Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Beta Exoprimal : shooter des dinosaures comme s’il en pleuvait. Littéralement.

Du 16 au 18 Juin 20213 s'est tenu la béta du prochain gros titre de Capcom : Exoprimal. Retour en détails sur un week-end a flinguer des dino et des cubes. Exoprimal sera disponible sur Playstation 4 et 5, Xbox series, et PC le 14 Juillet 2023.
exoprimal front

Exoprimal est donc le futur jeu service de Capcom, une expérience multijoueur dans laquelle une équipe de guerriers en exosquelettes devra exterminer des dinosaures, dans des simulations de guerre générées par une intelligence artificielle pour une raison qui m’échappe encore. Après avoir mis la main sur le jeu le temps d’un week-end, il est l’heure de faire un premier retour sur l’expérience à venir (on vous rappelle que le jeu sort le 14 Juillet 2023).

beta exoprimal

Alors à quoi on joue?

Dans Exoprimal, on incarne un guerrier en armure ultra sophistiquée, au sein d’une équipe devant se frayer un chemin au milieu d’une ile sur laquelle se déroule une expérience dont je n’ai rien compris, tant l’histoire est nanardesque.

En jeu ça se traduit par des joutes en équipes contre des flots de dinosaures tombant du ciel (littéralement). Le joueur commence par choisir sa classe parmi les 10 existantes ( 4 variantes d’assaut, 3 tanks et 3 soutiens), il intègre une équipe de 5 joueurs qui doit remplir des objectifs plus rapidement qu’une seconde équipe qui joue en parallèle. Au bout d’un certain nombre de rounds, les deux équipes se retrouvent face à face, le temps d’une phase finale qui ne récompensera que la meilleure des deux équipes.

beta exoprimal

Niveau casting, il y en a pour tous les gouts : le mitrailleur équilibré, le frappeur rapide mais fragile, l’expert en explosifs un peu lent, le sniper, le mur spécialisé en Corps à corps, la tourelle vivante, le katana lourd, et trois variantes de soigneurs que je n’ai pas testé.

A lire :  Comparatif PS5 versus Xbox Series X : puissance, mémoire et caractéristiques

beta exoprimal

Chaque classe dispose de 3 compétences avec un cool down plus ou moins long, d’ une attaques de base spécifique et d’une super attaque qu’il faut charger. En complément de tout ça, il peut emporter un objet au choix parmi les 6 proposés (des objets de défense ou d’attaque).

Il est donc nécessaire de composer une équipe homogène, capable de répondre à toutes les situations.

En matière de commandes, c’est du classique : se déplacer, viser, tirer, activer les compétences, un clic pour courir, un saut et pour certaines classes, la possibilité de rester un certain temps dans les airs et c’est tout.

beta exoprimal

On se retrouve donc à avancer en courant d’une arène à l’autre, pour flinguer de dinosaures plus ou moins nombreux. Parfois, il faut faire face à des vagues successives, parfois c’est un gros dinosaures qu’il faudra contenir, et parfois c’est un mix des 2. On avance ainsi jusqu’à la phase finale ou  l’on se retrouve le plus souvent à défendre un cube d’énergie que l’on doit escorter d’un point A à un point B en prenant soin d’éliminer les dino et l’équipe adverse (qui doit en faire de même). Durant cette phase, il est possible d’obtenir une arme rigolote : un bidule qui permet d’incarner un tyrannosaure quelques instant, afin de faire des ravages chez l’adversaire.

De temps en temps, cette relative monotonie se voit cassée par une mission en coop à 10 contre un énorme boss. Des phases rares mais bienvenues, tant on a l’impression, au bout de 5 parties, de toujours faire la même chose.

A lire :  Protégez la Super-terre dans Helldivers 2 !

beta exoprimal

Une beta un peu chiche

Un seul et unique mode de jeu, pas d’options de customisation, à peine 2 environnements, 2 ou 3 objectifs de jeu pour varier les configurations de partie et au final, beaucoup de promesses de contenu dont on ne verra pas l’ombre durant le week-end… La beta s’est rapidement mise à tourner en rond. Il s’agit certes de défauts inhérents à la beta et non au jeu final, mais ça ne donne pas forcement envie de tenter l’aventure, surtout qu’en terme de gameplay, ça n’était pas non plus la folie furieuse : zéro verticalité, des zones de jeu assez basiques et un rythme alternant entre couloir et arène. Quand on ajoute à cela l’existence d’un pass de bataille, on se retrouve devant un énième jeu qui aurait pu se contenter d’être un free-to-play comme tant d’autres, mais qui sera vendu 59€… Et pour ce prix, laissez-moi vous dire que la proposition est un brin légère.

beta exoprimal
A chaque début de partie, vous avez droit à cet énergumène, qui vous raconte toujours la même chose. Atroce!

En équipe avec des copains, c’est amusant une heure, solo, c’est pas ouf, l’histoire est NULLISSIME, et le jeu possède un je-ne-sais-quoi, qui nous donne une impression de toujours faire la même chose. Loin d’être moche, le jeu affiche pas mal d’éléments sans broncher, il possède une certaine pêche mais je le trouve générique au possible dans sa direction artistique. Bref, je n’ai pas été convaincu par cet objet vidéoludique qui rejoindra, à n’en pas douter, les Anthem, Babylon’s fall et autres Marvel’s Avengers en enfer.

beta exoprimal

Comme je suis un professionnel, je vous informerais de la vie trépidante de cet Exoprimal, sur Campustech !

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp
bouton Ludum
bouton playin 2
wizard head campustech

Newsletter

Reçois un récap des actus ludiques + les bons plans et promos sur les jeux