Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Fabula Ultima, le JDR pour les fans de JRPG arrive bientôt en boutique !

Petit retour sur Fabula Ultima, le jeu de rôle qui a pour thème le JRPG tel qu'on le trouve dans le jeu vidéo. Sa sortie Française est imminente et nous allons tenter de savoir si le jeu vaut le coup ou pas.
Fabula Ultima front

Fabula Ultima est un nouveau jeu de rôle, conçu par Emmanuel Galileo, il sera édité dans nos contrées début Octobre 2023 par Don’t Panic Games et il ambitionne d’offrir une expérience proche des grands RPG japonais (Final Fantasy, Dragon Quest, Tales of, voir même Pokemon). Petit état des lieux sur ce que l’on sait du jeu.

fabula ultima

Comme un air de famille

En parcourant la page Gameontabletop du jeu, j’ai eu comme un sentiment de familiarité, qui s’est confirmé une fois le nez plongé dans le PDF de règles (le supplément press start), mis à disposition : Fabula Ultima est une version moins enfantine de Ryutama (qui pour mémoire, est un jeu de rôle sur le voyage initiatique qui a l’ambition d’apprendre les ficelles du jeu de rôle aux plus jeunes). C’est une impression plus qu’un fait, mais l’inspiration semble assez évidente. Et c’est une bonne chose : Ryuutama est un excellent jeu, un peu facile a casser, lorsqu’on est un joueur confirmé.

rpg dices

En effet il en reprend le système de jeu principal, la feuille de personnage s’en rapproche, là où Ryuutama avait pour but de faire voyager les personnages et de recueillir leurs récits de voyage, Fabula Ultima vise la légende. Les héros vont vivre une destinée héroïque et écrire leur légende. Enfin comme Ryuutama, Fabula Ultima ne propose pas de monde a proprement parler, il faut le créer de toute pièce l’univers, le jeu met à disposition les classes de perso, le système de jeu, les antagonistes, tout ce dont on a besoin de pour peupler un univers que l’on aura inventé de toute pièce. Fabula Ultima propose cependant des tonalités de jeu :

  • La High Fantasy classique avec ces fortifications, sa magie etc
  • la Nature Fantasy qui fait la part belle aux environnements sauvages et aux civilisations passées
  • la Techno Fantasy qui vise un monde plus embrumé, plus métallique, ce qui va nous permettre d’équilibrer le jeu entre une prédominance de la magie ou de la technologie.

Il est tout à fait possible enfin, de ne pas choisir et de voyager d’une ambiance à l’autre avec un scénario adéquat.

Pour jalonner la progression du personnage, ce dernier va engranger des points Fabula à chaque épreuve à laquelle il se sera confronté. Dans la réussite comme dans l’échec, il écrira sa légende. Le jeu met l’accent sur les personnages épiques, tragiques, hauts en couleur, et invite à pousser les curseurs au maximum, afin de faire vivre de grandes épopées aux personnages.

fabula ultima
Crédits : Don’t panic Game

 

A lire :  Avatar Legends : le jeu de rôle du dernier maître de l'air en VF ?

 

La gamme sera composée :

  • d’un livre de base d’environ 300 pages
  • d’un écran de jeu accompagné d’un carnet de maitre de jeu offrant conseils et astuces pour approfondir l’expérience de jeu
  • Du livret “Press Start” (disponible en pdf) permettant d’aborder les règles au cours d’une initiation pas à pas.

Une gamme assez resserrée, ce qui n’est pas pour déplaire aux bourses les plus modestes. J’aurais à déplorer l’absence d’un set de dés aux couleurs du jeu, mais je chipote.

Farm de Materias

Sans entrer dans les détails, car je n’ai pas joué au jeu, le système semble assez simple : le personnage dispose de 4 caractéristiques (Dextérité, Perception, Puissance et Volonté) à laquelle on attribut une sorte de dé en fonction de l’adresse du personnage : un dé 6 sera médiocre, un dé 8 moyen, un dé 10 sera mieux et le dé 12 permettra de maximiser les résultats.

fabula ultima
Crédits : Don’t panic Game

Pour chaque action, il faudra combiner 2 compétences, donc 2 dés, et les lancer face à une difficulté qui sera de :

  • 7 pour un test facile
  • 10 pour un intermédiaire
  • 13 pour un difficile.

Les personnages peuvent contracter des états qui vont réduire temporairement le niveau de dé d’une caractéristique.

fabula ultima
Un exemple de personnage avec sa fiche. Crédits : Don’t panic Game

 

A lire :  Pokémon : Evoli sublime votre Switch avec des accessoires trop kawaii

 

Ajoutez à cela un choix de classes, des compétences, quelques petites éléments mécaniques ou narratifs pour agrémenter tout ça, ainsi qu’un système de projet à accomplir (afin de construire, par exemple, un aéronef pour l’équipe) et vous obtenez un système simple et fluide, rapide à prendre en main, qui fait la part belle à l’interprétation, aux relations entre personnages et aux luttes épiques.

Lancez-vous dans l’aventure !

fabula ultima
Crédits : Don’t panic Game

Le jeu repose sur une promesse alléchante : proposer une expérience fun autour d’un thème propice à des aventures qui partent dans tous les sens, avec des émotions exacerbées et des méchants ultra intenses. Le système de jeu semble complet et simple, la direction artistique des bouquins est soignée, les artworks pètent la classe.

Je ne pense pas que le système soit conçu pour de tenir sur de très longues campagnes, mais plutôt pour des sessions de jeu courtes ou d’une durée moyenne.

fabula ultima
Crédits : Don’t panic Game

Il serait cependant plus convenable de tester le jeu avant de donner un avis définitif. Il faudra attendre début Octobre 2023, même si le PDF press start permet de tester des personnages pré-tirés et une petite session d’initiation.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
bouton Ludum
bouton playin 2
wizard head campustech

Newsletter

Reçois un récap des actus ludiques + les bons plans et promos sur les jeux