Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

S.T.A.L.K.E.R : le crowdfunding du jeu de plateau dépasse les 2 millions !

Awaken Realms rencontre une nouvelle fois le succès avec sa campagne de crowfunding pour le jeu S.T.A.L.K.E.R : la barre des 2 millions vient d'être passée. Une habitude maintenant pour ces jeux à production XXL !

Les fans de la série de jeux vidéo S.T.A.L.K.E.R. ont maintenant une nouvelle façon d’explorer son univers dystopique grâce à une adaptation en jeu de société. Les créateurs de ce projet, Awaken Realms, célèbrent déjà leur succès avec une campagne de financement participatif sur Gamefound qui a récemment dépassé la barre des 2 millions de dollars.

C’est quoi S.T.A.L.K.E.R, le jeu de société ?

Voici le pitch du jeu :

S.T.A.L.K.E.R. Le Jeu de Société est un jeu coopératif basé sur une histoire pour 1 à 4 joueurs. Il se déroule dans une version alternative de la zone d’exclusion de la centrale nucléaire de Tchernobyl, remplie d’anomalies, de reliques, de mutants, de radiations et de secrets obscurs. Choisissez votre stalker asymétrique, personnalisez votre équipement et préparez-vous pour l’exploration – n’oubliez pas, chaque balle vous coûte de l’argent !

Chaque mission offre une approche différente :

  • soit vous infiltrez discrètement
  • soit vous attaquez frontalement.

Les deux systèmes sont intégrés de manière transparente, pour une expérience hautement tactique ! Mais la Zone est pleine de surprises : pluie radioactive toxique, pics de radiations, anomalies ou bandes de mutants peuvent venir contrecarrer vos plans. Heureusement, ces éléments affectent également les bandits et les gangs : ils peuvent être attaqués par des mutants autant que vous !

Préparez-vous pour une aventure épique et sombre avec de nombreuses décisions difficiles à prendre. Vous pouvez jouer à S.T.A.L.K.E.R. en mode campagne ou en mode “Survie en Zone”, une session indépendante pleine de surprises et d’aventures non scénarisées. Le mode campagne est divisé en 3 chapitres distincts, chacun de 10 à 12 heures, qui racontent l’histoire d’une mystérieuse transmission qui a commencé à être diffusée dans toute la Zone.

 

 

A lire :  Donjons & Dragons : l'IA ne passera pas !

Un nouveau chemin vers “La Zone”

Le défi était grand : transposer l’expérience de jeu vidéo sur table. Mais les créateurs du jeu semblent l’avoir relevé. Le jeu embarque les joueurs dans “La Zone“, un terrain vague irradié autour de la zone d’exclusion de la centrale nucléaire de Tchernobyl. Leur mission ? Chercher des fournitures, des artefacts mystérieux ou des technologies de grande valeur.

Un jeu coopératif fidèle aux productions Awaken Realms

Conçu pour un à quatre joueurs, S.T.A.L.K.E.R. The Board Game est entièrement coopératif, dans la lignée des autres jeux à succès Awaken Realms :

  • Tainted Grail
  • Etherfields
  • ISS Vanguard
  • Nemesis (coop avec traître)

 

Les joueurs s’engagent dans des scénarios divers, allant de l’élimination d’un camp de bandits à la récupération d’artefacts dans un désert infesté de mutants. En cours de route, ils devront faire face à de nombreux dangers tels que :

  • La pluie toxique
  • Les émissions de radiations
  • Les mutants pas contents

stalker matériel

 

A lire :  For The Story : une nouvelle approche des jeux de société narratifs

 

De multiples modes de jeu

La boîte de jeu de base, disponible pour 99 dollars pendant la campagne de financement participatif, promet plus de 30 heures d’expérience de jeu. Elle comprend trois campagnes narratives de trois chapitres chacune, écrites par les auteurs de science-fiction Marcin Mortka et Michał Gołkowski (un auteur familier des oeuvres sur la guerre avec Steel Rats).

Un “Mode de survie en zone” séparé propose une méthode répétitive d’interaction avec le moteur et les systèmes du jeu, idéal pour les groupes de jeu qui ne souhaitent pas faire avancer l’histoire et faire des one-shot. Cependant, ce mode sera vendu séparément une fois la campagne terminée.

La campagne de crowdfunding et les délais de livraison

La campagne Gamefound pour S.T.A.L.K.E.R. The Board Game se poursuivra jusqu’au 3 juillet. L’expédition est prévue en deux vagues :

  1. La première est actuellement estimée pour arriver en avril 2024
  2. La seconde en janvier 2025

Tandis que l’adaptation en jeu de société fait son chemin, la série de jeux vidéo S.T.A.L.K.E.R. connaît également des évolutions avec le récemment retardé S.T.A.L.K.E.R. 2 : Heart of Chornobyl, développé par GSC Game World, la suite tant attendue de Call of Pripyat de 2009.

Awaken Realms quadruple cheese

Je n’ai pas backé STALKER parce que j’ai déjà deux énormes jeux de chez eux à finir, voire à jouer tout court…En plus de l’extraordinaire ISS Vanguard qui arrive. Et puis le format dungeon crawler, le côté militaire réaliste forment des univers qui m’attirent moins. Mais le jeu semble (encore une fois avec Awaken Realms) extrêmement bien produit. Le matériel est à tomber par terre, la profusion de figurines de cartes de plateaux de marqueurs…Un vrai quadruple cheese comme on dit.

C’est vraiment un business model à part : Awaken Realms prend des millions avant de fabriquer un jeu, puis lancent une production en adéquation. Là où d’autres éditeurs hors crowdfunding font des paris pour chaque gros jeu : un flop ou deux et c’est la clé sous la porte (je pense à Hybris par exemple, énorme prise de risque). On ne peut pas en vouloir à Awaken Realms, qui a eu la force et la conviction de se lancer dedans, mais c’est vrai qu’après avoir vu quelques jeux de chez eux on se demande pour qui et pourquoi ils sont fabriqués.

allez on va prendre le all-in stalker hein ?

Pire, j’aimerais savoir quel est le pourcentage de joueurs qui finissent les jeux Awaken Realms.

En revanche l’effet “toujours plus” fonctionne à merveille avant de backer : payer pour des choses qui ne seront pas en magasin, recevoir le jeu avant (quand bien même la pile of shame est très haute), et prendre tous les add-ons, tour de dés, 5400 sleeves. Et cette énorme figurine qui ne sert strictement à rien, mais l’immersion hein quand même…pour au final jouer deux scénars ?

Ce n’est pas de la faute à Awaken Realms, car vu de leur prisme, ils n’ont rien à se reprocher : les jeux sont d’une qualité hallucinante. Les jeux sont généreux, chaque pièce de matériel est bien foutue, le moindre token est beau. Et l’écriture est souvent d’une qualité out of this world : je pense à Tainted Grail. Je me rappelle au Festival du jeu à Cannes arriver sur le stand Awaken où ISS Vanguard et Etherfields étaient exposés et jouables : je me suis dit immédiatement qu’ils étaient à part. Ils ne jouent pas dans la même cour que les autres. C’est Avengers contre Camping 2.

Donc si l’univers vous parle, si vous aimez le post-apo et le dungeon crawler : allez-y les yeux fermés !

Merde, je me suis auto-donné envie de l’acheter :/

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
bouton Ludum
bouton playin 2
wizard head campustech

Newsletter

Reçois un récap des actus ludiques + les bons plans et promos sur les jeux