Comment une chaise ergonomique peut aider à soulager la douleur de la scoliose ?

La scoliose est une torsion de la colonne vertébrale qui cause des douleurs au dos. Les causes de cette maladie ne sont pas connues, mais elle peut être liée à des facteurs héréditaires ou à des affections neuromusculaires. La scoliose est une condition qui ne peut pas être guérie. La posture du patient est améliorée ... Lire plus

chaise ergonomique scoliose

Maj le :

Frédéric Domain

tech

La scoliose est une torsion de la colonne vertébrale qui cause des douleurs au dos. Les causes de cette maladie ne sont pas connues, mais elle peut être liée à des facteurs héréditaires ou à des affections neuromusculaires. La scoliose est une condition qui ne peut pas être guérie. La posture du patient est améliorée à l’aide d’un traitement.

Pour soulager les douleurs, les médecins peuvent recommander l’utilisation d’une chaise ergonomique. Elle assure un soutien ferme de la colonne vertébrale et offre un confort au patient. Ce qui permet d’améliorer le positionnement de son dos et de diminuer les douleurs. Il existe des modèles de chaises ergonomiques qui disposent d’un mécanisme d’inclinaison permettant au patient de se pencher en arrière et de s’étirer de temps en temps.

Qu’est-ce que la scoliose ?

La scoliose est une déformation anormale de la colonne vertébrale qui entraîne une courbure de celle-ci de 10 degrés ou plus. Cette courbure peut se produire sur le côté droit ou gauche de la colonne ou sur les deux côtés et au niveau de sections différentes. La scoliose peut toucher des personnes de tout âge, des bébés aux adultes, mais elle se manifeste le plus souvent chez les enfants de 10 à 15 ans.

scoliose

Les différentes formes de scoliose

La scoliose peut prendre différentes formes, selon la nature de la courbure de la colonne vertébrale. Les types de scoliose les plus courants sont :

  • Thoracique : la courbure est localisée au milieu de la colonne vertébrale. Il s’agit de l’endroit le plus fréquent où se développe une scoliose ;
  • Lombaire : la courbure scoliotique est située dans la partie inférieure de la colonne vertébrale ;
  • Dorso-lombaire : les vertèbres des deux sections (la région lombaire et thoracique) sont touchées par la courbure ;
  • Lévogyre : la colonne vertébrale (dans la région lombaire) se courbe vers la gauche, en formant un C ;
  • Dextro scoliose : la colonne vertébrale se courbe vers la droite, formant un C vers l’arrière. Il s’agit du type le plus courant de courbure latérale de la colonne vertébrale.

La dextro scoliose se forme dans la zone thoracique, mais une deuxième courbe dans la direction opposée peut se développer dans la colonne lombaire, créant une forme en S vers l’arrière. Ceci est un exemple de double scoliose.

Les symptômes de la scoliose

La scoliose peut toucher les enfants ou les adultes. La cause de cette déformation reste inconnue. Des cas d’enfants atteints nés avec une courbure ont été recensés ainsi que ceux d’adultes qui ont développé cette condition plus tard.

Il existe des symptômes qui doivent vous alerter :

Chez l’enfant

Chaque enfant atteint de scoliose est différent, certains ne présentent aucun symptôme alors que d’autres peuvent présenter :

  • épaules avec des hauteurs différentes ;
  • tête mal centrée par rapport au reste du corps ;
  • hanches asymétriques ;
  • côtes poussées vers l’extérieur ;
  • bras qui ne se tiennent pas droit le long du corps ;

Chez l’adulte

Des détériorations des os et des articulations peuvent arriver avec l’âge. L’usure des disques intervertébrales entraîne une courbure de la colonne vertébrale. Les douleurs au dos constituent le premier signe de scoliose chez l’adulte. Elles sont dues à des lésions osseuses dans le dos. La colonne vertébrale exerce une pression sur les nerfs voisins en se courbant. Cela provoque des symptômes comme la faiblesse et l’engourdissement des pieds.

Les autres symptômes qui doivent alerter sont :

  • Épaules et hanches asymétriques ;
  • Bosse dans le bas du dos ;
  • Difficulté à marcher et à se tenir droit ;
  • Diminution de la taille ;
  • Bosses osseuses dans les articulations de la colonne vertébrale ;
  • Sensation de satiété rapide lorsque vous mangez, car la colonne vertébrale exerce une pression sur votre ventre.

Comment la scoliose affecte la posture ?

La scoliose affecte différemment la posture, selon le stade auquel se trouve la maladie.

Posture avec une scoliose légère

Une scoliose légère se caractérise par une courbure de 10 à 25 degrés. Les changements dans la posture sont minimes et difficiles à repérer à ce stade. On peut cependant remarquer des vêtements mal ajustés, un changement dans la démarche ou une inclinaison du corps en position debout. Des épaules et des hanches asymétriques, une tête décentrée, des bras ou des jambes de longueurs différentes sont aussi le signe d’une scoliose légère.

Posture avec une scoliose modérée

Les patients atteints de scoliose modérée ont une courbure de 25 et 40 degrés. La majorité des patients diagnostiqués présente une forme modérée. Les changements posturaux sont plus perceptibles à ce stade.

La rotation et la courbure de la colonne vertébrale sont visibles à l’œil nu. Lorsque le patient se penche en avant, les asymétries des côtes et des omoplates sont plus prononcées. Les épaules sont asymétriques, ce qui entraîne un changement notable de la posture.

Posture en cas de scoliose sévère

Les changements posturaux sont plus graves et davantage prononcés à ce stade. On remarque le syndrome du dos plat, c’est-à-dire que le dos semble plat lorsqu’il est vu de côté.

  • La tête, les épaules et les hanches semblent décentrées ;
  • Une jambe paraît plus longue que l’autre ;
  • Et une bosse apparait au niveau des côtes.

Les risques pour la santé liés à une mauvaise posture causée par la scoliose

La scoliose peut entraîner des conséquences graves sur la santé, notamment :

Des problèmes pulmonaires et cardiaques

Lors d’une scoliose sévère, la cage thoracique est poussée contre le cœur et les poumons. Cela entraîne des problèmes respiratoires et rend difficile le pompage du sang par le cœur. Les risques d’infections pulmonaires sont élevés et peuvent entraîner des problèmes cardiaques.

La compression nerveuse

Chez l’adulte atteint de scoliose, les os de la colonne vertébrale compriment les nerfs voisins. Cela peut entraîner une incontinence urinaire, une incontinence intestinale et un dysfonctionnement érectile.

Les avantages d’une chaise ergonomique pour la scoliose

Les chaises ergonomiques constituent la solution idéale pour soulager les douleurs liées à la scoliose. Elles sont conçues pour épouser et soutenir la forme de la colonne vertébrale. Cela permet de réduire la tension et la pression exercées sur les disques vertébraux.

Soutien pour le dos et amélioration de la posture

Les chaises ergonomiques assurent un confort sur toute la longueur de la colonne vertébrale. Cela évite de se courber et réduit les douleurs dorsales. Elles aident à reposer le dos, les bras et favorisent l’alignement du dos avec la nuque.

Soulagement de la pression sur les hanches et meilleure circulation sanguine

La conception de la chaise ergonomique vous donne une meilleure posture et empêche la formation de points de pression dans vos articulations. Vous améliorez votre circulation sanguine en vous débarrassant de ces points de pression.

Les caractéristiques clés d’une chaise ergonomique adaptée à la scoliose

Le bassin d’une personne souffrant de scoliose doit être positionné correctement pour que la chaise puisse agir sur la colonne vertébrale. Les hanches doivent être placées au centre et à l’arrière du siège pour un positionnement optimal.

fauteuil de bureau ergonomique

Les supports latéraux de posture

S’asseoir avec une scoliose consiste à gérer le positionnement de la colonne vertébrale et à apporter des améliorations posturales. Les supports latéraux sont essentiels pour atteindre ces deux objectifs. Ils vous aident à balancer les deux côtés et à atténuer les torsions ainsi que les flexions causées par la scoliose. Ils permettent également de maintenir votre tronc droit et vous empêchent de vous affaisser sur le côté.

Les supports pour le cou et la tête

Ces supports vous empêchent de vous affaisser sur le côté et minimisent le risque d’aggraver votre scoliose. Ils permettent de maintenir un alignement droit entre la tête et le bassin sans créer une importante flexion au niveau de la nuque. Les chaises ergonomiques disposent d’une fonctionnalité d’inclinaison qui aide à maintenir la tête droite et à éviter une accumulation de pression. Cela permet de vous débarrasser des douleurs au dos.

Les différents types de chaises ergonomiques et leurs avantages

Il existe 3 types de chaises ergonomiques pour la scoliose :

Le siège de bureau

Le fauteuil de bureau fait partie des chaises ergonomiques les plus utilisées. Il est conçu pour un usage en milieu professionnel et offre peut être personnalisé. Vous pouvez régler plusieurs éléments et les adapter à votre posture, notamment les lombaires, l’assise, le dos, les accoudoirs, la hauteur et le traversin.

La chaise assis genoux

La chaise assis genoux se caractérise par une inclinaison vers l’avant. Elle permet de répartir votre poids sur vos membres inférieurs et sur votre bassin. Votre colonne vertébrale est bien positionnée et vous éprouvez moins de douleur.

chaise assis genoux

La chaise assis debout

Cette chaise ressemble à un tabouret. Elle est conçue pour renforcer le dos et la colonne vertébrale.

Comment choisir une chaise ergonomique adaptée à la scoliose ?

Le choix de la chaise ergonomique dépend de la gravité de votre scoliose. Voici quelques éléments que vous devez prendre en compte avant d’acheter une chaise ergonomique pour soulager vos douleurs au dos :

Les pivots et accoudoirs ajustables

Les pivots et les accoudoirs doivent être réglables. Vous devez être en mesure de reposer confortablement les bras inférieurs et le coude sur l’accoudoir. Cela vous aidera à réduire l’incidence de l’inconfort des épaules et du cou sur votre dos.

Un soutien pour le bas du dos

La chaise ergonomique idéale doit offrir un soutien lombaire adéquat. Elle doit permettre un réglage en termes de hauteur et de profondeur afin de s’assurer que la colonne vertébrale soit bien positionnée.

Une hauteur réglable

La chaise ergonomique que vous choisissez doit permettre de se débarrasser des douleurs liées à la scoliose. Vous devez pouvoir régler facilement sa hauteur en choisissant une chaise dotée d’un levier de réglage.

Un dossier confortable

Privilégiez une chaise avec un dossier disposant d’une largeur d’environ 30 à 50 cm et qui soutient la courbe naturelle de la colonne vertébrale. Vous devez pouvoir régler son angle et un système de verrouillage doit être inclus pour empêcher le siège de se pencher considérablement en arrière.

Le matériau du siège

Assurez-vous que le siège soit suffisamment rembourré pour être confortable. Les meilleures chaises minimisent les douleurs dorsales ainsi que la probabilité de développer des escarres.

Aménagez comme il se doit votre bureau si vous avez une scoliose

Un environnement de travail adapté est d’une importance capitale pour maintenir une santé optimale, surtout en présence de conditions comme la scoliose. Cette affection, qui se caractérise par une courbure latérale de la colonne vertébrale, peut générer des douleurs et des inconforts si le bureau n’est pas aménagé de manière adéquate.

Le choix du siège sur le site allee-du-bureau.com est une priorité. Privilégiez un fauteuil offrant un bon soutien lombaire. Un siège ergonomique, avec ses différentes options de réglage, est généralement un excellent choix. Il est également essentiel de maintenir une posture droite, la tête alignée avec le torse et les pieds à plat sur le sol.

La hauteur du bureau doit être ajustée de manière à ce que vos bras soient à angle droit lorsque vous tapez sur le clavier. Ce positionnement évite de trop solliciter les muscles du dos et du cou, ce qui peut exacerber les symptômes de la scoliose.

Le placement de l’écran est également crucial. Il doit être à hauteur des yeux, pour éviter les tensions dans le cou. De plus, il est recommandé de prendre des pauses régulières pour se lever, s’étirer et se déplacer un peu. Ces courtes pauses sont bénéfiques pour la circulation et le maintien d’une bonne posture. Vous pouvez désormais aménager un espace bureau en respectant votre posture. 


Frédéric Domain


Bandeau google actus

Etiquettes : fauteuil ergonomique

Newsletter Campustech

Recevoir les actus, critiques, guides et bons plans jeux de société deux fois par semaine

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

A lire aussi :

femme qui travaille sur un poste de travail ergonomique

Quels sont les éléments à prendre en compte pour l’ergonomie de son bureau ?

femme dans un fauteuil de télétravail qui a mal aux cervicales

Notre sélection de fauteuils adaptés pour le télétravail

test autonomous ergochair pro

Test du fauteuil ergonomique Autonomous ErgoChair Pro

Dans la même catégorie :

Playstation portable

Un moddeur transforme une manette PS1 rare en console PlayStation portable

alternative artwork nintendo switch dock

Le dock de la Switch 2 sera-t-il une petite révolution ?

Earth-2 Nvidia

Earth-2 : Nvidia crée une deuxième terre virtuelle pour prédire le temps avec une IA

ps5 pro

PS5 Pro : une console surpuissante pour vivre l’expérience ultime sur GTA 6

server pc

Jeu vidéo : les avantages d’utiliser un serveur dédié

apple vision pro france

Apple Vision Pro : le casque fait un énorme buzz mais pourquoi n’est-il pas dispo en France?

jeune femme gamer

Réduire le lag dans vos jeux : 3 problèmes courants et leurs solutions

Carte Graphique Nvidia rtx 3080

Guide d’achat : choisir la meilleure carte graphique 3080 pour vos besoins

Laisser un commentaire