Critique et avis sur My Island : mon île n’est pas vilaine

Qui ne rêve pas de débarquer sur une île déserte paradisiaque? Partez à la découverte d’une île mystérieuse et installez-y astucieusement vos divers aménagements. Voici mon avis et ma critique sur My Island, un jeu legacy sorti chez iello.

Mise à jour le :

Par : Ludiguid

Dans : Critiques et Avis

My Island jeu critique avis

Suite au succès de My City (et My City : Roll&Write) édité par Iello, Reiner Knizia revient avec un nouvel opus dans le même univers : My Island, toujours sous le coup de crayon de Michael Menzel. Mais qu’apporte ce nouveau jeu à la gamme ?

Le thème : de la vie d’une cité aux aventures d’un explorateur

Dans My City, nous partions à la découverte d’un nouveau territoire propice à la construction et au développement d’une cité.

Dans My Island, le thème est un peu mieux amené puisque nous nous installons sur une île mystérieuse dans le but de l’explorer et de découvrir ses secrets. Les différentes péripéties du jeu le rendent encore plus immersif en déroulant une petite histoire au fur et à mesure des parties.

Le design : du vintage au moderne

Les illustrations des deux boîtes de jeux sont très ressemblantes, et on retrouve des plateaux plutôt similaires dedans. Mais là où My City reste assez classique avec un style vintage et des tons pâles, My Island se révèle plus moderne et affiche des couleurs pétillantes.

Le gameplay : Sur la même longueur d’onde

Les règles de base des deux jeux sont identiques. À chaque tour, on pioche une carte représentant une tuile que l’on devra placer sur son plateau. La première tuile devra être près d’une rivière pour My City et sur une plage pour My Island. Les suivantes, quant à elles, devront être adjacentes à au moins une tuile déjà posée.

Si une des tuiles à poser ne nous convient pas, on peut passer son tour et perdre un point de victoire, ou bien mettre fin à sa partie si on estime ne plus pouvoir faire mieux, et ce, sans perte de points. Côté scoring, sans trop en révéler, les règles sont assez similaires avec des points par zones de couleur, types de tuiles adjacentes ou éléments reliés à d’autres.

my island

Les tuiles : des polyominos aux polyominos d’hexagones

La différence majeure entre les deux jeux réside dans leurs fameuses tuiles en forme de polyominos. Et croyez-moi, c’est très impactant ! Celles de My City sont de couleur unie, et doivent être posées à côté d’une autre tuile déjà posée, indépendamment de leur couleur. Dans My Island, les polyominos sont composés de plusieurs hexagones de couleurs différentes.

Afin de pouvoir les poser, il faut qu’un de leur hexagone touche un hexagone de même couleur d’une tuile déjà posée. Cette règle d’adjacence complexifie la pose d’une tuile mais aussi la création de zones de couleur, tout en démultipliant les possibilités d’agencement.

Le mode campagne : une valeur sûre

Une des spécificités de ces deux jeux est leur aspect évolutif. Lors du mode campagne, vous serez amenés à ouvrir plusieurs enveloppes scellées au début de chaque partie. Celles-ci contiendront de nouvelles règles et du nouveau matériel qui modifiera définitivement votre plateau personnel.

Sans trop en révéler, certains éléments à découvrir sont assez similaires dans les deux jeux. Cependant, My Island se démarque tout de même par la découverte de plus de nouveau matériel et de nouvelles règles, mais aussi par le déblocage progressif des zones du plateau (on ne peut utiliser que la moitié du plateau au début) qui implique d’adapter sa réflexion et offre un sentiment de liberté au fur et à mesure des parties.

my island enveloppes

Le mode éternité : Toujours plus de fun

Un mode éternité est également présent dans les deux jeux et permet de rejouer à l’infini sur un plateau statique avec des mécaniques découvertes dans les premières enveloppes.

Mon avis sur My Island

Comme My City, My Island est terriblement efficace. Ses tuiles composées d’hexagones de couleur offrent une réflexion et une liberté plus poussées que son prédécesseur pour les fans d’optimisation, tout en gardant l’ADN de la gamme. L’ouverture des différentes enveloppes est toujours aussi jouissive et addictive, et le thème est plus immersif. On regrettera cependant le côté un peu répétitif des parties, notamment dans les épisodes d’un même chapitre.

Ma préférence va tout de même pour My Island qui propose une version plus moderne et complexe de cette gamme, dont My City reste bien entendu un pionnier hautement recommandable.

Etiquettes : Iello | legacy | My Island | Reiner Knizia


Mon avis en bref

My Island est une version améliorée de My City, efficace et bien pensé pour le Legacy. Un poil répétitif parfois, il reste un excellent jeu de tuiles


Edition

4

Mécaniques

4

Rejouabilité

3.5

Originalité

2.5

Note

14

Comment sont notés les jeux ?


Points Positifs

Les polyominos à hexagones qui démultiplient les possibilités et les contraintes

Les scénarios évolutifs avec plus de matériel et de règles que dans My City

Le plateau dont les zones se débloquent progressivement

Le mode eternity qui permet de rejouer indéfiniment

Points Négatifs

Le côté un peu répétitif de certains scénarios

Le manque d’originalité du jeu comparé à My City


Ludiguid


Infos :

Editeur : iello

Créé par : Reiner Knizia

Nb joueurs : 2 à 4

Idéal à : 2

Age mini : 10

Durée : 30mn

Caractéristiques :

Complexité : 2

Thématisation : 3

Interactivité : 1

ludum cta mobile
Box Ludum CTA Mobile

Avec le même tag :

6 jeux de dés

Mes 6 jeux de dés préférés du printemps !

Oath New Horizons

New Foundations : une extension pour Oath Chronicles of Empire & Exile

En mai joue à ce qui te play

En mai, joue à ce qui te play ! 6 jeux pour passer les ponts

6 jeux pour enfants de 7 ans

6 jeux pour t’éclater avec ton enfant de 7 ans !

Kutna Hora 5 raisons d'aller miner de l'argent

5 raisons d’aller miner l’argent de Kutna Hora

Dans la même catégorie :

Viking Raiders : mon avis et ma critique !

Moorland critique avis

Moorland : critique et avis sur ce jeu de dérive de ressources

Kipourkoi jeu

Mon avis sur KipourKoi : jouez à ça !

Flowers jeu avis

Flowers : mon avis et ma critique

Pharaon conflits

Critique et avis sur Pharaon Conflits : l’extension pas si conflictuelle que ça

Les chateaux de Bourgogne avis jeu

Critique et avis sur Les châteaux de Bourgogne édition spéciale : la version ultime

Volltreffer jeu avis et critique

Volltreffer : mon avis sur un jeu de plis vintage

Pharaon critique avis jeu

Critique et avis sur Pharaon : Egypt for ever

Laisser un commentaire