Critique et avis sur Les ruines perdues de Narak : une vraie Arnak ?

Nous sommes là face à un tryptique incroyable : de la pose d’ouvriers, du deckbuilding et de l’aventure! Voici mon avis et ma critique du jeu Les Ruines perdues de Narak.

Mise à jour le :

Par : Laurent RFTG

Dans : Critiques et Avis

Les ruines perdues de Narak critique avis

Les ruines perdues de Narak est le finaliste malheureux des As d’Or 2022 avec une défaite face à Dune. Et pour moi il est clairement le meilleur des jeux experts à avoir perdu l’As d’Or!

L’aventure de la pose d’ouvriers

les ruines perdues de narak jeu

Il y a quoi là ?

Les ruines perdues de Narak est donc d’abord un jeu de pose d’ouvriers. Chaque joueur dispose de 2 Meeples à placer sur les lieux du plateau de jeu. Chose absolument folle et que j’adore, au delà des lieux de départ, les autres lieux seront découverts au fur et à mesure et piochés parmi les lieux disponibles.

Ouah trop fort !

Vous dépenserez donc des ressources (boussoles et voitures par exemple) pour découvrir un lieu… Et vous obtiendrez les récompenses qu’il apporte directement ! Ce lieu restera ensuite là pour les manches suivantes pour que vous ou vos adversaires puissiez vous y placer. Autant vous le dire de suite : j’adore cette mécanique de surprise et entendre mes adversaires dire que mon lieu est trop puissant par rapport à celui qu’ils ont eu (c’est souvent faux).

Le grand méchant monstre

les ruines perdues de narak

Il était là lui ?

Chaque nouveau lieu viendra avec un monstre (un gardien) que vous devrez affronter pour gagner 5 points. En gros il faudra dépenser des ressources… parfois le lieu même vous donnera les bonnes… ou vous aurez la chance de déjà les avoir… Scandale de hasard ? Et bien pas du tout…

Pas en dernière action

Découvrir un nouveau lieu est une action à faire avec un petit pécule de secours pour affronter le gardien et vous pouvez toujours allez prendre les ressources nécessaires plus tard dans la manche (je dis bien dans la manche). La seule folie à ne pas faire c’est l’exploration d’un nouveau lieu et donc d’avoir un gardien à votre dernière action de la manche (mais vous n’êtes pas de ce genre là).

L’aventure du deckbuilding

les ruines perdues de narak

Des cartes d’abord pour les ressources

Parce que oui vous aurez un deck de cartes qui vous donnera des ressources immédiates : or pour acheter les cartes objets, boussole pour acheter les cartes artefacts mais aussi pour découvrir les nouveaux lieux. Sans oublier que chaque carte peut vous offrir aussi les moyens de transport nécessaires pour se poser sur les lieux que l’on veut atteindre ou explorer avec son pion.

Attention faux deckbuilding

Les ruines perdues de Narak ne va vous offrir que 5 manches. Au début de chacune on va piocher 5 cartes pour la manche entière. Autant vous dire que la pioche des joueurs ne tourne que très très peu et que les effets de pioche sont donc très très fort. C’est pour ça que j’aime parler de faux deckbuilding (sans être péjoratif) parce qu’il faudra s’adapter à cette dynamique.

Chaque carte son utilité

les ruines perdues de narak

Des objets bien utiles

Et le jeu est conçu pour vous aider à vous adapter à ce faible roulement. Les cartes objets vont lorsqu’elles sont achetées aller directement sous votre (maigre) pioche, vous saurez du coup assez facilement anticiper le moment où vous l’aurez. Ces objets offrant d’ailleurs des ressources ou des actions plus fortes que celles disponibles sur le plateau.

Les bangers artefacts

Les cartes artefacts sont incroyables… contre quelques boussoles (que l’on a plutôt envie de dépenser pour explorer) on pourra acheter ces cartes et bénéficier de suite de leurs effets puissants…. C’est vraiment bien ! Il faudra payer une précieuse tablette par contre quand elle reviendront dans votre main (si elles reviennent) pour déclencher à nouveau leurs effets. Chose très bien pensée du jeu : au fil de la partie.

Un temple à explorer

les ruines perdues de narak

Important

Dans les autres voies de scoring en plus des monstres et des cartes achetées, vous aurez l’exploration du temple. Vous monterez de cases en cases sur celui-ci en dépensant des ressources et en gagnant les bonus associés. Monter très haut avec vos marqueurs vous rapportera gros et vous permettra de même prendre des petites tuiles histoires en dépensant vos dernières ressources….

Surtout pour les assistants

Le jeu est bien fait et vous pourrez gagner sans scorer fort sur le temple (mais un peu quand même hein). Votre marqueur journal sur cette piste vous apportera 2 assistants qui sont des actions gratuites à ne surtout pas négliger ! Pour monter le journal il faudra avoir monter votre marqueur loupe par contre. Je l’ai dit c’est bien fait !

Une vraie perle

les ruines perdues de narak

Une excellente rejouabilité

Les lieux que vous allez découvrir vont beaucoup changer votre partie et vous amener à réorienter votre stratégie vers telle ou telle voie… Les cartes que vous allez prendre aussi d’ailleurs… En tout cas je ne me lasse pas d’y jouer… alternant entre des stratégies monstres ou temples (voir mixte… mais j’aime quand même bien les monstres hein).

Un matos dingue

Et que dire du matériel… déjà le sublime plateau qui nous appelle directement à l’aventure ! Et puis je suis in love des illustrations des cartes et des ressources ! Les tablettes et les pointes de flèche…. Ouaaaahhh…. Alors attention beaucoup ont crié au scandale puisqu’il n’y a ni thermo ni petit insert en carton mais je ne participerai pas aux cris vu que je vire tous les thermoformages pour remplacer tout par les zips deso.

Indispensable

Anecdote amusante en Anglais le jeu s’appelle Arnak mais Iello a eu l’intelligence de ne pas garder ce titre pour des raisons évidentes (ce qui fait que je ne comprends toujours pas qu’ils n’aient pas fait la même chose pour Bitoku). En tout cas Les Ruines perdues de Narak est l’un de mes jeux préférés alors foncez en profiter !

les ruines perdues de narak boite
bouton ludum

Etiquettes : Deck building | Iello | jeux de pose d'ouvriers | Narak


Mon avis en bref

Un jeu qui aurait tellement mérité l'As d'expert en 2022... il mêle pose d'ouvriers, deckbuilding et aventure à merveille.


Edition

4.5

Mécaniques

5

Rejouabilité

4

Originalité

4.5

Note

18

Comment sont notés les jeux ?


Points Positifs

un eurogame rempli d'aventure

on a toujours la possibilité de se débloquer

plein de stratégies viables (temples ou monstres)

un deckbuilding où l'on ne pioche pas tant que ça

Points Négatifs

Oui parfois le hasard d'un lieu ou d'une rencontre sera moins favorable

un petit insert carton aurait été le bienvenu


Laurent RFTG


Infos :

Editeur : Iello, Czech Games Edition

Créé par : Elwen, Mín

Nb joueurs : 2 à 4

Idéal à : 3

Age mini : 12 ans

Durée : 60 à 120 min

Caractéristiques :

Complexité : 3

Thématisation : 3

ludum cta mobile
Box Ludum CTA Mobile

Avec le même tag :

6 jeux de dés

Mes 6 jeux de dés préférés du printemps !

Ces 7 jeux de société sont en déstockage chez Ludum et il ne faut pas les rater !

En mai joue à ce qui te play

En mai, joue à ce qui te play ! 6 jeux pour passer les ponts

6 jeux pour enfants de 7 ans

6 jeux pour t’éclater avec ton enfant de 7 ans !

Kutna Hora 5 raisons d'aller miner de l'argent

5 raisons d’aller miner l’argent de Kutna Hora

Dans la même catégorie :

Viking Raiders : mon avis et ma critique !

Moorland critique avis

Moorland : critique et avis sur ce jeu de dérive de ressources

Kipourkoi jeu

Mon avis sur KipourKoi : jouez à ça !

Flowers jeu avis

Flowers : mon avis et ma critique

Pharaon conflits

Critique et avis sur Pharaon Conflits : l’extension pas si conflictuelle que ça

Les chateaux de Bourgogne avis jeu

Critique et avis sur Les châteaux de Bourgogne édition spéciale : la version ultime

Volltreffer jeu avis et critique

Volltreffer : mon avis sur un jeu de plis vintage

Pharaon critique avis jeu

Critique et avis sur Pharaon : Egypt for ever

Laisser un commentaire