Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Gwent : le jeu de cartes The Witcher donne le pouvoir aux joueurs !

La dernière mise à jour de Gwent est là ! Désormais, c'est à la communauté de décider des futurs équilibrages.
Gwent

Qui aurait cru qu’un mini-jeu de The Witcher 3 prendrait une telle ampleur ? Le Gwent, après des années d’évolution, passe le flambeau à sa communauté pour définir son avenir. Un tournant stratégique surprenant que je décrypte pour vous. À travers l’introduction du système de vote innovant du Conseil d’équilibre de Gwent, les joueurs peuvent désormais influencer directement la méta du jeu. En utilisant leurs propres connaissances et opinions, ils ont la possibilité de décider des ajustements nécessaires pour rendre certains personnages plus puissants ou moins chers.

Des débuts modestes à un succès retentissant

Rappelez-vous, le Gwent a vu le jour comme un simple mini-jeu au sein de The Witcher 3: Wild Hunt. Un succès tel qu’il a eu droit à son propre lancement en 2018. Les années ont vu naître des extensions comme Thronebreaker et des éléments innovants tels que Rogue Mage.

L’heure du dernier patch…et de la Balance Council

Conformément aux annonces de CD Projekt l’année dernière, le dernier patch officiel, Update 11.10, vient d’être déployé. Au-delà des ajustements finaux des développeurs, cette mise à jour introduit un élément clé : la Balance Council. Ce mécanisme offre aux joueurs la possibilité d’influencer sur les futurs ajustements de l’équilibre des cartes. En gros, de définir la meta du Gwent !

 

A lire :  Faut-il utiliser une arme à deux mains dans Diablo 4 ?

La Balance Council : Comment ça marche ?

Prestige 1 : La porte d’entrée au Conseil d’équilibre

Pour pouvoir participer à cette initiative unique, il y a quelques conditions requises que les joueurs doivent remplir avant de prendre part au Conseil d’équilibre. Tout d’abord, ils doivent avoir atteint le niveau Prestige 1 dans le jeu. Ensuite, ils doivent soit être classés Pro Rank, soit avoir remporté 25 parties classées au cours de la saison en cours.

Si vous répondez à ces exigences, vous aurez accès au Conseil d’équilibre via le menu principal de Gwent. Une fois là-bas, vous pouvez voter pour des changements spécifiques en plaçant des cartes dans quatre catégories différentes :

  • Plus puissant
  • Moins puissant
  • Plus cher (en provisions)
  • Moins cher (en provisions)

Depuis le menu principal de Gwent, accédez à la Balance Council et votez pour les modifications des cartes en les glissant dans l’une des quatre catégories prédéfinies.

Le processus de vote et les ajustements mensuels

Chaque joueur a la possibilité de voter pour jusqu’à trois cartes dans chaque catégorie. Un minimum de 50 votes en général est requis pour qu’un changement spécifique soit pris en compte par le Conseil. Une fois le cycle mensuel terminé, les cartes sélectionnées dans chaque catégorie seront ajustées en fonction des résultats du vote.

CD Projekt explique que ces limitations sont mises en place pour permettre au Conseil d’équilibre d’influencer la méta du jeu sans créer de chaos. Les seuils peuvent être modifiés en fonction des résultats initiaux et de l’interaction des joueurs avec la fonctionnalité avant sa sortie.

Un avenir dans les mains de la communauté
Si des mises à jour techniques peuvent encore voir le jour, Gwent prend une nouvelle direction, confiant son avenir à sa communauté.

A lire :  8 secrets bien cachés de l'acte 1 de Baldur's Gate 3

Potentielles modifications supplémentaires

Si des problèmes techniques importants surviennent suite aux changements apportés par le Conseil d’équilibre, des correctifs supplémentaires pourraient être publiés par CD Projekt. Autrement, le Gwent continuera ses aventures de chasse aux monstres accompagnées uniquement de sa communauté, dont l’apport devient indispensable pour façonner le futur métagame.

L’impact sur l’avenir de Gwent

C’est une première étape intéressante pour donner aux joueurs un certain contrôle sur leur environnement de jeu et stimuler davantage l’interaction avec la communauté. Le système pourrait également amener CD Projekt à prendre conscience des tendances et préférences des joueurs de Gwent, leur permettant d’identifier les cartes qui pourraient nécessiter des ajustements supplémentaires dans le futur.

De plus, cela pourrait ouvrir la voie à une meilleure communication entre les développeurs du jeu et sa communauté, en fournissant aux joueurs un sentiment d’appartenance et de collaboration avec l’équipe de CD Projekt.

A lire :  Bomb Rush Cyberfunk : le successeur de Jet Set Radio débarque sur pc et Switch aujourd'hui !

La démocratisation de l’équilibrage

Au-delà des répercussions sur l’avenir de Gwent, cette initiative met en lumière un phénomène fascinant, celui de l’équilibrage des jeux vidéo par la base. Il reflète non seulement l’importance de la transparence et de l’implication des joueurs dans le processus de développement, mais aussi un intérêt renouvelé pour le travail collectif, où chacun a la possibilité d’apporter son expertise et ses idées pour améliorer l’expérience globale.

Le Gwent évolue dans une direction inattendue, montrant à quel point CD Projekt valorise sa communauté. Un modèle participatif qui pourrait inspirer d’autres studios ? Seul le temps nous le dira. Restez à l’écoute sur Campustech pour suivre ce voyage passionnant de Gwent avec ses fans !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
bouton Ludum
bouton playin 2
wizard head campustech

Newsletter

Reçois un récap des actus ludiques + les bons plans et promos sur les jeux