Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Mon avis sur Almadi : un jeu de tuiles qui fait Vizir

Almadi est un jeu de placement de placement de tuiles pour initiés édité par Funnyfox. Voici mon avis sur Almadi !

Récupérez des tuiles paysage au marché pour agrandir votre Royaume et activer des symboles pour profiter au mieux de leurs effets. Dans Almadi, celui qui compose le territoire le plus emblématique et le plus prospère sera élevé au rang de Vizir !

Le pitch d’Almadi :

Le grand Sultan Shahriar souhaite bâtir un nouveau Royaume en l’honneur de sa tendre épouse Shéhérazade (pouvait pas lui offrir des fleurs à celle-là !). Mais comme tous les riches dirigeants de ce monde, pas question de se salir les mimines ! C’est là que vous faites votre entrée : Vous et tous les autres joueurs, êtes appelés en tant que conseillers à prouver votre loyauté en bâtissant le Royaume idéal qui fera chavirer le coeur de la princesse (même si ta seule et unique récompense sera d’être nommé Vizir.. oui oui comme la lessive… cool !).

Les matériaux de construction :

  • Des tuiles Paysage (ah bon?) : divisées en 4 couleurs
  • Rouges = les Palais
  • Jaunes = les Caravanes
  • Bleues = les Oasis
  • Vertes = les Marchés
  • 1 plateau central où seront mis à disposition, de façon aléatoire, deux tuiles par rang (il y en a quatre)
  • 5 tuiles de départ, ce sont vos “plateaux perso” pour démarrer la partie (un peu d’asymétrie)
  • Des cartes Mosaïque, Etal, Objectif et Personnage (ces derniers seront mis de côté pour la première partie)
  • Des jolis rubis qui brillent (non pas dans le noir !)

 

almadi jeu

tuiles almadi

A lire :  5 jeux de société parfaits pour initier ses amis [niveau 1]

Le but ?

Faire le plus de points en agençant habilement ses paysages, en activant les symboles Jarre, en décorant ses Palais de mosaïques, en remplissant des objectifs et en collectant des rubis !

Tuto pour bâtir un Royaume de 1001 tuiles :

Chaque tour de jeu se déroule ainsi :

  1. Récupérer un paysage sur le plateau central et le placer chez soi
  2. Activer tout ou partie des effets (facultatif)
  3. Remplacer la tuile prise

 

Voyons cela plus en détail :

Quand on récupère un paysage, on doit tenir compte du rang dans lequel il était placé. Vous remarquerez que vous avez les mêmes numéros sur votre tuile de départ. (Si je prends une Oasis sur le 2ème rang du plateau central, je viens la placer sur la 2ème rangée de mon plateau perso, la plus à droite possible). Un Paysage doit toujours être posé de façon adjacente à une autre tuile et dans le sens de lecture (on ne peut pas la pivoter même si cela nous arrange bien).

Sur chaque tuile, des effets sont symbolisés sur les 4 côtés. A partir du moment où une flèche pointe un autre symbole, celui-ci peut être activé par le joueur.

  • La Marteline permet de récupérer une Mosaïque
  • L’Etal permet de récupérer… un Etal (dingue !)
  • La Lune permet de récupérer un Objectif (du centre de la table ou placé devant un joueur qui ne l’a pas encore réalisé !)
  • Le Rubis permet de récupérer… un Rubis (trop incroyable !)
  • Les Jarres ne donnent pas d’action particulière mais comptent dans le scoring de fin de partie
  • Le Génie ! Aaaah le Génie, qu’est-ce qu’on l’aime ! Il permet de déplacer n’importe quelle tuile du Royaume, celle-ci une fois installée à sa nouvelle place pourra réactiver de nouveaux symboles et là tu vas pouvoir parfois comboter ou remplir des objectifs par exemple. Et puis si tu réactives un autre Génie, ça recommence ! Trois fois maxi, c’est comme les vœux faut pas rêver Aladin !

Si plusieurs symboles sont pointés, le joueur choisit ceux qu’il souhaite activer et dans quel ordre. Pour finir, on remplace donc la tuile récupérée sur le plateau central par une nouvelle prise de la pioche. Si c’est la dernière alors le jeu s’arrête immédiatement ! Chacun aura normalement placé 16 paysages devant lui.

almadi jeu

almadi jeu

A lire :  Mon avis sur Myriades, rendez-vous en tuile inconnue

On passe à la salade de points ?

Miam ! Je sais qu’il y en a qui détestent ça mais moi je kiffe quand il y a moyen de marquer des points de plein de manières différentes. Et puis j’ai toujours plaisir à remplir un petit carnet de score et voir les joueurs trépigner d’impatience pour savoir qui aura le mieux rempli sa mission !

Alors on y va c’est parti :

  • Les Oasis donnent 3 points par tuiles si elles sont adjacentes à au moins deux autres Oasis + 6 points pour le joueur qui a le plus grand groupe
  • Les Caravanes donnent des points en fonction de leurs tailles et des marchandises transportées (Plus elles sont grandes et plus elles peuvent les acheminer). 1 point par marchandise pouvant être transportée par les Caravanes
  • Les Palais rapportent 1 point s’ils sont adjacents à au moins un Oasis/un Marché + 1 point par Oasis/Marché qui lui est adjacent
  • Une Jarre = 1 point
  • Les Mosaïques décorent chacune un seul Palais. Pour chaque Palais ainsi sublimé, vous recomptez à nouveau ses points
  • Les Objectifs réalisés rapportent les points indiqués mais ceux-ci sont déduits si vous n’avez pas rempli la contrainte (agencement des paysages, marchandises ou mosaïques en votre possession, nombre de symboles activés au même instant…)
  • Les Rubis rapportent quant à eux des points en fonction des majorités

 

Les petites aides de jeu rappellent parfaitement la signification des symboles ainsi que les différents scorings ce qui aide bien lors des premières parties. Les tuiles de départ comptent évidemment dans les totaux.

almadi matériel de jeu

almadi tuiles

A lire :  Mon avis sur Le Murmure des Feuilles, un jeu de société paisible pour l'automne

Vous en reprendrez bien encore un peu ?!

Parlons alors des cartes Personnage qui apportent une nouvelle façon de jouer et de gérer sa réserve de Rubis de façon un poil plus stratégique. En début de partie, chacun en reçoit trois, en choisit deux qu’il conserve secrètement en main et laisse le dernier à disposition de tous au centre de la table.  A tout moment durant son tour de jeu, à condition bien sûr d’avoir assez de rubis pour en payer le coût, un joueur peut récupérer un Personnage et en appliquer l’effet dès à présent.

Lors du décompte final, les Rubis ne sont plus comptés en fonction des majorités mais rapportent 1 point par paire. Certains Personnages attribuent également des points supplémentaires aux joueurs qui les possèdent.

Mon avis sur Almadi :

Personnellement le jeu de base me comble grandement. Découvert lors de mon tout premier FLIP (Festival Ludique International de Parthenay), j’ai pris un pied monstre à découvrir ce jeu très épuré, rien n’est en plus : tu prends, tu poses, tu actives et tu tentes des coups de génie (ah ah !). Les couleurs, les symboles, la visibilité sont parfaits pour l’ergonomie du jeu. L’univers me plaît bien, on est pas transporté mais c’est pas le but et en même temps tout est  cohérent.

Facile à expliquer, il exige tout de même un peu de concentration pour intégrer les différents scorings qui détermineront vos choix. La chasse aux objectifs, la course aux rubis et la bataille des oasis apportent suffisamment d’interaction, il faut veiller à ce que font les autres pour ne pas se laisser distancer. Malgré une bonne grosse salade de points, on arrive à savoir rapidement où on en est et ce qu’il vaut mieux privilégier. Les règles sont parfaitement claires, les aides de jeu rappellent l’essentiel et, si besoin, il y a même un récapitulatif de toutes les cartes à la fin.

Concernant les personnages, même si je m’en passe, je trouve ça agréable de pouvoir varier un peu les plaisir. Selon vos choix, ils vont vous guider un peu plus dans une direction plutôt qu’une autre et mettre la pression à vos adversaires ! Ce serait dommage de s’en priver non ?

Pour conclure, on pourrait dire qu’Almadi est une excellente passerelle entre les jeux d’initiation et les trucs un peu plus costauds. Si vous avez lu mes articles vous savez combien j’aime les jeux de placement et celui-ci ne déroge pas à la règle, au contraire, il fait partie de mes préférés ! Petit plus : L’éditeur propose même un mode solo sur son site !

Almadi

  • Un jeu de M.Bossu et F.Gando
  • Illustré par V.Dulon
  • Edité chez Funnyfox
  • Pour 2 à 5 joueurs
  • Dès 10 ans

 

almadi

bouton ludum

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
bouton Ludum
bouton playin 2
wizard head campustech

Newsletter

Reçois un récap des actus ludiques + les bons plans et promos sur les jeux