Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Mon avis sur Myriades, rendez-vous en tuile inconnue

Myriades est un jeu de tuiles aux atours mignons mais au gameplay assez retors, dans lequel vous assemblez vos tuiles rapidement pour correspondre au schéma demandé. Voici mon avis sur Myriades !
Avis Myriades

Le pitch de Myriades : Vous êtes un ou une jeune Capitaine à la tête d’une flottille et vous parcourez les mers pour trouver des îles hospitalières où votre peuple pourra s’installer et prospérer en paix. Oooh Comme c’est mignon !

Le matériel :

  • De belles tuiles triangulaires avec tout pleins de petits symboles craquants et colorés, recto-verso les tuiles (retiens-bien ça surtout !)
  • Un paquet de cartes prophétie avec ces mêmes symboles dis-donc et des numéros devant eux (tiens…)

 

Mais dis-moi c’est mimi, il faut faire un petit paysage pour que les bonhommes vivent en harmonie dans la nature c’est ça ? Presque presque… approche-toi encore un peu plus près ! Dans cette charmante boite au visuel attirant avec ses personnages adorables, son univers enfantin et ses couleurs pastels, très peu de matériel donc et trois fois rien comme règles !

matériel myriades

A lire :  Cascadero : le prochain Reiner Knizia est un jeu de tuiles superbe

Comment jouer à Myriades

  1. Chacun se munit des 3 tuiles de départ (facile elles sont numérotées)
  2. On mélange les cartes et forme un tas au centre

 

Puis à chaque tour :

  1. On révèle une carte sur laquelle apparaît donc des symboles et une quantité précisée (2 champignons, 1 toucan, 3 diam’s…)
  2. Le plus rapide à agencer ces 3 triangles pour faire apparaître au centre exactement le nombre de symboles demandés gagne la carte !

 

Et c’est là qu’il ne faut pas oublier que les tuiles sont recto-verso. Croyez-moi que vous allez les tourner et les retourner ces satanés triangles pour trouver le positionnement unique et exact pour n’avoir ni trop, ni trop peu de symboles ! Aaaah tu voulais y venir hein sur ta petite île paradisiaque ?!

Eh ben voilà ! T’y es et tu nous as tous embarqué dans ton aventure. En effet, difficile de résister à l’envie de tenter l’aventure. Les parties sont courtes, ça ricane à table presque autant que ça crie au scandale quand un joueur semble avoir des lasers dans les yeux et arrive à créer sa combinaison en moins de deux !

Bon, du coup faudrait quand même trouver un moyen de lui faire payer à ç’ui là !

tuiles myriades

Eh bien justement, les auteurs ont tout prévu (surement qu’ils étaient nuls eux aussi !). Quand un joueur obtient sa deuxième carte, c’est à dire qu’il a réussi deux fois à répondre aux exigences des cartes prophétie, il récupère un quatrième triangle. La règle reste la même seulement ça va se corser un peu pour lui car beaucoup plus de possibilités s’offrent à lui tout à coup.

Et c’est pas fini !

Quand un petit filou arrive à quatre cartes (donc quatre réussites nom d’un chien des îles !), il se colle une cinquième tuile et là il arrête de faire le malin, il est même au bord des larmes. Enfin sauf si en face les autres en sont toujours à une seule réussite… dans ce cas il vous fait son plus beau rire de sorcière diabolique ! Dès qu’un joueur gagne sa cinquième carte, la partie s’arrête ! Il complète son île merveilleuse en plaçant le capitaine et fait une danse de la joie dont vous ne reviendrez pas (croche patte interdit !).

A lire :  5 petits jeux de société bien frais pour jouer cet été

Mon avis sur Myriades :

Myriades est un sublime jeu familial aux traits doux et couleurs envoûtantes (la qualité du matériel est d’ailleurs à saluer). Il va gentiment prendre ton petit cerveau à deux mains et le serrer très fort contre son coeur mais genre fort fort quoi, jusqu’à le sentir réduit en bouillie que même Dracula il en voudrait pas en collation !

C’est incroyable de voir comment ce genre de proposition aussi énervante te donne quand même envie d’essayer ! En famille c’est du bonheur, les enfants kiffent dégommer leurs parents (lents et mous quand eux sont pleins d’énergie et de volonté voire de rage !).

Ce qui est bien pensé d’ailleurs, c’est que le jeu n’est pas punitif : il n’y a pas de pénalité quand on se trompe donc rapidité ok mais pas grave si les p’tits bouts (ou les grands dadais) se précipitent pour rien. Je trouve ça plutôt valorisant : pour une fois on ne pointe pas l’’échec en revanche on ajoute une contrainte à celui qui prend de l’avance (ça t’apprendra à faire ton crâneur).

tuiles myriades

A lire :  Vous voulez découvrir les jeux de société ? Voici 5 jeux à posséder absolument

Myriades

  • Un jeu de B.Turpin et R.Galonnier
  • Illustré par Gorobeï
  • Edité chez Ghost dog
  • De 1 à 5 joueurs
  • Dès 7 ans

 

myriades

achat playin

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
bouton Ludum
bouton playin 2
wizard head campustech

Newsletter

Reçois un récap des actus ludiques + les bons plans et promos sur les jeux