Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Les jeux de société aident vos enfants à comprendre les maths

Une étude scientifique a montré comment les jeux de société boostent les compétences mathématiques des enfants. Dénombrement, additions, calculs, découvrez les pouvoirs des jeux de société sur l'apprentissage des maths.
jeux de société maths

Le saviez-vous ? Les jeux de société contribuent aux capacités mathématiques de vos enfants ! Les jeux de société sont d’immenses pourvoyeurs de fun, mais ils aident aussi vos enfants à compter et à calculer plus rapidement. Oui, La Colline aux Feux-Follets ou Pique-Plume pourraient bien participer à l’éveil mathématique de votre enfant, selon cette étude.

Récemment, de multiples études scientifiques (voir la bibliographie de l’étude citée) ont dévoilé un lien fort entre les jeux de société basés sur les nombres et l’amélioration des compétences en mathématiques des enfants âgés de trois à neuf ans. Ces recherches approfondies démontrent que les jeux de société ont des effets notables sur les compétences mathématiques de base et complexes. Imaginez votre enfant s’amusant tout en apprenant les mathématiques de manière ludique et interactive ? Non seulement cela pourrait éveiller leur intérêt pour les chiffres, mais cela complète à merveille leurs apprentissages scolaires en associant les concepts mathématiques à des principes ludiques. Mais ça, la plupart des parents qui jouent beaucoup aux jeux de société en avaient l’intuition. C’est donc confirmé par cette étude.

Vous ne jouez pas encore avec vos enfants ? Pas de souci, il n’est jamais trop tard, et vous embarquez pour des univers fun et intéressants qui ont le potentiel de changer votre relation avec votre enfant ! Car oui, d’ici trois jours il ou elle va vous poutrer au memory ou à tout autre jeu !

Les jeux de société : un outil d’apprentissage incroyable

Jaime Balladares, psychologue éducatif renommé de la Pontificia Universidad Católica de Chile, met en avant l’importance des jeux de société dans le développement des compétences mathématiques. Selon son étude, ils peuvent facilement être adaptés pour inclure des objectifs d’apprentissage liés aux compétences mathématiques, mais aussi à d’autres domaines.

L’avantage avec les jeux de société, c’est qu’ils sont adaptés pour intégrer des objectifs d’apprentissage spécifiques. La mise en place d’un programme où les enfants jouent à des jeux de société quelques fois par semaine, supervisé par un enseignant ou un autre adulte formé, a montré des résultats positifs significatifs.

Une méthode d’apprentissage conviviale pour les enfants

Les programmes d’apprentissage qui incorporent des jeux de société ont montré des avantages indéniables pour les enfants. Les règles fixes des jeux de société, qui limitent les activités du joueur, ainsi que les déplacements sur le plateau ou qui déterminent la situation de jeu globale, offrent un environnement contrôlé et ludique pour l’apprentissage des mathématiques.

Selon les études réalisées, ces sessions de jeux de société se déroulaient en moyenne deux fois par semaine pendant 20 minutes sur une période d’un mois et demi. Dans certaines situations, les enfants étaient divisés en groupes jouant soit à des jeux basés sur les nombres, soit à des jeux qui ne se concentraient pas particulièrement sur la numération. Les sessions étaient conçues pour encourager des compétences telles que le comptage à voix haute. Les compétences en mathématiques des enfants se sont améliorées de manière significative après ces sessions, avec une amélioration observée dans 52% des tâches analysées. Près d’un tiers des cas ont montré que les enfants qui ont participé aux sessions de jeux de société ont obtenu de meilleurs résultats que ceux qui n’y ont pas participé.

jeux de société et mathématiques

 

A lire :  Mordred : la nouvelle pépite de CMON revisite les légendes Arthuriennes

 

L’évaluation du succès

Quatre catégories ont été utilisées pour évaluer le succès :

  • compétence numérique
  • compréhension de base des nombres
  • compréhension approfondie des nombres
  • et intérêt pour les mathématiques.

 

Tous les participants ont été évalués sur leur performance en mathématiques avant et après les sessions de jeu.

Un potentiel éducatif à explorer

Si l’efficacité des jeux de société dans l’amélioration des compétences en mathématiques des enfants a été scientifiquement évaluée et prouvée, le Dr Balladares souligne qu’il reste encore beaucoup à explorer. Il évoque notamment la conception et la mise en œuvre de nouveaux jeux de société, ainsi que l’établissement de procédures scientifiques pour évaluer leur efficacité. Il voit cela comme une tâche urgente à développer dans les prochaines années.

un enfant joue aux cartes

 

A lire :  Codex Naturalis le petit jeu de cartes qui a tout d'un grand

 

L’avis de Campustech : le jeu pour le jeu

Cette étude est une très bonne nouvelle pour le secteur et confirme par des protocoles sérieux ce que les animateurs et acteurs du jeu de société savent depuis des décennies : les jeux de société éveillent les enfants. Dans le comptage, dans la stratégie, dans la planification, la mémoire : tout est bon dans le jeu de société, à condition qu’il soit adapté aux enfants, dans leurs thématiques et mécaniques, dans leur format.

Il y a cependant une déviance que j’ai constaté auprès des instances éducatives, écoles ou lieux d’accueil : penser qu’il faille détourner le jeu de société pour le rendre éducatif. Il n’y a rien de pire que de donner un but mathématique à un jeu.

  • Un jeu qui a pour objectif d’accomplir ses mécaniques, d’atteindre un but narratif ou de points, et qui embarque des maths pour réaliser ces enjeux: ça fait apprendre des maths comme un effet collatéral du plaisir pris.
  • Un jeu qui a pour objectif de faire apprendre des maths, en se faisant passer pour un jeu fun : ça fait jouer les enfants à autre chose.

 

J’ai travaillé en ludothèque, j’ai travaillé en animation, auprès de publics scolaires, de public handicapé, de publics variés et ce constat a toujours été observé. Ne cherchons pas à faire de jeux éducatifs. Les jeux sont éducatifs par essence, même sans le vouloir. Le créateur de Pique-Plume ne s’est pas levé un matin en voulant faire progresser la mémoire des enfants. Il utilise les mécanismes de mémoire pour faire un jeu fun et plaisant. Et pouf ! Ca fait progresser la mémoire, mais aucun enfant ne se rappelle de Pique-Plume comme d’un outil d’entraînement du cerveau !

Ce côté involontaire des apprentissages est en fait assez dur à avaler pour les instances scolaires, qui veulent faire rentrer des ateliers jeux dans des orientations pédagogiques claires et précises. Du coup, ce que j’avais adopté pour contourner ces écueils c’était de thématiser un minimum la prestation, en sachant que c’était nécessaire pour faire accepter ces animations. Donc on appelait des jeux pour raconter des conneries (les jeux de narration) des “outils de développement du langage libre”, ou des jeux coop pour poutrer ensemble des gros méchants “des outils ludiques de cohésion de classe”.

Je ne peux qu’être d’accord avec cette étude (enfin que je sois d’accord ou pas, ce sont des faits scientifiques on a pas à être d’accord ou pas jusqu’à preuve du contraire) et je suis content que la science démontre ce que les ludicaires pensaient savoir depuis des décennies.

 

“Jouer apporte des connaissances, jouer éveille, jouer éduque. Mais avant tout, jouer c’est jouer.”

 

D’autres études scientifiques sur le sujet :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
bouton Ludum
bouton playin 2
wizard head campustech

Newsletter

Reçois un récap des actus ludiques + les bons plans et promos sur les jeux