Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Diablo IV : le nécromancien, une classe à réveiller un mort

Le nécromancien a fait son retour dans Diablo IV, pour le bone-heur de tous les amateurs d'invocations. Subtile et réellement puissante, la classe du nécromancien offre plusieurs builds possibles. Petit tout d'horizon des capacités du patron des morts.
Nécromancien dans diablo 4

Avec l’arrivée imminente du lancement de Diablo 4, tous les gamers ont hâte de tester des classes et des builds variés. Nous les premiers chez Campustech ! Parmi les différentes classes de personnages, le Nécromancien est sans aucun doute l’une des plus attendues. Après des dizaines d’heures passées dans la beta, je vous présente le nécromancien et sa classe, ses mécaniques uniques, ses forces et faiblesses…Mais aussi son amitié fraternelle avec les squelettes, ainsi que des astuces pour bien débuter avec le Nécromancien dans Diablo 4.

Le Nécromancien, la mort lui va si bien

(Oui je vais faire plein de calembourgs dans l’article.) Le Nécromancien de Diablo 4 livre une expérience à la fois familière et innovante pour les fans de cette classe dans les précédents opus de la série. En tant que Nécromancien, les joueurs pourront invoquer d’innombrables minions morts-vivants et golems pour les accompagner, tout en lançant des malédictions et en manipulant les forces obscures du sang, de la corruption et des os pour détruire leurs ennemis. Pas le meilleur invité pour noël le nécro, mais dans Sanctuaire il fait plutôt bien le taf !

Forces et faiblesses du Nécromancien

La classe du Nécromancien présente plusieurs atouts majeurs. Quelle que soit la variante de build que vous choisirez, le Nécromancien offre un équilibre de fou entre dégâts et résistance. Le nécro a d’excellentes options défensives et utilitaires, le rendant très durable et efficace en jeu solo comme en groupe. Les Nécromanciens peuvent invoquer de véritables armées de serviteurs pour les soutenir au combat : une armée de squelettes peu regardants des conditions d’embauche le suivront partout, quelles que soient les conditions de travail !

Les faiblesses du nécromancien se situent dans sa faible vitesse de déplacement, probablement due à une carence en vitamines. C’est aussi une classe complexe à maîtriser, avec une gestion des minions et des compétences parfois délicate, entre l’ordre des buffs et débuffs, sorts et déplacements.

illustration d'un nécromancien dans diablo iv
illustration d’un nécromancien dans Diablo IV
A lire :  Plus de 100 donjons seront jouables dans Diablo IV ! Le clic sera infini !

La mécanique unique du Nécromancien : Le Livre des Morts

La mécanique exclusive du Nécromancien dans Diablo 4 est appelée Le Livre des Morts. Ce n’est pas la biographie de François Hollande, mais c’est puissant quand même. Le livre des morts permet d’invoquer les Lopez de choisir les différents types de minions, leur conférant une variété de bonus tels que des dégâts augmentés, une meilleure résistance. On peut aussi sacrifier certains serviteurs (sans solde) pour obtenir des buffs permanents, offrant ainsi un large éventail d’options pour s’adapter à la situation.

Des builds variés pour le Nécromancien

Afin de vous aider à bien commencer avec le Nécromancien, voici quelques exemples de builds efficaces testés lors des différentes phases de bêta de Diablo 4.

Le Nécromancien invocateur

Ce build met l’accent sur l’invocation de minions et l’amplification de leurs dégâts et de leur efficacité. C’est un build à éviter pour les agoraphobes ! Ce build est fait pour les joueurs souhaitant incarner un véritable maître des morts-vivants. Il existe deux variantes principales pour ce build : l’une axée sur les compétences de ténèbres pour infliger des dégâts à distance, et l’autre privilégiant les compétences de sang pour un style de jeu plus CaC. Le nécro n’est pas exactement un tank non plus, même si il n’y va pas de main morte au pied des élites. (J’avais prévenu)

Le Nécromancien osseux

Ce build est conçu pour les Nécromanciens préférant infliger des dégâts à distance avec des compétences basées sur les os. Avec d’excellents dégâts monocibles, de bonnes capacités de zone et une résistance renforcée, ce build est un choix solide pour les joueurs cherchant à incarner un Nécromancien offensif et résilient, laissant la place du mort aux autres joueurs. (J’insiste).

A lire :  Blizzard développe une IA pour concevoir ses futurs jeux-vidéo

L’endgame du Nécromancien : Parangon et objets uniques

L’endgame de Diablo 4 promet une richesse de contenu pour les joueurs, avec des éléments clés comme le Parangon et les objets uniques. Le système Parangon permet aux joueurs de progresser au-delà du niveau 50 en débloquant des bonus passifs et des améliorations pour leur personnage. Les objets uniques, quant à eux, représentent l’équipement ultime pour chaque classe, offrant des bonus significatifs et des capacités spéciales.

Pour les Nécromanciens, le Parangon et les objets uniques ne laisseront pas leur build au point mort, mais renforceront la puissance de leurs minions et des synergies entre compétences.

Le Nécromancien de Diablo 4 s’annonce comme une classe sans temps mort, nerveuse et demandant du skill. On l’attend la mort dans l’âme à la rédac campus.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
bouton Ludum
bouton playin 2
wizard head campustech

Newsletter

Reçois un récap des actus ludiques + les bons plans et promos sur les jeux