Farshore, un standalone dans les rivages d’Everdell

La famille Everdell s'agrandit avec un cousin : il s'agit de Farshore, nouveau jeu à paraître en janvier chez Matagot.

Farshore everdell jeu

Farshore est un standalone de la gamme très étendue d’Everdell. Everdell est un jeu de placement d’ouvriers-animaux, situé dans la forêt. La gamme était déjà particulièrement étoffée, avec déjà 5 extension parues. Cependant, là où tous les produits parus depuis l’apparition du jeu en 2021 étaient des extensions,

Farshore est une nouvelle boite de base, présage d’une nouvelle ère. On retrouve la combinaison James et Clarissa A. Wilson, auteurs des jeux originaux, accompagnés de l’illustratrice Jacqui Davis, qui avait déjà planché sur le version enfant d’Everdell, intitulée Mon petit Everdell.

Farshore, pays des castors

On n’est plus sur un cadre forestier, avec son arbre à meeple : Farshore se déroule sur la côte sauvage au nord de la Vallée d’Everdell, l’occasion de changer d’ambiance, et de voir un phare se dresser en lieu et place de l’arbre.

Les principes généraux du jeu sont inchangés : vous menez votre tribu d’animaux (4 nouvelles ici: crabes, castors, macareux et canards), et allez envoyer vos ouvriers à pattes sur différents emplacements, afin de vous accaparer les ressources nécessaires à la construction de votre ville. Vous disposez pour cela de bateaux, que vous allez pouvoir déplacer sur plusieurs lieux, à la recherche de coquillages et autres perles.

Ces ressources vous permettront d’acheter des cartes, qui forment au cours de la partie un « tableau » valant un certain nombre de points, selon les cartes et leurs synergies. Vous devrez également recruter d’autres ouvriers, et prendre garde à une mécanique de vents du changement, ainsi qu’au passage des quatre saisons (tours du jeu).

A lire :  Critique de Darwin's journey : les ouvriers doivent aussi s'adapter

Farshore, sans révolutionner la formule, se concentre sur de petits twists, afin d’aboutir à une version équilibrée et accessible. Le jeu comporte d’ailleurs un mode solo remanié, et la rejouabilité est bien présente grâce à la multitude de cartes et combinaisons possibles, comme dans la plupart des jeux de tableau building.

farshore
crédit : BGG
farshore canard
crédit BGG

Une édition Deluxe

Surtout, l’éditeur Tabletop Tycoon a repensé sa stratégie : là ou les Everdell étaient normalement proposés d’abord en financement participatif, Farshore est cette fois directement accessible en boutiques. Ce qui n’a pas empêché l’éditeur de chercher la voie de la deluxification, entre ancres en métal et ressources en plastique.

La sortie boutique de la VF est prévue pour le 19 janvier 2024, et c’est Matagot qui se charge de la version française, comme pour tous les jeux de la gamme Everdell.

Le vent est fort. Le soleil pointe à l’horizon. Il est temps de prendre le large pour l’aventure !


Frédéric Domain


Bandeau google actus

Etiquettes : Everdell | Farshore | jeux de pose d'ouvriers

Newsletter Campustech

Recevoir les actus, critiques, guides et bons plans jeux de société deux fois par semaine

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

A lire aussi :

Les ruines perdues de Narak critique avis

Critique et avis sur Les ruines perdues de Narak : une vraie Arnak ?

Apiary jeu critique avis

Mon avis et ma critique sur Apiary : pollen et les garçons

Bangers janvier

Jeux de société : les bangers de janvier pour bien commencer l’année !

face a face chateau blanc cathedrale rouge

Face à face ludique : Le château blanc vs La cathédrale rouge

Noël ensemble : 10 jeux de société coopératifs à mettre sous le sapin

Dans la même catégorie :

Kemet servant Masaharta

Kemet : Rise of the Gods débarque sur Gamefound…une nouvelle ère pour les dieux d’Egypte

Kolpa : ça colle ou ça colle pas ?

Linq jeu

Linq : des mots bidons pour démasquer les espions !

Rayman le jeu de société

Rayman tape du poing sur la table de jeu

à la louche

« À la louche » : sans extension fourchette

Margot Robbie Monopoly

Margot Robbie dans un film Monopoly : ne passez pas par la case navet

Viking Raiders jeu

Un jeu d’ambiance à base de gros gnons avec Viking Raiders

Manhattan Project War Machine

Manhattan Project War Machine : c’était pas ma guerre froide

Laisser un commentaire