Mon avis sur Tamashii Chronicles of Ascend : Awaken Realms fait-il encore rêver ?

L'arrivée d'une grosse boîte Awaken Realms est toujours accompagnée d'un sentiment d'excitation : matériel de folie, gros jeu, grosse campagne...Tamashii Chronicles of Ascend sur le papier avait des atouts furieusement convaincants, mais qu'en est-il une fois installé sur la table ? Voici mon avis sur Tamashii !

Étant grand fan de Awaken Realms (j’ai joué à this war of mine, Tainted Grail, Etherfields, ISS Vanguard), je ne pouvais pas ne pas vous parler du dernier jeu de Awaken Realms  Lite Tamashii. Jeu que j’ai reçu via financement participatif sur Gamefound en novembre dernier. Entre Ghost in the Shell et Shadowrun, entre Blade Runner et Alita, Tamashii déploie son univers cyberpunk dans un jeu à campagne très bien produit.

La marque de fabrique de Awaken Realms ? Des jeux coopératifs (sauf 1) à figurines magnifiques, aux règles lourdes sans être alambiquées, extrêmement narratifs et immersifs, avec une DA et un univers sublimes et réinventés. Pour reprendre une expression de la chaîne des excellents NixX et les Ludovores (allez y jeter un coup d’œil !) « Awaken Realms est une machine à créer des jeux qui nous font rêver. »

Le revers de la médaille ? Un gros livret de règles, des parties plutôt longues de 2/3h avant sauvegarde, une campagne interminable, une certaine répétitivité au cours de l’aventure.

Tamashii sort il de ces stéréotypes ? Découvrons ça ensemble !

Note : j’ai perdu les photos que j’avais prises en jouant, donc les photos présentes dans l’article proviennent du site de l’éditeur !

tamashii chronicles of ascend

 

Des scénarios et des boss

Dans Tamashii, vous êtes dans une ère postapocalyptique où une IA malveillante a pris le contrôle du Monde. Différentes factions éparpillées tentent de se rebeller contre cette autorité sans grande réussite jusqu’à présent. Vos données personnelles ont été téléchargées dans un corps robotique vous ne savez pas vraiment pourquoi vous êtes là, et votre tâche et le jeu vous propose de le découvrir.

Premier grand changement dans Tamashii, le jeu se joue en scénarios qui forment ensemble une campagne complète tel un jeu vidéo. Ceci a le grand avantage que l’on sait qu’après deux trois heures de partie, le scénario est terminé. À l’instar de Too Many Bones, on build son perso tout au long du scénario jusqu’à un potentiel boss final.

A la fin du scénario le personnage retombe à zéro. Là où le jeu est surprenant, c’est que les bonus débloqués durant le scénario pourront être redébloqués dans les scénarios suivants donc on a quand même l’impression d’une montée en puissance du personnage. Mais moins prononcé que dans des jeux comme ISS Vanguard ou Tainted Grail.

Les mécaniques de Tamashii

J’ai personnellement beaucoup apprécié ce choix de faire un jeu en scénarios, ce qui me donnait l’impression d’avoir un début et une fin à chaque partie. Très bien trouvé bravo ! Le jeu se joue sur un monde fermé créé avec des tuiles (mise en place un peu longue). On aura donc des mini-missions à réaliser en accord avec le scénario avec un temps limité pour chacune d’entre elles.

Dans chaque tour de jeu, on a une étape de déplacement une étape de programmation, et une étape de combat potentiel. Lorsqu’on se déplace, on augmente sa traçabilité par l’IA, et donc les chances qu’elle nous repère et nous envoie un monstre à combattre. La programmation se fait via un système de bag building intelligent où on déplace, on va placer des token sur un pad et après réaliser des hacks de système sous la forme d’un puzzle.

C’est aussi en générant ces programmes que l’on va augmenter ses caractéristiques pour la partie. Les combats se font avec un mélange de jets de dés mais aussi de hack sur les monstres. Ils sont très variés car chaque monstre a ses forces et ses faiblesses. Petit reproche, les monstres s’attachent comme des parasites sur les personnages individuels, cela veut dire que nous combattons les monstres chacun pour soi et non pas en équipe.

Cela réduit à mon sens énormément le facteur coopératif du jeu. On a plutôt l’impression d’être des persos qui jouent et affrontent leur monstre chacun dans leur coin… Ce fut un gros point noir pour moi qui suis habitué à des jeux plus interactifs comme Tainted Grail.

tamashii awaken realms

tamashii awaken realms

A lire :  Mon avis sur Le Murmure des Feuilles, un jeu de société paisible pour l'automne

Narration

Niveau narration, je trouve qu’on est très en-deça de ce que Awaken Realms a l’habitude de produire. Chaque scénario à une introduction et une conclusion qui fait sens dans l’histoire. Mais les personnages et leurs personnalités sont je trouve moins travaillés que d’habitude. L’immersion en prend donc un coup.

À noter que le gros point fort (comme Too Many Bones), c’est que les scénarios sont entièrement rejouables et que peut donc faire découvrir le jeu facilement à des amis lors d’une soirée. Car même si les règles sont lourdes à maîtriser elles sont très faciles à transmettre après coup.

tamashii awaken realms
source :tamashii awaken realms
A lire :  Ces jeux de société sans pitié pour votre couple ! Divorce en vue !

En conclusion, je dirais que Tamashii est bon, mais rate son coup sur les points tels que la répétitivité, le manque de narration globale, et le manque de coopération entre joueurs dans les missions. Pour paraphraser encore une fois NixX et Xavier, je suis d’accord pour dire que la magie Awaken Realms fonctionne de moins en moins sur moi. Peut-être que ce serait l’occasion pour moi de me tourner vers des vieux eurogames remastered comme l’excellent Château de Bourgogne Deluxe !


Nom de l'auteur de la publication


Bandeau google actus

Etiquettes : awaken realms | Tamashii

Newsletter Campustech

Recevoir les actus, critiques, guides et bons plans jeux de société deux fois par semaine

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

A lire aussi :

S.T.A.L.K.E.R : le crowdfunding du jeu de plateau dépasse les 2 millions !

jeux de plateau avec figurines

3 jeux de plateau avec figurines pour s’immerger dans des aventures épiques

etherfields

Etherfields : le jeu qui vous fait explorer vos rêves et cauchemars les plus fous !

Dans la même catégorie :

face-a-face-boreal-conspiracy

Face à face ludique : Boréal vs Conspiracy, quelle tuile !

ici c'est paris ! jeux de société

Ici c’est Paris ! 3 jeux de société sur le thème de la capitale française

5 jeux en bois qui ne vous laisseront pas de marbre

3 jeux de société pour les fans du Marvel Cinematic Universe

mudum box printemps

J’ai reçu la Easy Box Ludum de printemps (avis)

scorpion masqué zombie kids

L’univers Zombie Kidz : 3 jeux pour faire plaisir à vos enfants !

5 jeux d'ambiance

5 jeux d’ambiance : ça te branche qu’on s’en paye une tranche ?

Boardgames Classic Carcassonne

Boardgames Classics : Carcassonne l’incontournable

Laisser un commentaire