disque dur SSD M.2 samsung 970 evo plus

Disque dur SSD M.2 : le guide ultime pour booster votre PC

Sommaire

Le choix d’un disque dur est toujours délicat. Avec la sortie des disques SSD M.2, le choix se complique encore un peu plus. Ces petits disques ont de nombreux avantages et sont particulièrement adaptés aux ordinateurs portables et Ultrabooks. Mais comment faire son choix ? Quel est le meilleur disque dur SSD M.2 pour vous ?

Les 4 avantages du disque SSD

  • Une vitesse excellente et des temps d’accès quasi inexistants.
  • Une consommation électrique faible.
  • Un silence total, même en pleine charge.
  • Une fiabilité à toute épreuve avec très peu de pannes, car il n’y a pas d’éléments mécaniques en mouvement.

Avec un disque SSD vous ne connaîtrez plus ces longues minutes d’attente lors du boot de votre PC, ou de temps de chargement dans vos jeux.

Que faut-il installer sur un disque SSD ?

Une disque SSD accueille principalement votre OS : le système d’exploitation (Windows, iOS, Linux…) ainsi que vos applications. Si vous avez le budget, prenez un autre disque SSD pour installer vos jeux et stocker vos médias.

Un SSD, cela apporte-t-il plus de performance (FPS) dans les jeux ?

La réponse est : non ! Un SSD n’amène pas plus de perfs graphiques et ne supplante pas votre carte graphique. Le SSD va en revanche influer sur les temps de chargement.

disque dur ssd m.2 sur carte mère MSI

Sur le même sujet :
Faut-il se méfier des produits high-tech reconditionnés ?

Mon PC est-il compatible et comment installer un SSD M.2 ?

Un disque dur SSD s’installe sur un connecteur M.2 présent sur la carte-mère de votre ordinateur. Vous trouverez un ou plusieurs ports M.2 sur les cartes-mères récentes. Cette connectique est compatible avec la norme NVMe et vous garantit des performances excellentes.

Quelques conseils pour bien installer un SSD M.2

L’installation d’un SSD M.2 dans votre PC c’est facile ! avant de débuter, supprimez toute charge électrostatique sur vous et votre environnement de travail. Éteignez votre ordinateur, retirez les vis qui ferment son capot, puis retirez la batterie. Localisez le port SDD M.2 et lisez les instructions propres à chaque modèle, indiquées sur la notice.

L’installation d’une disque dur SSD M.2 est très simple :

  • repérez le connecteur M.2
  • retirez la vis de fixation et le dissipateur thermique
  • Insérez votre M.2 dans le port en alignant les encoches avec les repères sur votre carte-mère
  • revissez la vis de fixation

Si présence de pâte thermique, pensez à retirer le film de protection de cette dernière.

Après l’installation, remettez votre batterie et refermez le capot. Normalement il sera reconnu immédiatement par votre ordinateur, et vous aurez à installer les outils du fabricant ainsi que des mises à jour de firmware éventuelles.

SLC, MLC, TLC, QLC : quels sont les différents types de mémoire ?

Quand vous faîtes des recherches sur votre prochain disque dur SSD, vous remarquez qu’il existe plusieurs types de mémoire flash. On distingue 4 types de mémoire flash en général, qui ont chacune une performance et une durabilité.

  • SLC (Single Level Cell) : chaque cellule flash peut stocker un seul bit. C’est la mémoire la plus onéreuse, généralement réservée aux applications pro. Cette mémoire est ultra performante et garantit plusieurs dizaines de milliers de cycles d’écriture.
  • MLC (Multi Level Cell) : chaque cellule peut stocker 2 bits. Un cran en-dessous de la SLC, avec une durée de vie de 10000 cycles environ.
  • TLC (Triple Level Cell) : 3 bits stockés par cellule. Un cran en-dessous de la MLC, avec une durée de vie de 10000 cycles environ.
  • QLC (Quad Level Cell) : 4 bits stockés par cellule. La QLC est une technologie récente, avec des performances moindres mais un prix faible qui permet d’avoir des disques de plus grande capacité.

Les constructeurs jouent avec le cache et les types de mémoire pour proposer des produits qui sont un compromis entre puissance pure et prix. On peut ainsi avoir un ssd avec de la TLC mais un cache en SLC.

Sur le même sujet :
Maison connectée : ces dispositifs qui changent la vie !

Je n’ai pas assez d’emplacements M.2 sur ma carte-mère, que faire ?

La majorité des PC ne disposent que de deux emplacements NVMe. Mais pas de panique, en cas de besoin vous pourrez en rajouter grâce à des cartes d’expansion PCI express. Un modèle basique de ce type de cartes coûte environ 20€. Avec un peu plus de budget, environ 100€, vous aurez une carte avec 4 emplacements en PCI Express 4.0, de quoi multiplier les disques SSD et ne plus jamais avoir de problème de place.

SATA ou NVMe, quelles différences ?

Deux types de SSD M.2 coexistent : les compatibles SATA (protocole AHCI) et les compatibles PCI Express (protocole NVMe). Ces deux normes définissent le bus utilisé par la connectique pour la relier au stockage. La norme SATA est une ancienne norme, relative aux anciens disques durs mécaniques.

La norme SATA limite les échanges à 600 Mo/s, alors que la norme NVMe ((Non-Volatile Memory Express) peut atteindre des débits de plusieurs Go/s, car elle utilise le bus PCI Express, plus performant dans son architecture.

L’immense majorité des disques SSD M.2 utilisent le bus PCI Express et sont normés NVMe.

disque dur ssd m.2 samsung 980 PRO

Quels sont les débits maximums que je peux atteindre avec un SSD M.2 ?

Côté performances, les SSD M.2 peuvent monter jusqu’à  7000 Mo/s en lecture séquentielle et 6000 Mo/s en écriture. Il permettent ainsi des temps de chargement réduits en jeu et seront parfaits pour une grosse configuration gamer ou pour du montage professionnel. Attention cependant, car à de tels niveaux de performances, il faudra dissiper la chaleur qui émane de tels disques. LA performance de vitesse brute peut ainsi mener à de l’inconfort lié à la chaleur dégagée et au besoin de dissipation de cette dernière : ventilateurs…

Il convient aussi d’être prudent car les données sont fournies par les marques. Ces débits s’obtiennent dans des conditions parfaites d’utilisation, qui ne retranscrivent pas la réalité. Le type de mémoire utilisé est un mix entre différentes qualités, notamment pour le cache, qui fonctionne à merveille pour les petites opérations mais beaucoup moins pour traiter des gros fichiers ou de la vidéo.

En général, un disque dur SSD M.2 reste tout de même très performant !

Comment bien choisir un SSD M.2

La question des disques durs dépend évidemment de votre budget. Il vaut mieux privilégier un bon SSD M.2 pour votre OS et vos applications, et un disque dur mécanique pour votre stockage multimédia. Si vous avez le budget, une solution full SSD vous coûtera environ 250€, avec un SSD pour l’OS et 2To de stockage, ce qui reste abordable dans un budget PC.

Les critères importants d’une SSD M.2

  • Le MTBF (Mean Time Between Failure) : c’est un indicateur de fiabilité est une mesure de la fiabilité utilisée notamment pour une utilisation pro (data centers…)
  • La garantie : de 2 à 10 selon les marques, la garantie couvre les incidents
  • Transfert maximal en lecture et écriture : vélocité en lecture et en écriture
  • La connectique : SATA ou connectique NVMe
  • IOPS (Input/Output Operations Per Second, opérations d’entrée/sortie par seconde) : capacité du disque à faire du multitâches

Quelle capacité pour son disque SSD ?

Aujourd’hui, un SSD M.2 de 240Go coûte une trentaine d’euros. Il suffit pour installer système et applications. Ajoutez un SSD de 1To pour 100€ et vous avez déjà de quoi faire.

Quel format de SSD choisir ? 2.5 ou M.2 ?

  • Le format SATA 2.5 est aujourd’hui désuet et moins performant. A choisir uniquement si vous n’avez pas de connectique M.2.
  • Le format M.2 est optimisé et performant, et accueille facilement des barrettes avec des bons débits et une chauffe raisonnable

Si vous le pouvez, choisissez toujours un disque dur SSD au format M.2 en norme NVMe.

SSD PCIe 4.0 ou PCIe 3.0 ( Gen4 / Gen3)

Les normes PCI Express évoluent avec le temps et offrent des performances accrues, notamment pour le PCIe 4.0 qui double le débit du PCIe 3.0. Vérifiez simplement la compatibilité de votre carte mère avec la norme PCIe que vous visez.

Sur le même sujet :
Chromebook Asus Flip : pratique, puissant et pliable !

Notre sélection de disques SSD M.2

  • Crucial P3 500Go : SSD M.2 – PCI-Express 3.0 NVMe – Lecture max : 3500 Mo/s – Ecriture max : 1900 Mo/s – Mémoire QLC | 64,99€
  • Crucial P2 250 Go : SSD M.2 – PCI-Express 3.0 NVMe – Contrôleur Phison E13T – Lecture max : 2100 Mo/s – Ecriture max : 1150 Mo/s – Mémoire TLC 3D ou QLC 3D | 49,99€
  • Samsung Série 970 EVO Plus 500 Go : SSD M.2 – PCI-Express 3.0 NVMe – Contrôleur Samsung Phoenix – Lecture max : 3500 Mo/s – Ecriture max : 3200 Mo/s – Mémoire TLC 3D | 99€
  • Samsung Série 970 EVO Plus 1 To : SSD M.2 – PCI-Express 3.0 NVMe – Contrôleur Samsung Phoenix – Lecture max : 3500 Mo/s – Ecriture max : 3300 Mo/s – Mémoire TLC 3D | 139€
  • Corsair Force MP510 V2 480 Go : SSD M.2 – PCI-Express 3.0 NVMe – Lecture max : 3000 Mo/s – Ecriture max : 2000 Mo/s – Mémoire TLC 3D | 89€
  • Western Digital WD Green SN350 240 Go : SSD M.2 – PCI-Express 3.0 NVMe – Contrôleur Western Digital – Lecture max : 2400 Mo/s – Ecriture max : 900 Mo/s – Mémoire TLC | 38€
  • Western Digital WD Black SN850X 1 To : SSD M.2 – PCI-Express 4.0 NVMe – Lecture max : 7300 Mo/s – Ecriture max : 6300 Mo/s – Mémoire TLC 3D | 159,99€

Rappel des critères essentiels pour acheter un SSD

  • Capacité de stockage
  • Interface SATA ou M.2
  • Débits lecture et écriture : vélocité du SSD
  • Type de mémoire flash : SLC, MLC, TLC, QLC (de la meilleure qualité à la moins bonne)
  • Les outils intégrés pour évaluer le stockage, optimiser l’espace et réparer (SMART, TRIM)
  • IOPS : nombre de tâches simultanées possibles

Les disques SSD M.2 offrent une solution fiable et rapide pour maximiser les perfs de votre PC ou de votre laptop. A un prix abordable, ils feront démarrer votre PC à la vitesse de l’éclair, et amélioreront les temps d’accès de chacun de vos applications ou jeux. Pour environ 250€ vous pouvez vous équiper d’un laptop full SSD M.2, et même augmenter ce stockage par la suite. Le disque dur SSD M.2 est donc indispensable à toute configuration qui se respecte !

Bien choisir le SSD interne de son pc

Vous avez pu constater qu’un SSD est un élément très apprécié par les amateurs d’ordinateurs rapides. En effet, si le PC gaming intègre un SSD, ce n’est pas parce que celui-ci améliore les performances de l’expérience de jeu, mais parce que ce SSD permet de réduire grandement le temps de chargement d’un jeu par exemple. Le SSD est également très utile pour favoriser l’allumage rapide d’un ordinateur. Vous devez donc choisir un SSD en raison de l’importance que ces paramètres ont à vos yeux. Sachez juste qu’il s’agit d’un composant qui ne bouleversera pas véritablement l’expérience proposée par le PC Gaming.

Ainsi, si vous à la recherche d’informations concernant le meilleur SSD pour un pc gamer, nous vous conseillons de vous rendre sur https://www.mtechnologie.fr/quel-ssd-pour-un-pc-gamer/ puisqu’il vous offrira une large revue concernant les SSD optimisés pour les ordinateurs de gaming. Grâce à ces informations, vous pourrez vous faire une idée de ce qu’il vous faut véritablement pour que votre ordinateur vous offre les performances que vous attendez en utilisant un ordinateur gaming. En vous rendant sur ce site, il est certain que vous aurez un très bon PC gaming !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp