de la case suivant le dernier oiseau. Le premier oiseau de la ligne ne coûte pas d’œuf. Mais à partir du second oiseau, il faudra payer 1 œuf en plus des jetons nourriture. Le quatrième augmente le coût à 2 œufs. Il n’est pas possible de poser plus de 5 oiseaux par ligne.

 

wingspan

A lire :  10 raisons de jouer à Aeon's End, le deckbuilding ultime

Gagner de la nourriture

La seconde ligne, la forêt, représente le premier habitat disponible. En posant un cube sur cette ligne, on peut récupérer un dé dans la mangeoire, ce qui donne accès à un jeton de nourriture correspondant.

A force de poser des oiseaux dans la forêt, on améliorera notre capacité à gagner de la nourriture : en défaussant une carte oiseau de notre main, on pourra récupérer un second dé de nourriture. Ensuite on piochera directement 2 dés, puis 2 dés et une troisième si défausse de carte oiseau, puis 3 dés et enfin, si l’on complète la ligne : 3 dés et un quatrième en cas de défausse.

La nourriture sert à payer le coût de pose des oiseaux. Il est possible d’échanger 2 jetons de nourriture contre 1 jeton de son choix. Certains oiseaux permettent de stocker de la nourriture sur leur carte, ça peut être utile en jeu (ou pas) et ça octroie un point par jeton en fin de partie.

La mangeoire propose 5 dés de nourriture, qu’il faut relancer lorsqu’ils ont été tous piochés. Il est aussi possible de relancer ces dés lorsqu’il ne reste plus qu’un seul dé (s’il ne nous convient pas) ou 2 dés avec un symbole identique.

mangeoire oiseaux wingspan
Mangeoire pour oiseaux de Wingspan

Pondre des œufs

La troisième ligne se trouve être la prairie, un nouvel habitat pour les oiseaux. Ici on peut utiliser un cube pour pondre des œufs sur les cartes oiseaux que l’on possède, dans la limite imposée par la carte.

De la même manière que pour la forêt, on améliorera notre capacité à pondre des œufs de la manière suivante : en défaussant un jeton nourriture de notre réserve, on pourra récupérer un troisième œuf. Ensuite on pondra directement 3 œufs, puis 3 oeufs et une quatrième si défausse d’un jeton nourriture, puis 4 œufs et enfin, si l’on complète la ligne : 4 œufs et un cinquième en cas de défausse.

Avoir des œufs disponibles est essentiel car, c’est ainsi que l’on pourra payer les oiseaux. Les œufs font aussi gagner des points en fin de partie.

Piocher des oiseaux

La dernière ligne, c’est la mare. Dans la mare il est possible de piocher des cartes d’oiseaux. L’évolution des pouvoirs de pioche suivent la même logique que les deux précédentes lignes, il faut ici, défausser des œufs pour piocher plus.

Piocher permet d’alimenter sa main et renouveler les choix d’oiseaux à jouer. Certains oiseaux demandent à ce que l’on place des cartes oiseaux sous leur propre carte pour les stocker. Chaque carte ainsi placée fait gagner un point en fin de partie.

cartes mission wingspan
cartes mission Wingspan

Que la nature est belle

Wingspan est un jeu qui fleure bon la nature et l’amour des oiseaux. Que ce soit au niveau des objectifs de jeu ou des mécaniques de cartes, tout tourne autour des spécificités des oiseaux, leurs modes de vie, de reproduction, leurs tailles, leurs façons de se nourrir etc. C’est très bien documenté, les illustrations sont précises, jolies et l’ensemble du jeu fait plaisir à regarder. Il possède un je-ne-sais-quoi d’apaisant. Il n’est cependant pas nécessaire de s’y connaitre en oiseaux pour gagner.

En bonus, Wingspan dispose d’une application mobile qui permet d’écouter le cri des oiseaux que l’on joue, en scannant simplement la carte. Un jeu pour les amoureux des oiseaux, on vous dit. Le matériel est clean : les cartes sont agréables en main, on a envie de manger les œufs, tant ils ressemblent à des sucreries que l’on achète à Pâques. La mangeoire à construire soi-même présente bien et les volières sont ultra-lisibles.

Je mettrais un petit bémol sur le présentoir des cartes et les coupelles pour les œufs et les jetons nourritures, en plastique moulé assez grossier, ce qui jure avec la qualité de tout le reste. Pas grand chose, c’est juste pour chipoter.

wingspan

Un jeu qu’il est bien

Wingspan n’est pas que beau, il est aussi agréable à jouer. Parfois un peu frustrant, mais agréable. Il n’est pas simple de remplir les objectifs de jeu, il faut vraiment réfléchir à sa stratégie et ne pas s’éparpiller. On retrouve quelques similitudes avec un jeu comme 7 wonders : il faut construire son environnement, viser des objectifs, jouer une action par tour, construire un environnement à base de cartes sur un plateau personnel, même si l’aspect draft de 7 wonders est absent.

Multijoueur oblige, les actions des adversaires peuvent avoir des conséquences sur son plan de jeu. Les 3 principaux points de tensions sont la mangeoire, la pioche d’oiseaux et les objectifs de manche.

  • La mangeoire avec ses 5 dés, peut vite devenir bloquante, si on cherche un aliment spécifique. Les adversaires peuvent s’en emparer avant nous, relancer les dés, etc. Il faut bien viser pour tomber sur une mangeoire favorable.
  • La pioche ne présente que 3 oiseaux faces visibles. A partir de là, piocher l’oiseau convoité devient une priorité et il n’est pas rare de se faire subtiliser l’oiseau rare…
  • Les objectifs de manche mettent les joueurs en compétition directe. Viser la première place est essentiel pour décrocher la victoire et avoir des objectifs en commun implique de convoiter les même oiseaux dans la pioche, ce qui augmente la tension autour de la table.

 

 

oiseaux wingspan

D’un point de vue général, le jeu est bien conçu, et tous les éléments sont en équilibre les uns par rapport aux autres. Il en résulte une certaine fluidité dans la compréhension des règles. A titre personnel, je n’ai pas observé d’échappée de joueurs ou de grand écart dans les résultats, ce qui tend à prouver que le système est plutôt équilibré.

Notez qu’effectuer une unique action par tour demande de la patience. Le rythme de jeu est plutôt bon, mais on peut se sentir frustré de devoir avancer étape par étape.

Aller plus haut

Wingspan présente une boite bien remplie avec :

  • 1 livret de règle
  • 1 appendice
  • 1 plateau Objectifs
  • 1 plateau Oiseaux
  • 5 plateaux Joueur
  • 1 Mangeoire / Tour à dés
  • 1 bloc de score
  • 170 cartes Oiseau
  • 26 cartes bonus
  • 75 œufs miniatures
  • 5 dés en bois personnalisés
  • 40 cubes Action en bois
  • 103 jetons Nourriture
  • 8 tuiles Objectif
  • 1 jeton Premier Joueur

Mais il dispose aussi de 3 extensions :

  • L’Europe
  • L’Océanie
  • L’Asie

 

wingpsan

 

wingpsan

 

wingspan

 

Elles ajoutent de nouvelles options de jeu et de nouvelles cartes d’oiseaux. Je n’ai pas eu le loisir de toutes les tester, mais je peux vous confirmer que les boites sont toutes les 3 bien remplies. J’ai passé un excellent moment sur Wingspan, les parties s’enchainent bien, les situations de jeu sont variées, et les règles sont simples à comprendre mais suffisamment riches pour permettre une réelle progression dans la compréhension des stratégies à mettre en œuvre pour gagner.

Je vous recommande chaudement de tester ce jeu, disponible chez notre partenaire :

achat playin

Facebook
Twitter
WhatsApp
Pinterest

En bref :

Wingspan est un jeu agréable et joli, qui n’oublie pas de proposer du challenge et de la compétition entre joueurs. Les mécaniques sont simples et efficaces, le matériel est ok. Si vous aimez la nature et les oiseaux, ce jeu va vous combler de joie.

Matériel

3/5

Mécaniques

4/5

Rejouabilité

4.5/5

Originalité

4/5

Note :

15.5/20

J'aime

J'aime moins

INFOS :

Complexité

3/5

Thématique

4/5

Interactivité

4/5

Galerie :

Dernières critiques :

Ludum side bannière
Playin side banniere

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

bouton Ludum
bouton playin 2
wizard head campustech

Newsletter

Reçois un récap des actus ludiques + les bons plans et promos sur les jeux