Kolpa : ça colle ou ça colle pas ?

L’été arrive et ça, les éditeurs l’ont bien compris ! Les petits jeux de cartes se multiplient à l’approche de cette saison. En voici un premier : Kolpa

On a vu naître pas mal de jeux de plis ces derniers temps, mécanique qui a de nombreux adeptes mais il y a de la concurrence chez les “tapeurs de carton” plutôt amateurs de jeux de défausse. Je vous en présente un fraîchement débarqué sur les étals : Kolpa.

Il n’y a pas que le physique qui compte

Quoi ? Quoi ? Commencez pas, j’ai encore rien dit… Non mais quand même, on est d’accord ? C’est moche non ? Bah si si, c’est moche mais… C’est pratique ! C’est ce qui se dit !

En général, ce qu’on attend de ce type de petites friandises, c’est de ne pas en faire trop et d’être facilement consommable. Bon, de ce point de vue, je crois qu’on est bon !

A la façon d’un Uno, d’un Skyjo ou d’un Skipbo ; Kolpa propose de l’immédiateté. 

On ouvre le paquet, on découvre des cartes de 5 couleurs différentes numérotées de 0 à 5 et des cartes Joker avec les 5 mêmes couleurs représentées dessus : tout le monde sait instantanément de par leur look et le gros X en plein milieu qu’elles remplaceront n’importe quelle valeur/couleur (principe du Joker quoi !).

capture decran 2024 04 17 a 15.37.00

Kolpa c’est quoi ?

Un jeu de défausse donc : le premier qui s’est débarrassé de toutes ses cartes a gagné. Attention : le premier qui s’en est débarrassé dans la Défausse commune et non dans sa Zone de jeu ! Ah Aaaah!

Chacun démarre avec 5 cartes en main. Le reste constitue la Pioche dont on révèle la première carte. Ceci représente la fameuse Défausse commune.

A chaque tour, vous avez deux options : 

  • Jouer une carte sur cette Défausse : “ça Kol” sa valeur ou sa couleur est commune avec la carte du dessus de la Défausse
  • Jouer une carte dans votre Zone personnelle : “ça Kolpa !”, elle n’a pas de point commun avec la carte du dessus de la défausse
capture decran 2024 04 17 a 15.35.09

C’est plat Kolpa ?

Eh bien pas tant que ça ! Le hasard est présent ok mais vous allez devoir vous en accommoder astucieusement pour engranger des points et/ou décider de la fin de partie !

On l’a dit : celui qui posera sa dernière carte sur la Défausse commune mettre fin à la Manche, ça ne veut pas dire qu’il la gagne.

Les cartes que vous stockez dans votre Zone sont classées par couleur (sur 5 tas max du coup). C’est la somme de toutes celles que vous aurez réussi à conserver ici qui vous donneront des points et vous rapprocheront (peut-être) de la victoire ! 

Le problème, c’est que quand vous décidez de stocker plutôt que de vous défausser, vous voilà obligé de piocher une carte (et donc de retarder éventuellement la fin de partie).

De plus, à tout moment, si les joueurs s’aperçoivent qu’une des cartes au sommet de votre Zone personnelle est commune avec celle de la Défausse, vous êtes forcé à votre tour de jouer sur la Défausse (soit cette fameuse carte désignée soit une de votre main !). 

Vous perdez donc potentiellement des points ou accélérez la fin de partie contre votre gré !

Une fois la manche terminée, on compte les points de sa Zone et on déduit ceux qui nous restent en main. Quand quelqu’un arrive à 50 points, la partie s’arrête et celui qui a le total le plus élevé l’emporte !

capture decran 2024 04 17 a 15.38.12

C’est cool ou pas ?

Il ne faut pas se fier aux apparences ! Si le look de Kolpa n’est pas franchement sexy, j’imagine bien que la chose a été étudiée en ce sens. 

Je m’explique : pour des joueurs occasionnels, voir des gobelins, des pictos, du texte et des pions y-compris dans un petit format, ça effraie ! Alors que là, même ma grand-mère en voyant la boîte se dirait “ah tiens ça ressemble à ce que je connais alors pourquoi pas !”. Il n’y a que deux infos essentielles : la valeur et la couleur et tout est fait pour qu’on se concentre là-dessus. Même les symboles pour adapter le jeu aux daltoniens sont discrets.

C’est le genre de boîte qui va faire le tour des lieux de vacances et va se jouer aussi bien à la table d’un café, sur la plage et tard le soir pour prendre sa revanche.

L’interaction proposée est bon enfant, c’est taquin sans être méchant, hasardeux sans être dénué d’intérêt et, par-dessus tout : totalement intergénérationnel !

Mélissa vous propose ici une sélection de petits jeux de cartes malins pour renouveler le plaisir !

  • Un jeu de Thomas Weber
  • Edité chez Schmidt
  • Distribué par Pixie Game
thumbnail 38f6b223 c10c 4741 9b7a e0ad7c460857
bouton ludum

Mélanie Fragata


Bandeau google actus

Etiquettes : Jeux de défausse | Kolpa | Pixie Games | Schmidt

Newsletter Campustech

Recevoir les actus, critiques, guides et bons plans jeux de société deux fois par semaine

Veuillez activer JavaScript dans votre navigateur pour remplir ce formulaire.

A lire aussi :

6 jeux de dés

Mes 6 jeux de dés préférés du printemps !

6 nouveaux jeux de cartes en famille

Mes 6 nouveaux jeux de cartes préférés pour jouer en famille !

Age of Galaxy jeu critique et avis

Mon avis sur Age of Galaxy : un 4X de poche ?

En mai joue à ce qui te play

En mai, joue à ce qui te play ! 6 jeux pour passer les ponts

encore deluxe

Deluxe ou pas deluxe ? Très futé ! et Encore ! reviennent dans de superbes éditions

Dans la même catégorie :

athena extension akropolis

Athéna : une extension divine pour Akropolis !

Djinn jeu collection expert Matagot

Djinn : devenez le meilleur des mages dans ce jeu expert

Galactic Renaissance

Galactic Renaissance : prenez le contrôle du Sénat Galactique

Chateau Combo jeu

Château Combo : jamais manants et nobles ne se seront côtoyés d’aussi près !

Oath New Horizons

New Foundations : une extension pour Oath Chronicles of Empire & Exile

festival-alchimie-mes-jeux-preferes

Alchimie du jeu : mes jeux préférés du festival de Toulouse

mes découvertes Festival Alchimie du Jeu

Mes découvertes au Festival de l’Alchimie du Jeu !

Jeu Escape 2222 - Bordeaux 1942

Escape 2222 : rejoignez la Résistance à Bordeaux en 1942

Laisser un commentaire