Wroth : j’ai backé ce jeu de contrôle de territoire de Chip Theory Games

J’ai craqué. Le jeu est vraiment beaucoup trop maîtrisé dans tous ses aspects. Wroth vient de finir sa campagne participative, ou de financement social comme disent nos amis québécois. Wroth est un jeu de contrôle de territoire imaginé par Manny Trembley (Dice Throne, Radlands) et produit par Chip Theory Games, qui se joue de 1 ... Lire plus

Wroth jeu

J’ai craqué. Le jeu est vraiment beaucoup trop maîtrisé dans tous ses aspects. Wroth vient de finir sa campagne participative, ou de financement social comme disent nos amis québécois. Wroth est un jeu de contrôle de territoire imaginé par Manny Trembley (Dice Throne, Radlands) et produit par Chip Theory Games, qui se joue de 1 à 4 en affrontement ou en coop.

Draft de dés

Les joueurs choisissent l’une des cinq factions et luttent pour le contrôle de l’île de Wroth en draftant des dés d’action pour obtenir des ressources, déployer et déplacer des troupes, ou attaquer l’opposition, tout en essayant de maintenir des positions clés et de dominer des territoires.

Wroth récompense la bonne gestion et utilisation de vos troupes ainsi que des puissantes capacités uniques de votre faction.

wroth jeu boîte
wroth

1 heure de jeu seulement !

Wroth diffère des productions habituelles de Chip Theory Games car il se joue en environ une heure, ce qui indique un gameplay assez condensé et des tours simples.

Wroth est donc un gateway game, un point d’entrée vers ce type de jeu stratégique, avec de l’asymétrie et…du fun ! La production est ultra qualitative, du design ébouriffant de Trembley au moindre composant du jeu.

5 factions asymétriques

Les joueurs choisiront l’une des cinq factions uniques du jeu de base (deux autres sont disponibles en add-ons) et utiliseront leurs tours pour déployer, manœuvrer et attaquer avec des unités autour de la carte, tentant de contrôler et de dominer diverses régions pour obtenir des bonus et marquer des points.

Le jeu est divisé en plusieurs phases. D’abord, un ensemble de dés est lancé, résultant en une variété d’actions stratégiques disponibles. En commençant par le premier joueur, vous sélectionnerez des dés d’action de cet ensemble, déterminant quelles options vous aurez disponibles dans la phase suivante.

Ces options vont de l’obtention de ressources, à l’engagement dans des combats, au déploiement de troupes depuis votre base, et au déplacement des troupes existantes autour du plateau de différentes manières. Les dés lancés ne vous plaisent pas ? Vous avez toujours la possibilité d’échanger vos deux dés sélectionnés contre une seule action de votre choix.

wroth

En plus des dés d’action, chaque faction dispose d’un dé spécial qui est lancé et utilisé une fois par tour. Comment et quand vous utilisez cela en combinaison avec vos actions sélectionnées fera une grande différence sur la carte.

Les types de troupes : Les troupes d’élite coûtent du « Corra » (la ressource du jeu) pour être amenées au combat, mais elles sont illimitées tant que vous pouvez les payer. Les troupes de base sont limitées à 25, ce qui les rend extrêmement précieuses, surtout dans la seconde moitié du jeu.

Chaque faction dispose d’une capacité unique appelée Exploit, qui peut être déclenchée une fois par partie. Les Exploits sont extrêmement puissants, mais les utiliser trop tôt pourrait vous nuire. Les utiliser trop tard, et vous pourriez vous retrouver incapable de tirer avantage de la situation.

L’asymétrie des factions : Les différences entre chaque faction de Wroth (particulièrement leurs troupes d’élite et capacités uniques) signifient que vous aurez toujours besoin de réfléchir intensément aux possibilités stratégiques que vous et vos adversaires avez à portée de main.

factions wroth

Un mode coop ?

Chaque faction dans Wroth peut être jouée de deux manières complètement différentes. Un côté de votre tapis gère le jeu compétitif joueur contre joueur, tandis que l’autre agit comme un adversaire solo/coopératif contre lequel on pourra se mesurer.

En mode solo/coopératif, vous affronterez une unique IA de faction. Chaque faction dispose d’une configuration de carte unique qui amplifie et exploite ses capacités uniques et ses troupes d’élite.

Une grosse attente !

Wroth semble toucher le sweet spot de ce que j’aime dans les jeux : de la stratégie mais un peu de hasard, des parties intenses sans trop d’analysis paralysis, des qualités éditoriales poussées et de la micro-gestion.

Si on rajoute le mode coop, dont je ne connais pas encore la pertinence, et l’asymétrie, Wroth a tout l’air d’un gros banger à mes yeux. Le jeu est si beau qu’ils ont même enlevé le titre du jeu ou tout élément venant perturber le visuel, un peu comme Abyss à l’époque.

Reste à voir si les critiques sur son côté « sans surprises » ou « sans retournement de situation » évoqués dans les vidéos de review resteront dans la version définitive.

wroth

La page gamefound pour Wroth est ici.

En tout cas les amateurs de ce type de jeux sont comblés, entre Wroth et le nouveau Kemet annoncé lui aussi.


Frédéric Domain


Bandeau google actus

Etiquettes : Chip Theory Games | Wroth

Newsletter Campustech

Recevoir les actus, critiques, guides et bons plans jeux de société deux fois par semaine

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

A lire aussi :

Dans la même catégorie :

Chateau Combo jeu

Château Combo : jamais manants et nobles ne se seront côtoyés d’aussi près !

Oath New Horizons

New Foundations : une extension pour Oath Chronicles of Empire & Exile

festival-alchimie-mes-jeux-preferes

Alchimie du jeu : mes jeux préférés du festival de Toulouse

mes découvertes Festival Alchimie du Jeu

Mes découvertes au Festival de l’Alchimie du Jeu !

Jeu Escape 2222 - Bordeaux 1942

Escape 2222 : rejoignez la Résistance à Bordeaux en 1942

seigneur-des-anneaux-duel-en-terre-du-milieu

Le Seigneur des Anneaux : Duel pour la Terre du Milieu annoncé

AI 100% Human

AI 100% Human : lancement du kickstarter aujourd’hui !

7 wonders duel

Lord of The Rings Duel…on en sait plus sur le jeu mystérieux d’Antoine Bauza et de Bruno Cathala !

Laisser un commentaire