Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Catastrophe pour Haba, le fabricant de jeux de société dépose le bilan

Des décisions erronées et une mise à jour informatique ratée ont plongé l'entreprise familiale dans la crise. La marque Jako-o sera arrêtée. Haba souhaite maintenant se restructurer en auto-administration.
Haba faillite

Pour beaucoup, Haba a été un compagnon de leur enfance : Le Verger, la série des Hop ! La Vallée des Vikings et autres faisaient partie de votre ludothèque. Ou le sont encore ! Mais triste nouvelle : la situation financière chez le fabricant de jouets Haba est si tendue que la société a maintenant déposé le bilan. Cependant, la direction souhaite rester en fonction.

Le fabricant de jouets, Haba Sales GmbH & Co. KG, a donc déposé une demande de redressement judiciaire sous sa propre administration auprès du tribunal de Coburg. Le tribunal a ordonné une administration provisoire, a annoncé la société basée à Bad Rodach (district de Coburg) mardi. Un porte-parole de la justice de Coburg a confirmé les informations de la Haba Familygroup à l’agence de presse allemande.

“La décision de demander l’administration propre n’a pas été facile pour nous”, a déclaré le directeur général Mario Wilhelm. Cependant, dans la situation économique tendue actuelle, c’était la seule option pour l’entreprise de retrouver sa force d’antan. La procédure d’administration propre permet de restructurer l’entreprise familiale tout en poursuivant les opérations et de la remettre sur une base financière solide à long terme. Les segments Haba et Haba Pro, qui produisent des jouets et des meubles, sont au cœur de cette procédure.

1800 emplois menacés

Haba fabrique des jouets, des vêtements et des meubles. Leurs jouets en bois et jeux de société comme Le Verger sont probablement les plus connus. L’entreprise avait déjà annoncé une importante réduction d’emplois en juillet, sans donner de chiffres précis. Des négociations sont actuellement en cours avec le comité d’entreprise. Les initiés craignent que jusqu’à un tiers des 1 800 emplois au siège ne soit supprimé.

le verger haba

A lire :  Knarr, Faraway, Dig UP...ces nouveautés BGA cartonnent !

Pour la faillite en auto-administration, Haba a nommé l’expert en restructuration Martin Mucha en tant que représentant général. Il a dit qu’il y avait de bonnes chances de remettre le Haba Family Group sur une base solide. L’avocat Tobias Sorg a été nommé administrateur provisoire. Le syndicat est préoccupé. Le personnel est en colère et déçu. De nombreuses familles travaillent chez Haba, a déclaré Nicole Ehrsam de IG Metall Coburg. L’ampleur de la crise économique a surpris tout le monde. L’ancien directeur général, Tim Steffens, avait toujours présenté la situation de manière positive et avait apparemment caché des erreurs de gestion.

Des énormes erreurs de gestion

L’augmentation significative des coûts des matériaux, les goulots d’étranglement dans la chaîne d’approvisionnement et une mise à jour informatique ratée auraient entraîné d’importants problèmes de traitement des commandes et une forte baisse des ventes.

En août, le fabricant de jouets avait annoncé que la marque Jako-o serait abandonnée début 2024. La Haba Familygroup est actuellement en pleine restructuration, la plus grande de ses plus de 85 ans d’histoire. Auparavant, le fabricant de jouets de Haute-Franconie avait déjà renouvelé sa direction et annoncé une importante réduction des effectifs. La Haba Familygroup comprend actuellement les trois marques Haba, Haba Pro et Jako-o.

L’avenir de Haba reste incertain. La marque Jako-o sera probablement le premier jalon du nouvel avenir du groupe. Mais sans restructuration radicale, les chances de survie de la société semblent minces.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
bouton Ludum
bouton playin 2
wizard head campustech

Newsletter

Reçois un récap des actus ludiques + les bons plans et promos sur les jeux