Mon avis sur Boréal : une expédition haletante !

Le petit dernier de chez Spiral éditions vient tout juste de rejoindre les rayons des boutiques, je vous propose de découvrir ma critique et mon avis sur Boréal !

Boréal jeu critique et avis

En 2023, le tout jeune éditeur Spiral Editions faisait une entrée fracassante avec un jeu de bluff et de collection minimaliste au look ultra classe : District noir a séduit une grande majorité des joueurs jusqu’à être directement nommé à l’As d’or cette année là. Je vous présente aujourd’hui le second jeu de cette maison, voyons si Boréal rencontrera le même succès !

L’univers

Quand on voit la boite, on s’attend déjà à être transporté. La couverture est une invitation au voyage, et même : à l’aventure !

Boréal nous envoie directement dans le futur où la Nature a repris ses droits sur toute forme de civilisation. Les cartes, élément principal, sont d’une splendeur à couper le souffle. Il y a un aspect très contemplatif dans ce jeu aux parties courtes mais qui invitent à prendre le temps malgré tout d’observer, de réfléchir, d’anticiper. Un peu comme pour inciter à se rappeler de l’essentiel !

Le duel oppose deux jeunes exploratrices en quête de découvertes qui vont fouiller les vestiges du passé pour acquérir plus de savoir (les points de victoire). Celle qui en aura acquis le plus en fin de partie l’emportera !

boreal cartes
boréal ligne de cartes

Le matériel

Si la boîte est très belle, le soin apporté à l’édition ne déçoit pas lors de son ouverture !

Le plateau central qui sépare les deux joueuses est constitué de cinq morceaux à assembler. De ce fait, il tient parfaitement dans un format de boîte adapté et ne gondole pas, ce qui est un gros plus puisqu’il va servir de support aux cartes mises à disposition. La qualité de ces dernières est d’ailleurs à souligner également !

Mais l’élément qui fait toute l’originalité du jeu c’est le pion double-flèche (2) dont chaque joueuse dispose. C’est lui qui, placé sous le plateau, indiquera à sa propriétaire à la fois sa capacité d’achat pour le tour en cours mais aussi la limite de la zone de cartes à laquelle elle a accès pour le moment.

boréal jeu critique avis
boréal dos de carte
boréal matériel
boréal tableau
boréal illustrations

En quoi ça consiste exactement ?

S’il est vrai que les splendides illustrations collent au thème et aident à s’échapper un peu de la réalité, il faut reconnaître qu’on garde finalement bien les pieds sur Terre et qu’on se concentre très vite sur les pictogrammes et effets des cartes.

Dans Boréal, les joueuses se livrent en fait une course pour construire une pyramide de 10 cartes (base de 4, sommet de 1… classique !), la première à la compléter déclenchera la fin de partie.

Comme dans tous les jeux de ce type, l’idée est d’agencer au mieux ses cartes pour qu’elles se combinent entre elles et scorent un max. Mais il y a tout de même une petite saveur nouvelle et un goût très fort de reviens-y apportés par ce système malin de récupération des cartes, cette interaction constante qui pousse à surveiller le tableau de l’Autre et cette tension apportée par l’épuisement rapide des ressources.

Il va falloir veiller à ce que chacune de ses actions soit opportune et ne pas négliger la possibilité de réserver des cartes, j’y reviendrai !

Ces dernières sont réparties en deux catégories.

Les cartes Lieu

  • Elles affichent clairement une couleur qui indique les familles auxquelles elles correspondent
  • Leurs coûts et leurs gains en Boussole (Monnaie du jeu)
  • Eventuellement une contrainte de pose à respecter pour pouvoir placer dans sa pyramide
  • Et enfin , leurs points bruts ou façon de scorer
capture decran 2024 03 12 a 18.51.04

Les cartes Archive

  • Elles n’appartiennent à aucune famille
  • On ne peut en posséder qu’une dans sa zone de jeu
  • Elles offrent parfois des bonus ou des nouvelles façons de scorer (mais je vous laisse le plaisir de les découvrir par vous-même !)
  • Elles ont également un coût et rapportent aussi de 1 à 3 Boussole
boreal cartearchives feed

Les tours de jeu

S’il y a un aspect sur lequel on peut comparer Boréal et District noir c’est sur l’épure des règles. En effet, les deux jeux procurent de bonnes sensations sur des parties courtes qui vous tiennent en haleine. C’est sans fioriture comme le laisse présager le format des boîtes : elles contiennent juste ce qu’il faut !

Vous vous demandez sans doute où sont les jetons Boussole qui représente la monnaie à dépenser pour acheter une carte ? Inutile ! Rappelez-vous qu’on vous propose ici un système innovant, j’y viens enfin !

Les tours de jeu se découpent en deux phases :

1/ La phase d’exploration

La joueuse a le choix de découvrir ou repérer un Lieu. La découverte consiste à choisir une carte du plateau pour venir bâtir sa pyramide. Cette carte doit faire partie de celles qui, indiquées par le jeton double-flèche de la joueuse, sont accessibles. Par ailleurs, la joueuse doit également s’acquitter du coût de la carte en faisant reculer son jeton double-flèche au plus proche du zéro.

Au lieu de prendre cette carte sur le plateau, la joueuse peut aussi choisir d’en placer une précédemment réservée (on va voir ça) mais elle en paye le coût de la même façon.

capture decran 2024 03 12 a 18.51.58

Repérer un Lieu est en fait l’action de réserver une carte choisie n’importe où sur le plateau. Et ça, croyez-moi, c’est essentiel de bien l’avoir en tête. On a sans doute l’impression de sacrifier un tour et perdre du temps mais en réalité elle permet surtout de bloquer l’adversaire et/où mettre de côté ce qui est susceptible de nous intéresser pour plus tard ! 

Autre avantage non négligeable : le jeton double-flèche ne descend pas de niveau avec cette action. Vous comprenez donc que c’est LE moyen de faire des économies et commencer le prochain tour avec plus de caillasses en poche !

2/ La phase de repos

C’est le moment où on renfloue la caisse ! On compte alors l’ensemble des symboles Boussole présents dans notre pyramide pour faire remonter la jauge (jeton double-flèche). Oui MAIS… Il y a toujours un MAIS… On ne compte que les boussoles disponibles, c’est à dire celles qui apparaissent sur les cartes qui n’ont pas encore été recouvertes…

Haaan ! Et c’est là que tu comprends que rien ne sert de courir ! Oui c’est une course, je sais, mais rappelle-toi la tortue, le lièvre, tout ça tout ça ! Ici c’est pareil : On surveille évidemment que l’Autre ne prend pas trop d’avance dans sa construction de pyramide mais on va jauger, le ralentir en prenant ce qui pourrait l’intéresser, cumuler des ressources en évitant de les recouvrir pour pouvoir en bénéficier un max et préparer sa petite popote pour un final explosif !

boreal pyramide2 feed

Boréal est-ce que ça le vaut bien ?

Si je suis tout à fait honnête, je dois vous dire que ma première expérience m’a laissé un petit goût amer…

J’avais envie d’aimer, je trouvais ça magnifique, agréable, interessant ! J’ai tout de suite adoré le fait d’agencer des cartes pour les faire interagir entre elles et l’idée de la jauge à gérer pour obtenir des ressources et accéder à de nouvelles cartes.

MAIS, j’avais bien dit qu’il y avait toujours un MAIS : j’ai eu l’impression de manquer de temps, de ne pas contrôler grand chose, d’être super frustrée de ne pas arriver à récolter assez de Boussoles pour me renflouer et obtenir ce dont j’avais besoin…

Re-MAIS ! Aaaah Tu l’avais pas vu venir celui-là ! Cette frustration s’est transformée en quelque chose de positif au final. Je me suis aperçue que le jeu ne quittait pas mon esprit et que je continuais à refaire la partie dans ma tête en essayant d’optimiser un peu mieux mes tours…

Finalement, j’ai découvert après-coup (c’est le 2ème effet Kiss Cool bébé !) que le fait que le jeu nous résiste ne faisait que renforcer notre envie d’y revenir pour tenter de faire mieux. J’ai compris que je n’avais pas assez utilisé l’action Repérer qui m’aurait évité de choisir à contre-coeur ! D’autant qu’il n’y a pas de limite à cette réserve…

Si Boréal peut donner l’impression d’être un énième jeu d’agencement sans interaction à table, il n’en est rien : c’est un jeu d’affrontement où on ne détruit pas ce que fait l’Autre mais on cherche à le contrer, le bloquer, le doubler en tentant de contrôler au passage la gestion de son propre patrimoine (budget et fondation).

En clair :

Comme Studio H l’avait fait avec Vivarium pour le jeu de collection, Spiral reprend ici l’essence même du jeu de placement tout en proposant un détail suffisamment original pour apporter un peu de fraîcheur à l’ensemble, le rendre accessible à tous mais assez profond pour que les joueurs aguerris y trouvent du plaisir. Une très belle proposition pour un prix tout à fait respectable étant donné la quantité et la qualité du matériel.

thumbnail dsc08112 avec accentuation bruit
boreal points de victoire
boreal dispo feed

Boréal

  • Un jeu de Masafumi Mizuno
  • Illustré par Yuko Iwase
  • Edité chez Spiral Editions
  • Pour 2 joueurs, dès 10 ans
bouton ludum

Mélanie Fragata


Bandeau google actus

Etiquettes : Avis Express | Boréal | jeux de placement | Masafumi Mizuno | optimisation | Spiral Editions | Yuko Iwase

Newsletter Campustech

Recevoir les actus, critiques, guides et bons plans jeux de société deux fois par semaine

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

A lire aussi :

athena extension akropolis

Athéna : une extension divine pour Akropolis !

Ecosytem Savanna et Hiver africain

Ecosystem Savanna et l’Hiver Africain

Flowers jeu avis

Flowers : mon avis et ma critique

Carnet de Board : Paul-Henri Argiot et le pouvoir de Flowers

Brillez en société avec Art Society

Dans la même catégorie :

et si on te donnait 100 euros pour acheter des jeux d'ambiance ?

Et si on te donnait 100€ pour acheter des jeux d’ambiance ?

ne plus être invité en soirée jeu de société

Les méthodes pour ne plus être invité en soirée jeu de société

J’ai vécu des émotions intenses avec le jeu Kipourkoi

6 jeux de dés

Mes 6 jeux de dés préférés du printemps !

6 nouveaux jeux de cartes en famille

Mes 6 nouveaux jeux de cartes préférés pour jouer en famille !

Ces 7 jeux de société sont en déstockage chez Ludum et il ne faut pas les rater !

En mai joue à ce qui te play

En mai, joue à ce qui te play ! 6 jeux pour passer les ponts

gagner

Les méthodes les plus sales pour gagner à un jeu de société (sans tricher)

Laisser un commentaire