Les bons contes font les bons ennemis : vous n’êtes pas prêt de vous endormir ce soir avec ce Micro Game !

Les bons contes font les bons ennemis est une proposition alléchante de jeu abstrait où chaque choix aura un impact sur le jeu de l’adversaire et n’offrira ses points qu’en toute fin de manche ! Voici mon avis sur ce Micro Game de chez Matagot

les bons contes font les bons ennemis micro game avis

Un jeu au matériel minimaliste qui vous transporte dans l’univers des contes adorés de notre enfance. Embarquez dans l’histoire et souvenez-vous bien que c’est toujours le plus méchant malin qui l’emporte !

Encore un Micro Game réussi !

Sur Campustech, on est fan de cette gamme de jeux sous forme de petite pochette à prix mini, qu’on glisse dans la poche avec juste quelques cartes à jouer à l’intérieur ! Ce sont toujours des propositions minimalistes mais riches en réflexion et il y en a pour tous les goûts !

Je vous ais déjà présenté plusieurs Micro Games ici : en solo, en duo, en coop’, compét’, pour des affrontements, du placement, de la logique, du bluff, de l’ambiance etc ! Aujourd’hui, je vous présente le dernier pour lequel j’ai craqué : Les Bons Contes font les bons ennemis !

les bons contes font les bons ennemis

Hansel qu’est-ce que tu fous à côté de Boucle d’or ?

Qu’est-ce qu’on trouve à l’intérieur ? Des cartes comme je l’disais en intro. 18 exactement dont 1 qui sert de rappel pour la forme de grille à construire selon la manche en cours. Le pitch ? Les pages de plusieurs contes de notre enfance ont été mélangées. A nous de remettre les personnages aux bons endroits pour retrouver les liens qui les unissent. Bon, en réalité, on va placer des cartes qui scorent entre elles ou, au contraire, ne doivent surtout pas être les unes à côté des autres.

Ca se joue en deux manches gagnantes. La carte de Référence nous indique la forme que doit prendre notre tableau au fil d’une manche. Chaque Personnage est représenté d’un côté en rouge, de l’autre en bleu (ces couleurs sont associées aux deux joueurs). La façon de scorer de chacun d’eux est définie sur la carte et certains ont également une capacité spécifique décrite en une ligne.

les bons contes font les bons ennemis

Quand le cochon veut se farcir le bûcheron !

Pour démarrer, chacun récupère deux cartes et les place devant lui (la face de sa couleur apparente). A chaque tour, le joueur pioche un nouveau personnage et en choisit un parmi les trois qu’il a donc devant lui. Il l’ajoute à la grille en construction au centre de la table et applique sa capacité spéciale (s’il en a une). Puis c’est au joueur suivant jusqu’à ce que le tableau formé soit identique au modèle. Enfin, on compte les points.

  • Le Petit Cochon marque 5 points s’il est relié aux autres
  • Le Prince Crapaud en marque 3 s’il est adjacent à la Princesse mais en perd 2 s’il y a aussi la Sorcière
  • Maman Ours fait gagner 2 points par voisin de la couleur ennemie…

 

Niveau Capacité Spéciale :

  • La Marâtre permet de retourner une carte adjacente (changement de propriétaire donc !)
  • La Sorcière permet d’échanger deux cartes adjacentes

 

Vous comprenez donc que sous ses airs tout mignon, ce petit jeu abstrait cache en fait pas mal de fourberie à travers du blocage ou des retournements de situation !

les bons contes font les bons ennemis

Du déjà vu ?

Si j’ai hésité à acheter cette pochette-ci, c’est parce que le système me faisait grandement penser à Fairy Tale Inn :

  • Même thème : les contes
  • Même méca : placement tactique
  • Même idée : une face par joueur
  • Même système : capacité spéciale durant le tour ou scoring de fin de partie
  • Même nombre de joueur : en duo uniquement

 

Alors pourquoi ? Eh bien tout simplement parce que j’adore ce dernier, que je le trouve très beau, super fun, accessible et hyper malin mais qu’il n’est quand même pas évident à mettre dans sa poche de jean ! Eh oui, rappelez-vous de ce support représentant l’auberge dans laquelle on insère nos jetons Personnage à la manière d’un Puissance 4 !

Non, non… En vacances, il faudrait limite une valise rien que pour lui ! Et niveau budget, tu peux multiplier le tarif par 4 donc bon… Et puis il faut reconnaître que si on veut jouer avec un novice, il prendra moins peur devant une dizaine de cartes que devant cette profusion de matériel.

Si vous avez l’occasion, ne vous privez toutefois pas de découvrir ce jeu de P.Mori édité chez CMON car il ajoute de la gestion de ressources et une certaine rejouabilité par rapport à celui-ci.

les bons contes font les bons ennemis

Mon avis sur Les Bons Contes font les bons ennemis

La gamme des micro-games n’en finit pas de nous charmer ! On sent un réel effort pour proposer des petites pépites qui n’explosent pas le budget et permettent à tous de découvrir diverses mécaniques. Celui-ci ne fait pas exception, il est également très bon. On pourrait se dire qu’on en aura vite fait le tour mais moi je pense surtout qu’à force d’y jouer, on connaît les cartes par cœur (l’avantage du nombre) et cela permet d’anticiper et être plus stratégique.

Le visuel est tout simplement adorable avec son style un peu crayonné, ça colle parfaitement au thème des contes pour enfants. Et en parlant d’eux, son autre point fort est qu’il peut aussi bien se jouer entre adultes qu’avec des plus jeunes. Au contraire même, ça leur permet d’apprendre en douceur à anticiper et à se montrer opportunistes voire manipulateurs (je retire ce que j’ai dit, ne donnez pas ça à un gosse, il va nous faire sauter la planète dans quelques années ! Puissant le truc !).

Une jolie découverte qui donne envie d’enchaîner les parties, je conte bien l’emmener partout et notamment dans le train en route pour vivre de nouvelles aventures !

Les Bons Contes Font Les Bons Ennemis

  • Un jeu de J.Kean
  • Illustré par M.Cobb
  • Edité chez Matagot
  • Pour 2 joueurs
  • Dès 8 ans

les-bons-contes-font-les-bons-ennemis-micro-game-matagot

bouton ludum


Mélanie Fragata


Bandeau google actus

Etiquettes : Les bons contes font les bons ennemis | Matagot | Microgame

Newsletter Campustech

Recevoir les actus, critiques, guides et bons plans jeux de société deux fois par semaine

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

A lire aussi :

Viking Raiders : mon avis et ma critique !

Djinn jeu collection expert Matagot

Djinn : devenez le meilleur des mages dans ce jeu expert

Galactic Renaissance

Galactic Renaissance : prenez le contrôle du Sénat Galactique

6 jeux de dés

Mes 6 jeux de dés préférés du printemps !

6 nouveaux jeux de cartes en famille

Mes 6 nouveaux jeux de cartes préférés pour jouer en famille !

Dans la même catégorie :

et si on te donnait 100 euros pour acheter des jeux d'ambiance ?

Et si on te donnait 100€ pour acheter des jeux d’ambiance ?

ne plus être invité en soirée jeu de société

Les méthodes pour ne plus être invité en soirée jeu de société

J’ai vécu des émotions intenses avec le jeu Kipourkoi

6 jeux de dés

Mes 6 jeux de dés préférés du printemps !

6 nouveaux jeux de cartes en famille

Mes 6 nouveaux jeux de cartes préférés pour jouer en famille !

Ces 7 jeux de société sont en déstockage chez Ludum et il ne faut pas les rater !

En mai joue à ce qui te play

En mai, joue à ce qui te play ! 6 jeux pour passer les ponts

gagner

Les méthodes les plus sales pour gagner à un jeu de société (sans tricher)

Laisser un commentaire