Bienvenue à Asteria, le premier personnage autiste dans le canon de Donjons et Dragons

Le dernier livre de la 5e édition de Donjons et Dragons introduit un personnage neuroatypique : Asteria.

Asteria personnage autiste de donjons et dragons

Hermine_M

actus JDR

L’éditeur de jeux de rôles Wizards of the coast s’apprête à sortir encore quelques livres avant de clôturer la 5e édition de la série de règles de Donjons et Dragons. Parmi eux, The book of many things sortira en novembre. À la manière d’autres livres récents, il est raconté du point de vue d’un personnage de fiction, et il s’agit cette fois-ci d’Asteria. Elle est présentée comme une princesse devenue paladin et c’est elle qui guidera les joueurs tout le long du livre, agrémentant l’aventure de petites blagues et commentaires comme d’autres narrateurs avant elle. Mais, à la différence des précédents, Asteria est autiste.

Asteria, personnage neuroatypique

Sa créatrice Makenzie De Armas, elle-même autiste, a ainsi puisé dans son expérience personnelle pour donner vie à un personnage qui peine à regarder les gens dans les yeux (ce qui peut être un avantage dans le jeu) ou encore qui peut faire preuve d’un hyperfocus tel qu’il oublie de manger une fois engagé dans la résolution d’un problème.

De Armas a notamment souhaité qu’Asteria ne soit pas uniquement définie par sa neuroatypie, évitant ainsi l’impression qu’elle a simplement été ajoutée au jeu pour pouvoir cocher une case « diversité ». L’important est de montrer qu’Asteria peut s’émanciper grâce à (et non malgré) sa neuroatypie.

Personne n’étant mieux placé que la créatrice elle-même pour la présenter, voici ce qu’elle en dit dans une interview pour Polygon  : « Ça se voit dans chacune de ses actions, mais ça ne la définit pas. Elle a l’occasion d’exprimer son amour et bien d’autres choses au-delà de je suis autiste, et c’est tellement enrichissant de l’accompagner dans ses expériences au travers des notes et de son histoire »

book of many things

 

De Armas fait ainsi un magnifique pied de nez aux personnes qui lui ont dit que DnD n’était pas fait pour les personnes autistes à cause de l’aspect social. Sauf que, comme le souligne l’écrivain·e Meg Leach, c’est au contraire un jeu dans lequel beaucoup de personnes autistes peuvent se retrouver, puisqu’un univers fantastique comme celui de DnD peut tout à fait s’accommoder des facettes uniques liées à la neuroatypie et même les accueillir pleinement.

Beaucoup de programmes visant à aider l’inclusion de personnes autistes (enfants comme adultes) ont d’ailleurs adopté les jeux de rôles comme outil d’intervention sociale, et Meg Leach a probablement le meilleur argument dans ce sens : « Étant autiste, le monde imaginaire dans ma tête est bien plus exaltant que le monde dans lequel vivent mes amis. Grâce à DnD j’ai enfin un moyen de le partager avec eux« .

Ce n’est pas la première fois que Makenzie De Armas laisse apparaître des aspects d’elle-même dans ses créations dans le but de contribuer à plus d’acceptation et d’inclusion. Étant « fièrement autiste, handicapée et Philippine » selon sa biographie (3), elle a notamment participé à la création de I’ve been, mettant en avant la difficulté de s’ouvrir sur la santé mentale, ou encore à The Island of Sina Luna, inspirée par la culture philippine dont les histoires ont été masquées par la colonisation.

mackenzie de armas
source : makenzielaneda.com

L’introduction d’Asteria dans le canon participe également à répondre à l’un des buts de Wizards pour la 5e édition de DnD, qui était de présenter un spectre de personnages beaucoup plus inclusif, ce qui était loin d’être le cas dans les éditions précédentes.

Pour se lancer dans Donjons & Dragons 5e édition :

initiation dnd 5

achat playin


Hermine_M


Bandeau google actus

Etiquettes : donjons et dragons

Newsletter Campustech

Recevoir les actus, critiques, guides et bons plans jeux de société deux fois par semaine

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

A lire aussi :

un magicien de donjons & dragons lance un sort

Donjons & Dragons : comment prendre un niveau ? Le guide

Donjons & Dragons le guide pour bien débuter

Donjons & Dragons : le guide pour bien débuter vos aventures !

5 jeux de rôle pour découvrir avec ses amis

Rassemblez votre équipe : voici 5 jeux de rôle pour initier vos amis

Couverture donjons et dragons nouvelle édition

Nouvelle édition Donjons & Dragons : tous les dragons ne sont pas méchants

hasbro chris cocks

Hasbro persiste et signe dans l’utilisation d’IA pour Magic ou Donjons & Dragons

Dans la même catégorie :

Sons of the Singularity Cthulhu

Sons of the Singularity et l’Appel de Cthulhu : des campagnes historiques en or

Couverture donjons et dragons nouvelle édition

Nouvelle édition Donjons & Dragons : tous les dragons ne sont pas méchants

La Desbanda

La Desbandá 1937 : un jeu de rôle narratif pendant la Guerre Civile Espagnole

Orient Express Cthulhu

Cthulhu : la campagne mythique Terreur sur l’Orient Express est en promotion

Pax Elfica Le Lanternier

Le Lanternier : un roman de Pierre Grimbert dans l’univers de Pax Elfica

Petites sorcières jeu de rôle enfants

Petites Sorcières : un jeu de rôle pour enfants signé Antoine Bauza

Coriolis The Great Dark

Coriolis The Great Dark : explorez l’Horizon Perdu et récoltez les Fleurs d’Agorab

The Lost Universe

The Lost Universe : un jeu de rôle propulsé par la NASA !

Laisser un commentaire