nouvelle imprimante 3D

Nouvelle imprimante 3D : prenez-en soin

Sommaire

L’imprimante 3D professionnelle est un équipement désormais répandu dans de nombreux milieux professionnels. Elle représente cependant un investissement, au regard de son coût souvent non négligeable. Pour cette raison, il est important de bien en prendre soin. Les utilisateurs pourront ainsi la garder longtemps, mais aussi réaliser des impressions de qualité (stabilité thermique, optimisation de la température d’impression, etc.). Alors, comment bien entretenir une imprimante 3D ?

Acheter un caisson professionnel pour son imprimante 3D

Le caisson professionnel est un accessoire dont il faut absolument disposer pour utiliser une imprimante 3D. Fabriqué à partir de matériaux très résistants aux impacts violents, le caisson est destiné à protéger l’imprimante 3D. Il dispose à cet effet d’une structure hermétique, laquelle empêche les infiltrations de substances nuisibles et de poussière au moment de l’impression. Nous parlions de la stabilité thermique, gage d’une impression de qualité. Elle est en fait assurée par le caisson, grâce à sa capacité à contenir la chaleur émise par l’imprimante. Avec un caisson, les personnes n’ayant pas encore une totale maîtrise de l’imprimante peuvent s’en servir sans se brûler. La boîte de protection prévient en effet tout contact avec la surface chaude de l’imprimante.

En plus de protéger l’opérateur et l’équipement, les caissons alveo3D facilitent la réalisation d’impressions techniques. Par exemple, l’impression des filaments possédant des matériaux techniques exige des conditions de mise en œuvre. Elle nécessite une certaine stabilité autour du périmètre d’impression. Justement, le caisson d’imprimante professionnelle 3D régule l’environnement, en stabilisant la température ainsi que les flux d’air autour du plateau.

De plus, le caisson optimise également la productivité de l’imprimante 3D professionnelle. Le fait qu’il empêche les dépôts de poussière évite à l’utilisateur de devoir faire la maintenance de l’appareil tout le temps. Pendant ce temps, l’imprimante est toujours opérationnelle et évite d’interrompre l’activité. Il favorise aussi la maîtrise des nuisances sonores, en atténuant le bruit émis par la machine pendant son utilisation.

Si l’utilité du caisson paraît indéniable, il faut tout de même qu’il soit adapté à la machine. C’est dire que le dispositif de protection doit impérativement correspondre aux caractéristiques de la machine. Généralement, il dispose d’une entrée à l’avant. Cependant, il peut également être équipé de portes latérales ou arrières. Les caissons sur mesure permettent de répondre à ces différentes exigences.

Sur le même sujet :
Casque de réalité virtuelle : comment ça marche ?

Choisir des consommables de qualité pour son imprimante

En dehors de l’indispensable caisson, il est d’autres accessoires utiles pour utiliser efficacement son imprimante trois dimensions. Certains dépendent de l’élément à imprimer. D’autres sont utiles, peu importe l’impression à réaliser. Les filaments sont un exemple des consommables nécessaires pour réaliser des impressions de qualité. On en distingue de différents matériaux : polytéréphtalate d’éthylène (PET), Polivinyl Alcohol (PVA), PLA, Acrylonitrile Butadiène Styrène (ABS), etc.

De même, les filaments se déclinent selon différents aspects : fibre de verre, fibre de carbone, HIPS, bois, etc. En dehors des filaments et de leurs aspects variables, les résines UV DLP sont aussi des consommables conçus pour les imprimantes à scanner 3D. Elles conviennent précisément aux imprimantes 3D DLP dotées d’un vidéoprojecteur dédié à la polymérisation de chaque couche de l’impression. Il y a aussi les poudres qui interviennent et favorisent l’impression d’objets flexibles.

entretien imprimante 3D

Sur le même sujet :
Faites le choix des stores connectés et profitez de tous les avantages qu'ils offrent !

Comment nettoyer et entretenir son imprimante 3D ?

L’imprimante trois dimensions est un équipement qui est régulièrement mis à contribution dans les environnements professionnels. Afin qu’il soit toujours aussi performant, il est donc nécessaire de le nettoyer et de bien l’entretenir. Ce processus nécessite différentes étapes. La première consiste à lubrifier les tiges de guidage de l’appareil. Il faudra ensuite évaluer l’état général de l’imprimante 3D. Cette étape se résume en plusieurs vérifications successives. Vérifier l’état de l’imprimante implique en effet de/d’ :

  • analyser l’état du châssis,
  • vérifier la tension des courroies,
  • voir l’état des vis et les resserrer au besoin,
  • vérifier les fils et les branchements.

La troisième étape du processus implique le nettoyage de la buse d’extrusion. Si les extrudeurs sont bouchés, cela aura irrémédiablement un impact sur la qualité de l’impression. Un élément de blocage, aussi petit soit-il, peut entacher la qualité de l’impression. Généralement, la présence de courbe au moment de la descente du filament dans la buse est annonciatrice d’un extrudeur encastré. Ce dernier doit donc être nettoyé, tout comme le plateau d’ailleurs. À ce niveau, il faut :

  • faire chauffer la buse à bonne température,
  • retirer le filament de l’imprimante,
  • faire tourner manuellement l’extrudeur (son moteur pour être plus précis),
  • nettoyer les rainures de l’extrudeur,
  • dégager les résidus des rainures de l’extrudeur en soufflant à l’aide d’une bombe à air comprimé.

Après cette étape, vous pourrez procéder au nettoyage du plateau.

Facebook
Twitter
LinkedIn
Pinterest
WhatsApp

Articles avec les mêmes tags