Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Magic : le bateau coule chez Hasbro, qui licencie même chez Wizards Of The Coast

Hasbro en galère, prise de décisions qui semblent n'avoir aucun sens, l'avenir de Magic The Gathering et gros salaires, on vous parle de tout ça !
The Indomitable, de Magic The Gathering

Hier, je regardais une excellente vidéo de l’excellente chaine Youtube consacrée à Magic The Gathering : Tolarian Community College, intitulée : Why are the people who make Magic: The Gathering and Dungeons & Dragons getting fired? (pourquoi les gens qui font Magic The Gathering et Donjons & Dragons se font virer?).

Dans cette vidéo, il est question de l’actualité récente autour d’Hasbro, propriétaire de Wizards Of The Coast. Si vous n’êtes pas anglophone, je vous explique un peu de quoi ça parle.

Un point sur la situation :

La compagnie dans la tourmente depuis Noel 2022, affiche une baisse de son chiffre d’affaires, et doit procéder à des restructurations et des réinvestissements, dans le but de retrouver le chemin de la croissance, dans un contexte difficile. Il est question de vents contraires, de tempêtes et de métaphores sur la météo, pour annoncer qu’il faut virer des gens. Rien de nouveau sous le soleil si ce n’est que, parmi les branches touchées par cette restructuration (entendez : 1900 personnes qui dégagent sur les 6500 que compte la société), il y a Wizards of the coast, qui affiche un succès plus qu’insolent.

La popularité des gammes Magic The Gathering et Donjons & Dragons, permettent à WOTC de dégager des bénéfices records. Le Set centré sur la licence « Le seigneur des anneaux » est une des plus lucratives de Magic (si ce n’est la plus lucrative) depuis sa création.

Chris Cocks l’actuel directeur général d’Hasbro s’est fendu d’une lettre à ses salariés, afin de leur expliquer pourquoi ils allaient se retrouver sans emploi à 2 semaines de Noël. Pour rappel, cette année, Chris Cocks a gagné 9,5 Millions de dollars.

hasbro

hasbro

Nous nous trouvons donc dans une situation plus que classique : on fait des économies là où ça arrange les dirigeants, y compris en tapant sur la poule aux œufs d’or, tout en brandissant la bannière du sacrifice, de la famille et des cœurs brisés par cette décision.

A lire :  Magic The Gathering : les cavernes oubliées d'Ixalan dévoilent leurs secrets

La vidéo du Tolarian Community College rappelle assez justement, qu’en 2014, lorsque Nintendo accusait des pertes suite à de mauvais résultats, Satoru Iwata, le PDG de l’époque ainsi que l’ensemble de l’équipe de direction de la frime, avaient pris la décision de baisser drastiquement leurs salaires afin de s’excuser, mais aussi pour protéger les employeé. Une autre approche qui semble un peu moins hypocrite.

Ce que soulève la vidéo, c’est que… aussi critiquable, que soit les décisions de WOTC concernant leur jeu de cartes à collectionner, aussi rageante que soient les successions de sets intouchables, à cause de prix prohibitifs, nous sommes obligés de constater que la politique est payante, puisque WOTC fait rentrer beaucoup d’argent dans les caisses de Hasbro. Du coup nous sommes en droit de nous interroger sur la pertinence de virer des gens qui font tourner une boite viable et bénéficière…

Je me concentre sur Magic car je ne connais pas le reste des productions de WOTC, mais on peut inclure D&D dans la balance et faire le même constat amer. Le boss de Larian Studio, le développeur en charge du très plébiscité Baldur’s Gate III, jeu basé sur la licence Donjon & Dragon remerciait dans un tweet récent, les collaborateurs de chez WOTC qui leur avaient permis de créer un jeu aussi ambitieux.

Des remerciements à destination de membres qui ont été licenciés, puisque, selon ses dires, il ne reste presque plus personne de l’équipe avec laquelle ils avaient collaboré.

 

 

A lire :  Magic The Gathering : comment mélanger son deck ?

hasbro

Virer des gens, ce n’est jamais une bonne nouvelle, mais ça arrive. Mais virer des gens compétents, occupés à générer des bénéfices est une action plus que questionnable, vous en conviendrez.

Les réflexions qui en découlent

La vidéo rentre pas mal dans les détails de l’affaire, et je n’ai pas tout saisi, mais la question qui préoccupe l’auteur de la vidéo est le suivant : en quoi cette situation est bonne pour ces jeux que nous chérissons ? Quel va être l’impact sur l’économie, l’inventivité, et la richesse de ces jeux, sils sont fabriqués par des employés dont le l’investissement et les efforts ne sont ni reconnus, ni récompensés ?

Quel va être l’impact pour nous, joueurs, face à des produits de plus en plus couteux, qui s’éparpillent déjà dans des collaborations plus ou moins douteuses, avec un rythme de parution effréné? Rien de bon ne peut découler de tout ça.

hasbro

L’auteur de la vidéo fait part de ses craintes, des craintes d’un passionné et d’un acteur de cette industrie puisqu’il a basé son activité sur Magic The Gathering, il a donc un rapport particulier avec le jeu. Mais, si on est un tant soit peu concerné par ces questions, on ne peut que partager ces craintes. On entend de plus en plus de revendeurs grogner sur les maigres marges effectuées sur les ventes de produits Magic ainsi que sur la gestion calamiteuse de la partie événementielles du jeu.

Beaucoup de joueurs se plaignent de l’économie autour de Magic, qu’il s’agisse de la multiplication des sets hors de prix ou des produits tout simplement foireux (j’entends au loin crier “Trentième anniversaire”…), les milliards de trucs premiums, les collections alternatives à n’en plus finir et les collaborations insensés qui nous ont offert le meilleurs (Warhammer 40K) comme le pire (j’ai pas encore digéré la gueule de la collection Jurassic Park).

A lire :  Magic The Gathering x Seigneur des Anneaux : top 10 des cartes les plus chères de l'extension

Magic The Gathering aligne les faux-pas depuis un bon moment et s’amuse avec la patience de ses joueurs, qui pour certains ont décidé depuis un bon moment, de partir vers d’autres rives (fin 2022, suite à une forte hausse de prix des produits Magic, un collègue de jeu, me faisait part de la décision de son groupe de jeu, une bande de gros joueurs de commander, gros acheteurs de display, de cesser d’acheter des produits pour se tourner vers du proxy, dégouté par la politique de WOTC).

hasbro

Conclusion

Personne n’est satisfait de cette situation, et à terme, il ne peut rien sortir de bon pour le jeu, de cette situation, surtout à une époque où les concurrents de qualité se bousculent (on pense notamment à Lorcana qui semble connaitre un succès fulgurant, vu que personne ne semble en capacité de trouver des produits en magasin).

hasbro

Hasbro donne l’impression de se saborder, en gérant sans discernement les différents départements qui composent cette énorme entité. Qu’en pensez-vous? Quel est votre rapport actuel avec Magic The Gathering? N’hésitez pas à nous le dire en commentaires, nous serions intéressé à l’idée d’échanger avec vous.

Sources: Hasbro Layoffs Affect Wizards Of The Coast (forbes.com), Hasbro vend trop peu de jouets et licencie à la veille de Noël (courrierinternational.com), Hasbro : la déconfiture de la maison mère du Monopoly, Nerf et Play-Doh | Les Echos, Le PDG de Nintendo réduit son salaire (lefigaro.fr)

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
bouton Ludum
bouton playin 2
wizard head campustech

Newsletter

Reçois un récap des actus ludiques + les bons plans et promos sur les jeux