Paradox s’excuse pour le DLC Cities Skylines 2 et propose des remboursements

Le DLC de Cities Skylines 2 fait l'objet d'un remboursement, jugé trop mauvais par les joueurs

cities-skyline-beach-properties

La première extension post-lancement de Cities : Skylines 2, intitulée Beach Properties, a fait son apparition en mars et a été accueillie froidement par la communauté. Les joueurs, déjà frustrés par l’état du jeu à sa sortie, ont jugé que ce pack d’assets, dépourvu de nouvelles fonctionnalités et vendu 10 dollars, ne valait pas son prix. Le résultat ne s’est pas fait attendre : une vague de critiques négatives a déferlé sur la plateforme Steam, où le DLC a été qualifié d' »extrêmement négatif » avec seulement 4% d’avis positifs. Face à cette situation, la réaction de Paradox Interactive et de l’équipe de développement de Colossal Order ne s’est pas fait attendre.

Des excuses officielles et une promesse de remboursement

Cette période a été éprouvante tant pour les développeurs que pour les joueurs. Trois semaines après le tumulte causé par le lancement du Beach Properties DLC, une déclaration conjointe de Mariina Hallikainen, PDG de Colossal Order, et Mattias Lilja, vice-PDG de Paradox, a vu le jour. Tous deux ont présenté leurs excuses pour les désagréments causés et ont promis, dans un élan de réconciliation, un remboursement pour la majorité des joueurs ayant acheté le DLC controversé et ont décidé de le rendre gratuit pour tous.

Toutefois, les joueurs ayant acquis le DLC via l’édition ultime de Cities : Skylines 2 ne bénéficieront pas de ce remboursement en raison de « complexités significatives » concernant le processus de remboursement partiel. En compensation, ils recevront cependant trois packs de créateurs d’une valeur totale de 40 dollars, disponibles vers la fin de 2024. Cette mesure vise à atténuer la frustration et à renouer le lien de confiance avec la communauté.

La promesse d’un avenir meilleur

L’affaire du Beach Properties DLC a mis en lumière la nécessité d’un changement de cap dans le développement de Cities : Skylines 2. Conscients des erreurs passées, Hallikainen et Lilja ont annoncé une série d’initiatives visant à améliorer non seulement le jeu de base mais aussi la manière dont ils communiquent avec leur communauté. Cela inclut une concentration sur l’amélioration du jeu de base et des outils de modding, mais aussi un engagement à associer davantage la communauté dans le processus décisionnel des mises à jour futures.

Pour concrétiser cette promesse, Paradox et Colossal Order prévoient d’organiser une « réunion consultative » avec un groupe restreint de représentants des joueurs, choisis en fonction de leur influence au sein de la communauté, pour discuter du plan d’action pour la fin de 2024. Ce processus de consultation, axé sur la transparence et le dialogue ouvert, est conçu pour éviter de répéter les erreurs du passé et pour travailler ensemble à un avenir meilleur pour Cities : Skylines 2.

Vers un avenir plus lumineux malgré les défis

La route vers la rédemption s’annonce semée d’embûches pour Cities : Skylines 2. Entre les problèmes de performance non résolus et la déception engendrée par le lancement du premier DLC, Paradox et Colossal Order ont beaucoup à faire pour regagner la confiance de leur communauté. Pourtant, il existe un espoir : celui d’une amélioration significative à travers les engagements pris et les actions futures prévues.

De manière plus pragmatique, ces tourments ont conduit au report de l’extension « Bridges and Ports » à 2025 et du lancement de la version console de Cities : Skylines 2 à octobre. Ces retards, bien que frustrants, témoignent de la volonté de Paradox et Colossal Order de ne pas répéter les mêmes erreurs et de s’assurer que le jeu répondra aux attentes des joueurs sur tous les supports.

Un nouvel engagement envers la communauté

Il est clair que le chemin vers la réconciliation et l’amélioration sera long. Mais le potentiel retournement de situation à la No Man’s Sky ou Cyberpunk 2077 reste possible, puisque le jeu a des qualités intrinsèques plutôt cools. Les premières réactions suite à ces annonces semblent mitigées, oscillant entre espoir d’amélioration et scepticisme dû aux expériences passées. Quoi qu’il en soit, une chose est sûre : le destin de Cities : Skylines 2 est désormais entre les mains de ses créateurs et de sa communauté. Ensemble, ils ont la possibilité de transformer l’échec actuel en une leçon de résilience et d’innovation.


Frédéric Domain


Bandeau google actus

Etiquettes : Cities Skylines 2 | Pc | ps5 | xbox

Newsletter Campustech

Recevoir les actus, critiques, guides et bons plans jeux de société deux fois par semaine

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

A lire aussi :

pénurie or diablo 4

C’est la dèche dans Diablo 4 ! Pourquoi les joueurs sont tous pauvres ?

coffre Diablo 4

Diablo 4 : les meilleures activités pour farmer : or, xp, objets, matériaux

top 3 classes Baldur's Gate 3 pour débuter

Baldur’s Gate 3 : le top 3 des classes pour débuter !

GTA 6 whatup

GTA 6 va-t-il franchir une barre de prix symbolique ?

guide diablo 4 trempe perfectionnement

Guide du craft Diablo 4 : trempe, perfectionnement, enchantement

Dans la même catégorie :

pénurie or diablo 4

C’est la dèche dans Diablo 4 ! Pourquoi les joueurs sont tous pauvres ?

coffre Diablo 4

Diablo 4 : les meilleures activités pour farmer : or, xp, objets, matériaux

top 3 classes Baldur's Gate 3 pour débuter

Baldur’s Gate 3 : le top 3 des classes pour débuter !

GTA 6 whatup

GTA 6 va-t-il franchir une barre de prix symbolique ?

guide diablo 4 trempe perfectionnement

Guide du craft Diablo 4 : trempe, perfectionnement, enchantement

Diablo 4 XP

Mes conseils pour XP rapidement dans Diablo 4 Saison 4

classes diablo 4 saison 4

Quelle classe choisir pour la saison 4 de Diablo IV ?

GTA 6 monde ouvert

Fuite GTA VI : on va pouvoir jouer au basket en prison ou plonger avec des requins

Laisser un commentaire