Critique et avis sur Age of innovation : l’âge de raison

Je vais tenter dans cet article de parler à la fois aux joueurs qui souhaitent découvrir la gamme par ce Age of Innovation et aux joueurs qui ont déjà poncé Terra Mystica et Projet Gaia… J’espère réussir le pari ! Voici ma critique et mon avis sur Age of Innovation !

Mise à jour le :

Par : Laurent RFTG

Dans : Critiques et Avis

Age of Innovation jeu critique avis

Quand votre jeu préféré a été pendant de longues années Terra Mystica (de 2013 à 2018) puis Projet Gaia, une version plus riche et plus flexible de Terra Mystica (depuis 2018), et que vous voyez arriver Age of Innovation, le Terra Mystica nouveau, avec sa note insane de 8,9/10 sur le site de BGG ! Il y a de quoi se dire qu’un nouveau jeu préféré va émerger non ?

Une mécanique pour tous les lier

Terra Mystica- Projet Gaia-Age of Innovation

Commençons donc par un tour d’horizon de ce qui lie Terra Mystica- Projet Gaia-Age of Innovation pour les néophytes (oui toi chanceux qui va découvrir un bonheur ludique insoupçonné). Si je devais résumer, je dirais que dans ces jeux où règne l’asymétrie entre les peuples, tu vas devoir placer des bâtiments sur la carte en terraformant les terrains afin de marquer des points de victoire et de libérer du revenu, tout en étant proche des autres pour avoir du pouvoir mais aussi loin des adversaires pour avoir des espaces de développement.

Le manque de pièces

Tu vas également monter sur des pistes pour du scoring et tu passeras la partie à manquer de pièces et d’ouvriers (alors oui tu vas optimiser chaque coup). Tu retrouveras donc ces sensations dès Terra Mystica et cela peut-être une bonne entrée si tu le choppes d’occaz suite aux achats d’Age of Innovation en cette fin d’année. Moi je garde le mien, collection oblige.

Terra Mystica 2.0

Mon Terra Mystica dort

Cela fait pourtant bien longtemps que je n’ai pas sorti mon Terra Mystica, largement supplanté par Projet Gaia. J’ai donc eu très peur en découvrant ce Age of Innovation de voir mon exemplaire tant aimé de Projet Gaia relégué au placard des jeux qui ne sortiront plus jamais !

2 bonnes nouvelles

Alors parlons de la 1ere bonne nouvelle (pour moi) ce jeu n’est pas Projet Gaia, il l’ignore même totalement, comme si cette perle n’avait jamais existé (et cela m’a beaucoup surpris car je pensais trouver un Terra Mystica où l’on aurait inséré les meilleures choses de Projet Gaia).

La 2e bonne nouvelle pour vous, c’est que l’on peut commencer directement en jouant à cet Age of Innovation car les ajouts et modifications (qui paraîtront majeures et impactantes à un joueur aguerri de Terra Mystica) seront pour le néophyte des différences plutôt faible et qui s’expliquent très rapidement une fois le coeur du jeu saisi.

On va s’en rouler des pelles

Le cœur d’Age of Innovation

age of innovation matériel

Le cœur du jeu d’Age of Innovation est bien de construire ses bâtiments. Pour placer un atelier il vous coutera un cube (un outil) et 2 pièces mais également le coût pour terraformer le terrain en votre terrain natal. Les terrains de la map seront en effet plus ou moins éloignés de votre terrain de départ (de 1 à 3 pelles).

Paye ta pelle

Les pelles se payent en cubes (outils) : au début 3 cubes la pelle ça fait mega cher mais vous pourrez diminuer ce coût. De plus vous devrez vérifier que vous pouvez atteindre ce terrain en vous basant sur votre niveau de navigation (qui vous permettra d’atteindre une case via des cases de fleuve).

Le poooweeerrr

En construisant vous donnerez du pouvoir à vos adversaires, une précieuse ressource qui aura sa propre dynamique dans son obtention (via 3 bols) et dans les actions qu’elle vous permettra. Ici exit les évolutions liées à Projet Gaia : vous obtiendrez du pouvoir de tous vos bâtiments adjacents (et non d’un seul) lors de la construction d’un adversaire.

La grosse nouveauté

L’arrivée des érudits

Vous retrouverez comme à Terra Mystica la possibilité d’améliorer vos bâtiments et de fonder des villes, mais aussi l’envoi de prêtres (ici les érudits) sur les 4 pistes du jeu (le temple aka la piste de recherche) pour participer au scoring et emporter le max de points pour celui qui sera tout en haut.

Welcome les livres

On oublie la science qui était si chouette à Projet Gaia mais on a bien une nouvelle ressource, le livre, que l’on pourra dépenser pour 2 choses très très importantes et qui font un bien fou aux mécaniques de ce jeu. Vous aurez déjà 3 actions, différentes à chaque partie, pour lesquelles vous pourrez payer 2 précieux livres afin d’obtenir des effets bien sympas (6 pièces, 3 pelles, l’upgrade d’un petit bâtiment,… ).

Ensuite avec 6 livres vous pourrez prendre une tuile Innovation qui sont des pouvoirs abusés ou des scorings également abusés (ressemblant aux tuiles technologies avancées de Gaia).

Un merveilleux ajout à Terra Mystica

Vous pourrez prendre 3 de ces tuiles Innovation dans une partie mais cela implique vraiment une stratégie livre. C’est un ajout que j’ai adoré parce que ça drive vraiment votre partie et contrairement à Gaia où on a le temps de voir venir un concurrent sur une tuile car il faut monter d’abord sur les pistes pour y accéder (on a donc plus de contrôle) ici il suffit d’avoir nos 5 livres pour chopper la tuile de nos rêves (certes il en faut 2 de la bonne couleur).

Du coup on peut plus vite voir un adversaire prendre la tuile innovation qui allait bien pour notre strat. Il faudra être vigilant ou s’adapter.

Mix ton peuple !

age of innovation peuples

La 2e grosse nouveauté

L’autre grosse nouveauté d’Age of Innovation est son système qui mixe les pouvoirs asymétriques de chaque joueur. En effet, dans Terra Mystica et Projet Gaia, les joueurs démarrent avec un peuple qui a une identité forte liée à une asymétrie de ces pouvoirs et de son style du jeu. Pas toujours équilibré à 100% cette asymétrie donnait un charme indéniable aux peuples du jeu (voir un défi avec un peuple pourri).

Ici votre peuple, votre asymétrie, sera la combinaison d’un pouvoir différent pour chaque plateau de terrain auquel vous allez associer un pouvoir de faction et un pouvoir de Palais.

Une asymétrie à 3

C’est cette association à 3 facteurs qui fera votre asymétrie à vous (avec bien entendu les tuiles innovation que vous irez chercher grâce aux livres plus tard). Alors oui cela fait que niveau rejouabilité c’est ultime (mais pas plus que Terra Mystica et Projet Gaia je trouve puisque j’aime bien l’ancienne d’identité forte de chaque peuple qui m’incitais à les tester chacun).

Draft ou pas ?

2 possibilités sympas mais…

Le jeu propose en mode avancé de drafter l’ensemble des éléments de départ (on pose tout sur la table et chacun en choisit un jusqu’à en avoir 3). Même si sur le papier cela semble le plus pertinent pour contrer un joueur qui tente une combinaison trop forte, je vous conseille plutôt de rester sur la proposition de mise en place de base !

Pourquoi la base c’est mieux…

En effet, celle-ci propose d’associer un terrain, un peuple et un booster de départ et de laisser choisir d’abord le dernier joueur parmi les 7 combinaisons ! Tout d’abord cela permet de laisser la possibilité de jouer avec un peuple réputé plus faible si on le retrouve associé à un bon terrain et un bon booster. Cela peut aussi casser une trop forte analyse par un joueur de la configuration de partie proposée. En effet l’analyse des scorings de chaque manche et des bonus de fin de manche est essentielle dans Terra Mystica et Projet Gaia… et donc dans Age of Innovation. Si vous débutez, pensez à bien suivre ce flow de partie pour faire des points.

Une course au palais !

Ensuite, dans la configuration de base, des tuiles de pouvoir liées au Palais sont placées à côté du plateau… et c’est l’ordre dans lequel les joueurs vont construire leur palais au cours de la partie qui fera que vous irez prendre votre tuile palais ! C’est très malin et ça change beaucoup la dynamique de jeu selon que vous aurez eu un crush ou pas sur une tuile en particulier, ou si vous axez votre jeu sur autre chose et vous en prendrez une à l’occasion.

Micros changements, maxi effets

age of innovation plateaux

Double couche bébé !

L’arrivée des plateaux double couche pour les plateaux individuels (même s’il est dommage que le cycle de pouvoir ne soit pas encore plus optimisé) et l’esthétique léchée du plateau central dénotent des grands anciens Terra Mystica et Projet Gaia.

Attention à ta clé

D’autres changements plus minimes m’ont ravi par leur impact, les puristes de Terra Mystica sauront crier au génie. Déjà 4 marches sont présentes sur la piste de recherche après la barrière de l’utilisation de la clé (obtenue en créant une cité)… cela signifie que vous pouvez dépenser une précieuse clé et pourtant ne pas finir premier ! D’autant plus qu’en haut des pistes se trouvent des revenus tout à fait désirables pour les autres joueurs même si vous êtes montés haut.

Des minis changements exquis

Ensuite la dernière manche offre un scoring pour 2 éléments et non 1 ce qui la rend encore plus déterminante. De plus, les tuiles compétences sont beaucoup plus variées que dans Terra Mystica et sont placées aléatoirement par rapport aux marches qu’elles offrent sur la piste de recherche (et adieu la tuile obligatoire 2pvs en posant une maison). Enfin vous retrouverez des bâtiments neutres, liés aux tuiles compétences et innovations, qui permettront à un joueur de construire directement un gros bâtiment sur un terrain après terraformation (la contrepartie est que vous n’aurez que 2 bâtiments niveau 3 sur votre plateau, coup dur pour la tuile 4pvs par gros bâtiments) !

Le banger absolu

Je termine par le point le plus important pour moi : comme Gaia le jeu a été aussi pensé pour 2 joueurs avec de vrais bons aménagements…. alors foncez !

20231201 075140 0000
bouton ludum

Etiquettes : Age of innovation | Álvaro Calvo Escudero | Helge Ostertag | Lukas Siegmon | Super Meeple


Mon avis en bref

Pour les nouveaux c’est la quintessence de l’eurogame ; pour les fans de Terra Mystica c’est la version 2.0 du jeu avec la flexibilité en plus ; pour les fans de Projet Gaia c’est la redécouverte de Terra Mystica (mais ils pourront retourner avec plaisir à Projet Gaia aussi, ouf !)


Edition

5

Mécaniques

5

Rejouabilité

5

Originalité

4

Note

19

Comment sont notés les jeux ?


Points Positifs

Terra Mystica avec de la flexibilité et beaucoup plus de choix

Le mix pouvoir de terrain/pouvoir de peuple/pouvoir de palais offrant de sacrés choix

La nouvelle ressource Livre offrant de nouvelles compétences puissantes !

C’est aussi bon que Projet Gaia mais suffisamment différent pour jouer aux 2, ouf !

Points Négatifs

On s’attache un peu moins aux peuples du jeu par rapport au mix de pouvoirs

Le design des bâtiments École


Laurent RFTG


Infos :

Editeur : Capstone Games, Feuerland Spiele, Super Meeple

Créé par : Helge Ostertag

Illustré par : Álvaro Calvo Escudero, Lukas Siegmon

Nb joueurs : 1 à 5

Idéal à : 3

Age mini : 14 ans +

Durée : 120-200 min

Caractéristiques :

Complexité : 5

Thématisation : 2

Interactivité : 3

ludum cta mobile
Box Ludum CTA Mobile

Avec le même tag :

ici c'est paris ! jeux de société

Ici c’est Paris ! 3 jeux de société sur le thème de la capitale française

kronologic-jeu-sortie

Kronologic : quand crime et logique font bon ménage.

sabliers d'or selection

Sabliers d’Or : connaissez-vous les 12 jeux de société les plus attendus de l’année ?

FIJ Cannes compte-rendu

De retour de Cannes : 6 jeux de société du Festival International des Jeux à ne pas louper cette année !

la famiglia as d'or expert 2024

Pourquoi La Famiglia est un As d’Or surprenant ?

Dans la même catégorie :

make the difference jeu

Mon avis sur Make the difference : la taille compte !

order overload jeu critique avis

Mon avis sur Order Overload Café : un muffin salé caramel-banane pour la 12 svp !

the hunt nuts publishing

Mon avis sur The Hunt : choisis ton camp !

Looot jeu critique avis

Looot : mon avis et ma critique

Pikit Repos prod

Mon avis sur Pikit : Kaijû et Mecha, le duo qui fait battre mon cœur.

Costu'monsters

Mon avis et ma critique de Costu’Monsters : un jeu de déguisement de monstres pour enfants

Mon avis sur Littoral : jetons l’ancre

Manhattan Project War Machine jeu critique avis

Mon avis sur Manhattan Project War Machine : la guerre a un prix

Laisser un commentaire