Critique et avis sur The Vale of Eternity : attrapez les tous !

The Vale of Eternity est un jeu qui me fait penser de suite à l’illustre et fantastique Seasons ! Ça envoie du rêve non ? Voici ma critique et mon avis de The Vale of Eternity.

Mise à jour le :

Par : Laurent RFTG

Dans : critiques

avis et critique the vale of eternity

The Vale of Eternity commence par le choix pour BlackRock Games de ne pas traduire le titre ! Choix gagnant pour ma part.

Efficacité

cartes the vale of eternity

Montée en puissance

Ce que j’apprécie le plus dans The Vale of Eternity est cette sensation de montée en puissance offerte par le jeu. Le jeu se joue en 10 manches maximum. À la première manche vous ne pourrez qu’avoir qu’une carte devant vous, à la deuxième deux, … Cette contrainte permet d’appréhender le jeu au mieux et de faire grandir ses combos petit à petit !

Simplicité des cartes

Les cartes justement seront de 4 familles : feu, eau, terre, vent et le sexy « dragon ». Elles auront un coût à payer et un pouvoir. Soit un pouvoir instantané/permanent ou un pouvoir de revenu. C’est simple à appréhender et les pouvoirs ne sont pas compliqués à jouer. C’est appréciable. La profondeur du jeu viendra dans ce que vous faites de ces pouvoirs.

La capture

phase sélection the vale of eternity

Attrape ta créature

Chaque tour débute par une phase de capture. 2 créatures sont placées autour du plateau central (pas pratique au final puisque chaque carte se retrouve mal orientée). On va ensuite dans le sens horaire puis antihoraire choisir une créature en posant un bon gros jeton en bois bien épais dessus (très agréable à manipuler).

Gran Austria Hôtel shuffle

Cette sélection des cartes à la Gran Austria Hôtel (oui c’est la ref qui me vient) est très intéressante (et pas trop longue comme dans le jeu cité hein). Certaines manches vous serez ravi de choisir en premier la carte qu’il vous faut même s’il vous restera un truc nul. Mais parfois choisir en dernier donc prendre 2 cartes de suite permet un meilleur contrôle.

Le tour de jeu

De l’abandon

À peine vos poke…créatures capturées, vous pourrez déjà les abandonner dans votre tour. En commençant par le premier joueur, chacun fait toutes ses actions. La première disponible est la vente des créatures capturées ce tour. Selon son type vous récupérez différentes combinaisons de pierres valant 1, 3 ou 6 (tout est rappelé sur le plateau central, ça c’est pratique en revanche). Attention max 4 pierres et pas de monnaie !

De l’adoption

Grâce à ces pierres collectées vous pourrez jouer vos cartes en dépensant vos pierres. Encore une fois pas de monnaie, donc jouer une carte 4 avec une pierre de 6 reste un choix incluant un sacrifice. Le joueur euro en moi aura souvent bien du mal à voir un tel gâchis mais parfois cela se révélera salvateur. C’est un système très malin.

Subtil ce Vale of Eternity

partie the vale of eternity

Des magouilles pour jouer

Vous retrouverez donc pas mal d’aspects du jeu liés à ces mécaniques de coûts. Déjà la sélection des cartes va peut-être être juste orientée pour récupérer certaines pierres. Vous allez également poser une carte pour dépenser vos pierres avant d’en vendre une autre par exemple, dans une recherche d’optimisation de vos gains.

Des effets sur les pierres

Certaines cartes vont notamment permettre de valoriser certains types de pierres, voir d’échanger des faibles valeurs contres des plus fortes ou encore de marquer des points en dépensant certaines pierres. L’une des cartes que j’apprécie beaucoup est d’ailleurs  le Phoenix : une carte Feu permettant de prendre 1 point pour chaque pierre de valeur 1 dépensée. Mais je découvre encore des effets sympas malgré mes nombreuses parties.

Un gros dragon ?

cartes the vale of eternity

Les dragons c’est sexy

La classe des dragons dans The Vale of Eternity est la classe de cartes aux gros coûts qui claque quand elle arrive sur la table ! Leurs effets sont puissants d’ailleurs et peuvent permettre de détruire des cartes chez les adversaires. Au delà du draft c’est la seule autre interaction d’ailleurs. Ça peut faire mal mais ça libère aussi un slot dans l’arène du joueur qui ne vous en tiendra pas trop rigueur. Pile le genre d’interaction pour moi.

Mais les petites cartes aussi

Mais le jeu réalise le tour de force de rendre plein de petites cartes très sexy aussi. J’en suis d’ailleurs friand ! Par exemple, Pégase qui permet de piocher de suite une carte et qui réduit le coût de toutes les cartes de 1. Ou encore, le Diablotin qui permet pour un coût de 0 de prendre 2 pierres de 1, mais surtout qui a le pouvoir de Récupération et donc reviendra à chaque fin de manche dans votre main !

Un jeu de course

plateau score the vale of eternity

Où des Pvs ?

Les cartes en elles-mêmes ne valent pas de Pvs, ce sont leurs effets qui en créent. Ainsi, les cartes seront souvent des poids morts dans votre jeu, et les jeter de votre arène vous coutera le prix du numéro de la manche, et sans rendre la monnaie encore une fois. C’est très malin pour tenter contre quelques sacrifices encore plus de cartes.

Preum’s

Même si vous construirez petit à petit vos combos il ne faut pas oublier l’objectif de The Vale of Eternity : atteindre les 60 points pour mettre fin à la partie ! On finit quand même la manche alors gardez de la marge (oui nous sommes des gentlemens ici). Cela imposera un bon timing pour ne pas se laisser distancer dans la génération de points.

Un avenir radieux

On ne peut qu’imaginer un avenir plein de récompenses devant l’efficacité, le renouvellement, le plaisir et le prix contenu de ce The Vale of Eternity. On pardonnera aisément à l’éditeur ce choix de plateau circulaire et cette figurine de dragon en carton qui ne sert à rien. En parcourant les photos vous noterez aussi à quel point les cartes sont belles. L’un des jeux de 2024 pour sûr !

the vale of eternity boite
bouton ludum

Etiquettes : blackrock games | eric hong | mandoo games | The vale of eternity


En bref

On est face au jeu de cartes à combo de 2024 ! Aussi accessible qu'efficace !


Edition

4

Mécaniques

5

Rejouabilité

4.5

Originalité

4.5

Note

18

Comment sont notés les jeux ?


Points Positifs

Le principe original du jeu qui ne rend pas la monnaie

La montée en puissance au cours des manches

Très accessible et pourtant très profond

Pureté dans les mécaniques du jeu

Points Négatifs

Le plateau central circulaire peu pratique

Une figurine en carton au beau milieu du plateau et qui ne sert pas


Nom de l'auteur de la publication


Infos :

Editeur : Blackrock Games, Mandoo Games

Créé par : Eric Hong

Nb joueurs : 2 à 4

Idéal à : 3

Age mini : 10 ans

Durée : 40 min

Caractéristiques :

Complexité : 2

Thématisation : 3

Interactivité : 1

ludum cta mobile
Box Ludum CTA Mobile

Avec le même tag :

5 jeux en bois qui ne vous laisseront pas de marbre

Avis Flashback Lucy

Avis et critique sur Flashback Lucy : bon pied mon oeil

Heredity jeu avis et critique

Mon avis sur Heredity : l’apocalypse, main dans la main !

selection enfant

5 jeux pour partager de bons moments avec vos enfants !

bga terraforming

BGA : Terraforming Mars, Vale of Eternity, Amalfi…les nouveautés qui vont vous faire kiffer !

Dans la même catégorie :

Les Toits de Paris avis

Les toits de Paris : critique et avis

rivality critique avis

Critique et avis sur Rivality : tu ris moins avec ce Golem dans ta face hein

treetopia avis critique

Critique et avis de Treetopia : le jeu qui cache la forêt

Les ruines perdues de Narak critique avis

Critique et avis sur Les ruines perdues de Narak : une vraie Arnak ?

Balloon Pop critique avis

Mon avis sur Balloon Pop : l’envol de l’éclate

c'est du gâteau luckyduck games

Mon avis sur C’est du gâteau : c’est pas d’la tarte !

Tzolk'in avis critique

Critique et avis sur Tzolk’in : la roue tourne mais il reste inégalé !

tekhenu avis critique

Critique et avis sur Tekhenu : à jouer habillé quand même

Laisser un commentaire