Critique de Earth : le monde entier est un cactus

Gérer un écosystème avec plus de 300 cartes et des combos infinis, c’est la promesse du jeu Earth édité chez Luck Duck Games. Voici mon avis sur Earth !

Mise à jour le :

Par : Laurent RFTG

Dans : Critiques et Avis

Earth jeu critique avis

Dans le milieu ludique, Earth, sorti chez Lucky Duck Games, est comparé à l’illustre Terraforming Mars. A-t-on le même goût de caramel en bouche quand on se construit un écosystème sur une île comme dans Earth versus une planète pour TM ?

Combo combo !

Earth est un jeu de construction de moteur très intéressant. À votre tour vous allez choisir l’une des 4 actions disponibles dans le jeu. Oui 4 actions seulement pour 4 couleurs ! C’est très simple ! Mais toute la beauté du jeu est que vous allez ensuite activer tous les effets de cette couleur pour toutes vos cartes posées sur votre île. Combo max !

L’autre beauté du jeu (non ça c’est nul) est que vos adversaires vont bénéficier de la même couleur d’action (mais moins forte) ainsi que de la même possibilité d’activer l’ensemble de leurs cartes posées avec des effets de la bonne couleur !

Vous voyez le truc ? On ne s’arrête jamais de jouer. C’est génial !

La stratégie microbe de Terraforming Mars

Vous connaissez le gars qui joue toujours Microbe à Terraforming mars ? Et bien Earth sera certainement son jeu préféré. En effet, nos combos ressembleront bien souvent à cette micro gestion : je gagne 2 cubes sur cette carte, j’en dépense 1 sur la suivante pour gagner 3 terres, je sacrifie 4 terres pour piocher 3 cartes et enfin je composte 2 cartes. Voilà le genre d’enchaînement bien plaisant que vous ferez à votre tour (ou au tour de votre adversaire ahah). Pour le gars au fond qui a suivi, oui ça ne marche pas ex situ mais j’avais la terre manquante au départ hein.

Ces petits combos sont très satisfaisants. Et parfois, on se retrouvera même avec un adversaire qui ne pourra même plus jouer une couleur d’action tellement on déclenche des combos de folies quand cette couleur est jouée (bon ok dans ma partie c’était moi qui ne pouvait plus jouer rouge mais c’est pas la question).

earth matériel

+1 -2 +3 -2

Earth a ses détracteurs qui vous diront que justement cette gestion n’est pas terrible à faire. J’ai même un lecteur sur les réseaux qui m’a dit que cela se résume à faire des maths en déclenchant des +1 -2 +2 à chaque tour. Je peux comprendre ce point de vue. Moi aussi d’ailleurs je n’aime pas cette micro gestion dans la stratégie microbe de Terraforming Mars où l’on fait plein de trucs à son tour pour faire 1 point au final. Mais ici cela fonctionne bien mieux pour moi. Je trouve cela beaucoup plus sympa. Non seulement parce que les éléments obtenus font beaucoup plus de points mais aussi parce qu’on a l’impression que chaque chose est utile et pourra être utilisée ensuite dans un autre combo encore plus efficace…

On va chercher ainsi dans ces combos à :

  • composter des cartes : chaque carte compostée vaut un point
  • faire pousser nos arbres : chaque élément du tronc vaut un point mais avec l’arbre complet cela fera plus encore
  • faire germer nos plantes : chaque cube placé vaut un point
  • piocher encore plus de cartes, ouvrant à encore plus de possibilités…
earth jeu partie en cours
earth

Une main de cartes de 30 cartes ? Sérieux ?

Dans Earth, vous allez passer votre partie à piocher des cartes. Beaucoup de cartes ! Et aussi à les défausser ou à en faire du compost. Votre sens du sacrifice sera mis à rude épreuve. Lors d’une de mes dernières parties, Lucille, l’une de mes joueuses préférées (Lucille ceci est un test pour voir si tu lis mes articles), a eu beaucoup de mal à se séparer de ses cartes au début de la partie. Elle voyait dans chaque défausse ou compostage de cartes le retrait d’une possibilité intéressante de jeu…

Quand elle a compris que de toute façon elle allait devoir sacrifier des montagnes de cartes elle a pu jouer de façon beaucoup fluide et sereine. C’est vraiment un point à faire percevoir dès l’explication de règles à vos joueurs. Il faudra composter !

Alors dès la pioche d’une carte il ne faudra pas hésiter à désigner cette carte comme bonne pour le compost en la retournant dans votre main de cartes (c’est même préconisé dans la règle). Il est utile aussi de classer les cartes de votre main en fonction de vos priorités de pose. Sinon vous allez vous y perdre. Il n’est pas rare d’avoir des mains de cartes dignes des plus gros decks de Lorcana.

Il ne faudra pas oublier de poser ses cartes via l’action verte qui sera souvent l’action la plus attractive mais aussi celle qui déclenchera le moins de combos ! Les cartes seront à optimiser dans leur placement sur l’île ou dans les symboles obtenus afin de marquer plein de points mais aussi dans les pouvoirs choisis ! Un régal de choix possibles !

25 600 départs possibles

La rejouabilité d’Earth est impressionnante d’ailleurs ! Non seulement par toutes ces cartes uniques disponibles mais aussi par son départ asymétrique ! Vous commencerez avec une île (offrant vos ressources de départ), un climat (offrant un pouvoir de départ) et un écosystème (offrant un scoring) différents ! Et vu les cartes présentes 20x20x64 = 25600 départs possibles ! Impressionant !

Pour les amoureux des probas demandez pour moi à l’éditeur combien de départs possibles si on considère aussi chaque main de cartes différente !

La configuration de départ est également agrémentée de 2 écosystèmes communs aux joueurs (du scoring) et de 4 cartes animaux qui vont représenter des objectifs pour la partie à réaliser avant les autres pour bénéficier du max des points offerts. Quand on voit l’influence de ces cartes sur nos choix et leur nombre (et recto verso !) on en a le vertige. On verra également passer des cartes si puissantes mais pas utiles au moment où on les pioche… en se disant que ce n’est que partie remise.

Je pense à ce titre qu’Earth est un jeu parfait pour un joueur avec une petite ludothèque qui mise avant tout sur la rejouabilité des jeux achetés.

earth cartes flore

Un sapin ça va, un baobab bonjour les dégâts

Le matériel du jeu est fonctionnel et a une belle présence sur table avec ces jetons canopée de différentes couleurs au sommet des arbres sur vos cartes. Les arbres se tiennent bien sauf pour les plus grands qu’il faudra malheureusement empiler en 2 tas si on ne veut pas voir de chute accidentelle. Les cartes sont uniques et nombreuses avec de belles illustrations.

On peut reprocher au jeu cependant des jetons terre en carton peu esthétiques (vous pouvez acheter les jetons terre en bois sur le site de l’éditeur avec un jeton action plus épais mais pour moi cela aurait dû être dans la boîte de base).

Mon île, tu n’es pas comme les autres îles !

Si vous avez la ref déjà bravo, ce sont des paroles d’une chanson célèbre de l’île de la Réunion, qui n’est autre que l’île natal de votre serviteur tenant la plume pour cet article… mais cela n’a rien à voir avec le fait que je considère Earth comme un excellent jeu !  On me souffle dans l’oreillette que mon avis est biaisé par le fait qu’il y à la carte “Île de la Réunion”… Je plaide coupable. En tout cas, voilà peut-être le meilleur jeu de cette année en catégorie Initié+ (oui j’invente des catégories maintenant).

Etiquettes : Earth | jeux de combo | lucky duck games | Maxime Tardif


Mon avis en bref

Earth est un jeu de création de combos… varié… très varié ! Les possibilités sont infinies et il ne faudra pas avoir peur de vous retrouver avec une main d’une trentaine de cartes où il sera important de choisir à quoi renoncer car la partie avance vite. Il se rapproche pour moi d’une partie de Terraforming mars où on serait sur une stratégie full microbe avec de la micro gestion de nos cartes. Le côté très satisfaisant des tours de nos adversaires où on va également générer plein d’actions. J’ai de suite envie de créer une nouvelle île !


Edition

4

Mécaniques

5

Rejouabilité

5

Originalité

4

Note

18

Comment sont notés les jeux ?


Points Positifs

on joue en continu grâce aux actions à réaliser pendant le tour des adversaires

des options de jeu ultra variées

des combos très satisfaisants à trouver et qui se déclenchent souvent

une rejouabilité dingue (asymétrie de départ, conditions de scoring, cartes piochées)

Points Négatifs

les jetons terre en carton peu esthétiques (version bois à acheter sur le site de l’éditeur)

attention si vous n’aimez pas la micro gestion


Laurent RFTG


Infos :

Editeur : Lucky Duck Games

Créé par : Maxime Tardif

Nb joueurs : 1 à 5

Idéal à : 3

Age mini : 13

Durée : 60-90mn

Caractéristiques :

Complexité : 3

Thématisation : 3

Interactivité : 1

ludum cta mobile
Box Ludum CTA Mobile

Avec le même tag :

Avis Paper App Dungeon

Avis sur Paper App Dungeon : l’aventure au bout du crayon

Brillez en société avec Art Society

Atlantis rising : coulera, coulera pas ?

5 jeux d'ambiance

5 jeux d’ambiance : ça te branche qu’on s’en paye une tranche ?

c'est du gâteau luckyduck games

Mon avis sur C’est du gâteau : c’est pas d’la tarte !

Dans la même catégorie :

La course vers El Dorado critique avis

La course vers El Dorado : critique et avis sur ce jeu d’initiation au deckbuilding

Viking Raiders : mon avis et ma critique !

Moorland critique avis

Moorland : critique et avis sur ce jeu de dérive de ressources

Kipourkoi jeu

Mon avis sur KipourKoi : jouez à ça !

Flowers jeu avis

Flowers : mon avis et ma critique

Pharaon conflits

Critique et avis sur Pharaon Conflits : l’extension pas si conflictuelle que ça

Les chateaux de Bourgogne avis jeu

Critique et avis sur Les châteaux de Bourgogne édition spéciale : la version ultime

Volltreffer jeu avis et critique

Volltreffer : mon avis sur un jeu de plis vintage

Laisser un commentaire