Arrestation choc au Japon : il pirate un jeu Pokémon pour vendre des créatures sur mesure !

Un homme de 36 ans s'est fait arrêter au Japon pour avoir cracké un jeu Pokémon...

Pokémon Police

L’attrait de l’écosystème Pokémon entraîne des activités qui franchissent les frontières de la légalité. Le cas récent d’arrestation au Japon pour modification illégale de données dans des jeux Pokémon soulève de nouveau la question de la frontière entre passion et délit.

Arrestation pour ventes illicites de pokémons personnalisés

L’affaire débute par l’arrestation par la police japonaise de Yoshihiro Yamakawa, un homme de 36 ans, pour avoir altéré illégalement les données de sauvegarde des jeux Pokémon Ecarlate et Violet sur Nintendo Switch, comme le reporte NHK. Utilisant un outil en ligne, il a créé des Pokémon sur mesure qu’il a ensuite vendus sur une plateforme d’échange de biens virtuels. Cette pratique, bien qu’inventive, enfreint directement la loi japonaise connue sous le nom d’Unfair Competition Prevention Act.

L’arrestation s’est effectuée le 9 avril, suite à un travail des officiers de la cyberpatrouille (pas pat), qui ont surpris Yamakawa en pleine transaction. Il proposait des créatures rares et difficiles à entraîner à des prix défiant toute concurrence, comme un lot de « 6 Pokémon pour seulement 30 dollars ». Cette annonce trahit l’existence d’un marché noir de Pokémon, mais elle révèle aussi jusqu’où certains sont prêts à aller pour obtenir ces créatures convoitées.

Un phénomène récurrent dans l’univers pokémon

Ce n’est pas la première fois que la justice japonaise doit intervenir dans des affaires de modification de jeux Pokémon. En effet, un cas semblable s’était produit en 2021, où une personne avait été arrêtée pour des motifs similaires impliquant les jeux Pokémon Epee & Bouclier. Le caractère répétitif de ces incidents met en lumière une problématique plus large au sein de la communauté : celle de la triche et de la modification de données de jeu.

Le succès phénoménal des jeux Pokémon, marqué par des ventes records et une communauté engagée, fait de la triche une question épineuse. Cela est d’autant plus vrai que la collection et l’entraînement de monstres rares constituent le cœur de l’expérience de jeu. The Pokémon Company, conscient des enjeux, a renforcé ses mesures contre les pratiques frauduleuses, tentant ainsi de préserver l’intégrité de ses jeux.

Conséquences et réactions suite à l’arrestation

Selon les informations relayées, entre décembre 2022 et mars 2023, Yamakawa aurait vendu ses créations pour un montant pouvant atteindre 13 000 yens l’unité, soit environ 85 dollars américains. Interrogé par les autorités, l’accusé a reconnu les faits, justifiant ses actions par la nécessité de subvenir à ses besoins. Bien qu’il ait avoué, l’ampleur de ses gains demeure inconnue, la police estimant que les profits pourraient se chiffrer en millions de yens.

Cette affaire me fait penser aux problèmes d’habitude réservés aux MMORPG : la vente de kamas dans Dofus, le minage de Gold dans WOW : certains ont toujours préféré payer plutôt que farmer, et d’autres farmer pour gagner de l’argent.

Implications pour la communauté et l’industrie

Les conséquences de ces pratiques vont bien au-delà de l’impact sur un individu ou un jeu en particulier. Elles soulèvent des questions fondamentales sur la sécurité des données, l’équité dans le jeu et l’impact de la triche. Dans le cas spécifique de Pokémon, où la collection de créatures uniques joue un rôle central, la tentation de prendre des raccourcis peut s’avérer grande pour certains.

En même temps, comment en vouloir à des personnes qui tentent de subsister en s’engouffrant dans des failles ou des exploit de certains jeux ? La question est vaste, vous avez 4h.


Frédéric Domain


Bandeau google actus

Etiquettes : Nintendo Switch

Newsletter Campustech

Recevoir les actus, critiques, guides et bons plans jeux de société deux fois par semaine

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

A lire aussi :

alternative artwork nintendo switch dock

Le dock de la Switch 2 sera-t-il une petite révolution ?

Suika Game

La folie Suika Game : le jeu de la pastèque roule sur l’Europe

5 jeux vidéo à mettre sous le sapin

5 jeux-vidéo à mettre sous votre sapin de Noël

Blade Chimera Nintendo Switch

Nintendo Indie World : la Switch fait le plein d’indé !

Outer Wilds Nintendo Switch

Outer Wilds Archéologue Edition : ce jeu merveilleux arrive enfin sur la Nintendo Switch

Dans la même catégorie :

pénurie or diablo 4

C’est la dèche dans Diablo 4 ! Pourquoi les joueurs sont tous pauvres ?

coffre Diablo 4

Diablo 4 : les meilleures activités pour farmer : or, xp, objets, matériaux

top 3 classes Baldur's Gate 3 pour débuter

Baldur’s Gate 3 : le top 3 des classes pour débuter !

GTA 6 whatup

GTA 6 va-t-il franchir une barre de prix symbolique ?

guide diablo 4 trempe perfectionnement

Guide du craft Diablo 4 : trempe, perfectionnement, enchantement

Diablo 4 XP

Mes conseils pour XP rapidement dans Diablo 4 Saison 4

classes diablo 4 saison 4

Quelle classe choisir pour la saison 4 de Diablo IV ?

GTA 6 monde ouvert

Fuite GTA VI : on va pouvoir jouer au basket en prison ou plonger avec des requins

Laisser un commentaire