test autonomous ergochair pro

Test du fauteuil ergonomique Autonomous ErgoChair Pro

Sommaire

Pour la première fois, nous vous donnons la chance de tester la chaise de bureau ergonomique appelée Autonomous ErgoChair. Nous vous recommandons d’investir sérieusement dans votre chaise lorsque vous êtes assis ou travaillez à votre bureau pendant une longue période, non seulement pour votre confort, mais aussi pour votre santé.

Les chaises ergonomiques sont chères en temps normal car leur conception exige, théoriquement, beaucoup de développement et de recherche pour obtenir une chaise robuste, confortable, capable de s’adapter à votre morphologie, et qui aide à la gestion des différentes postures. Il a été lancé aux alentours de 450EUR L’ergochair pro est abordable, et ce car le prix peut vite monter à 1000 euros, voire 2000 euros pour un fauteuil de ce type.

L’un des éléments les plus cruciaux et souvent négligés d’une installation de jeu est la chaise de bureau. C’est la chaise sur laquelle vous serez assis pendant de longues périodes de temps chaque jour doit répondre aux exigences d’ergonomie, de durabilité et de confort pour être avec votre. La marque indépendante célèbre pour son smartdesk (bureau réglable) propose également une sélection de chaises de jeu ergonomiques et au design raffiné. Dans cette revue, nous allons nous pencher sur le fauteuil de bureau Ergochair Pro afin de déterminer ses points forts et ses défauts.

L’ergochair pro d’autonomous est décrite comme une chaise réglable et entièrement ajustable qui est confortable et aérée. Il est livré avec six couleurs différentes à choisir pour le support lombaire et l’assise. Dans cette revue, nous allons présenter la version grise.

L’assemblage de l’ErgoChair Pro

La chaise est livrée directement par l’entreprise autonome et est expédiée dans une grande et lourde boîte. Il sera probablement nécessaire de la retirer de l’endroit où elle se trouve et de transporter les composants un par un jusqu’à l’endroit où vous souhaitez la placer. Les composants dans la boîte sont protégés. La manière d’assembler la chaise est typique des chaises de bureau similaires. Les instructions sont en anglais, mais elles sont faciles à comprendre, même si les vis nécessaires ne sont pas faciles à identifier. Il faut environ 30 minutes pour assembler la chaise. Au cours du processus d’assemblage, il y a eu un problème avec une vis qui se trouvait sur un accoudoir et qui n’a pas pu être mise en place à cause d’un trou mal ajusté. Ce problème n’a aucune incidence sur l’assemblage, ni sur le visuel, et n’affaiblit pas nécessairement un élément.

Sur le même sujet :
Comment trouver un lieu de réalité virtuelle à Tours ?

Caractéristiques du fauteuil Autonomous ErgoChair Pro

  • Fabricant : autonome
  • Modèle : Ergochair 2
  • Type Chaises pour l’ergonomie du bureau
  • Matériaux : plastique, nylon, métal
  • Couleurs : noir, noir/blanc, gris/blanc, gris/blanc/verte pomme, gris/rouge, noir/bleu
  • Dimensions :
  • largeur : 74cm / hauteur : 117-127cm
  • Hauteur du siège : 46-51cm
  • accoudoirs : 25,8 à 35,5 cm
  • dossier du dossier : 53 x 56 cm (sans appui-tête) 52 x 71-79cm en utilisant l’appui-tête
  • Largeur : 74, hauteur : 117-127 cm
  • Hauteur du siège : 46-51cm
  • Accoudoirs : 25,8 à 35,5 cm
  • Dossier 53 x 56cm (sans appui-tête) 52 x 71-79cm avec appui-tête
  • Capacité de poids de 159 kg
  • Poids de 22 kg
  • Garantie : 2 ans
  • Prix : 450 EUR.

L’esthétique du siège ErgoChair Pro

En ce qui concerne l’esthétique de la chaise, le concepteur a pris soin de proposer une variété de couleurs qui permettront de mieux assortir votre chaise à votre lieu de travail. Nous avons choisi la version ” cool gray “, qui est en quelque sorte grise et blanche. La chaise n’est pas visuellement impressionnante cependant ses lignes sont simples et discrètes malgré les options de couleurs qu’elle propose. Nous sommes sur un design extrêmement standard du moins dans le domaine des chaises de bureau qui sont ergonomiques loin des sièges massifs “gamer” qui ont un design de course qui n’est pas adapté à un usage de bureau, en fait. Les matériaux sont extrêmement plastiques en général et sont de bonne qualité du point de vue de la construction mais visuellement idéaux. Cependant, il faut garder à l’esprit que le “vrai” siège ergonomique a généralement un prix qui n’a rien à voir et qui, au minimum, quadruple ou double le coût de cet Ergochair Pro.

L’appui-tête

Bien que l’appui-tête soit livré avec le siège, il n’est pas obligatoire de l’installer. Nous le recommandons chaque fois que vous faites une pause à votre poste de travail pour faire une pause et reposer votre cou de temps en temps. La hauteur de l’appui-tête peut être réglée par un jeu de crans, avec une hauteur totale de 7 cm. Le réglage est rude pour le relever . Et malheureusement, si vous appuyez sur l’appui-tête avec votre propre tête en exerçant une certaine pression, il s’abaissera. L’appui-tête peut être réglé à un angle de 45 degrés pour offrir à l’utilisateur le plus de flexibilité possible. Comme le dossier, l’appui-tête est doté d’une structure étanche à l’air et d’un revêtement en nylon souple, mais assez tendu.

Les accoudoirs

Les accoudoirs sont parmi les endroits les plus sombres de ce fauteuil. Non pas qu’ils soient mauvais en soi, puisqu’ils peuvent être réglés en profondeur, en hauteur et en espacement. Il n’y a pas de rembourrage en mousse, comme sur l’assise ; c’est dommage car le revêtement de l’assise est clairement extrêmement dur. Quant au mécanisme de fixation de l’espace entre les deux accoudoirs, il est quasiment absent. C’est pourquoi il faut souvent des mouvements précis du bras pour les séparer l’un de l’autre. Mais sa forme est faite pour accueillir l’avant-bras. C’est déjà ça.

Sur le même sujet :
Pourquoi mettre en place une GMAO ?

Le dossier

Le dossier est équipé du coussin de soutien lombaire qui peut être réglé de quelques centimètres. Comme pour l’appui-tête, il s’agit d’un système d’encoches à l’intérieur d’une structure en plastique, dont le mouvement est plus robuste que celui de l’appui-tête. Ce n’est pas un problème puisque ce dernier manque un peu de résistance à notre goût. Pour l’appui-tête, le dossier est ancré par un cadre en aluminium. Le revêtement “mesh” est composé d’un nylon doux et souple, très élastique.

L’assise

L’assise est en mousse à mémoire de forme, qui est recouverte d’un tissu et le tout posé sur une base en plastique de forme carrée d’environ 50cm de côté. L’épaisseur est assez moyenne, mais comme il s’agit d’un siège “taille unique”, je suis obligé de déclarer que mon poids de 85 kg est, à mon avis, le point de base à partir duquel il est possible de déterminer que la densité de la mousse peut ne pas être suffisante pour certains. Le fabricant déclare que le fauteuil peut supporter des poids allant jusqu’à 158kg, cependant ce n’est pas un chiffre en rapport avec le confort, mais en raison de sa durabilité.

ergochair-pro

Les réglages

Les réglages ergonomiques peuvent être effectués à l’aide de plus de six manivelles et leviers. Sous le fond du siège, sur le côté droit, on trouve déjà cinq manivelles (photo 1). Le premier jeu de trois manivelles, comme on peut le voir sur l’image suivante, peut être réglé pour modifier la profondeur du siège dans les deux sens. La deuxième option vous permet de modifier la hauteur de votre siège, avec 5cm de différence, pour arriver à une hauteur maximale de 51cm. Ce n’est pas une différence énorme et la hauteur maximale que vous pouvez atteindre sera, dans mon cas, légèrement inadéquate pour les personnes de grande taille. Je mesure 1m92 et trois centimètres de plus ne seraient pas bénéfiques pour un niveau de confort optimal. La manivelle permet de modifier la force d’inclinaison du dossier lorsque l’on est calé. Le dernier levier vous permet de modifier l’inclinaison avant et arrière du siège. En outre, caché derrière l’accoudoir, le cinquième levier vous permet de verrouiller ou de déverrouiller le dossier dans différents angles.

Sur le même sujet :
Canon EOS M50 Mark II : notre avis

La facilité de réglage Autonomous ErgoChair

D’un point de vue ergonomique, il est évident que ce fauteuil ergo, de par sa conception et ses caractéristiques, est d’une conception et d’une qualité supérieures à la grande majorité des fauteuils de course que l’on voit sur tous les sites Internet de VPC, qui sont tous disponibles en Chine et re-badgés, puis modifiés par les “fabricants”. Il ne fait aucun doute que c’est également le cas de ce fauteuil.

Après avoir essayé un certain nombre d’autres chaises ergonomiques, l’Ergochair Pro a été ma préférée pour une raison simple : je n’ai jamais ressenti de gêne au niveau du dos depuis que je l’utilise quotidiennement… N’est-ce pas le plus important ?

La possibilité de régler votre chaise jusqu’au dernier aspect (vous aurez au moins 6 ou 7 points pour ajuster votre chaise lorsque vous décidez de l’acheter) permet à chacun d’avoir une chaise parfaitement adaptée à ses besoins spécifiques. Si vous ressentez une petite gêne, disons au niveau des lombaires, des cervicales ou des fesses, par exemple, il suffit d’effectuer un réglage, et le tour est joué… d’autant plus que la plupart du temps, le simple fait de disposer d’un dossier ainsi que d’un support cervical dynamique peut vous permettre de déplacer rapidement votre chaise pour éviter tout inconfort.

Qualité de fabrication : une référence pour sa catégorie !

Comme je m’en doutais immédiatement, c’était une excellente indication. Dès le début, j’ai eu confiance dans la qualité de la construction de l’Ergochair Pro. La base en acier m’a particulièrement impressionné. Je ne pense pas avoir rencontré quelque chose de similaire depuis. Il en va de même pour les roues ainsi que pour les composants en plastique résistant que l’on trouve ailleurs.

J’ai également été impressionné par le tissu. Qu’il s’agisse du tissu en maille utilisé sur le dossier ou de la matière épaisse qui recouvre le siège, aucun fil n’était visible et il était évident pour moi de savoir que l’ensemble allait durer longtemps.

Après plus d’un an d’utilisation, mon intuition était correcte. Tout était aussi solide que ce à quoi je m’attendais. Les composants en plastique et en métal sont en bon état ! Il est facile à nettoyer et il est aussi silencieux qu’il l’a été au cours des nombreux réglages. Je suis stupéfait. Ce fauteuil lourd et complexe qui peut rester discret tout en étant robuste est un véritable exploit. Même le revêtement en plastique des accoudoirs reste aussi frais. Cependant, c’est un domaine qui ne tient pas toujours la route par rapport aux autres chaises. Le rembourrage de l’assise, qui est un élément essentiel, reste aussi excellent que neuf. Il est un peu raide, mais il ne risque pas de glisser de quelque manière que ce soit.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp